La leçon terrible de la parabole du nénuphar...

ou pourquoi les scientifiques inquiets et les écolos conscients passent pour des emm... et ne sont pas écoutés...

Imaginons un nénuphar planté dans un grand lac qui aurait la propriété héréditaire de produire, chaque jour, un autre nénuphar.

Au bout de trente jours, la totalité du lac est couverte et l’espèce meurt étouffée, privée d’espace et de nourriture.

Question : Au bout de combien de jours les nénuphars vont-ils couvrir la moitié du lac ? Réponse : non pas 15 jours, comme on pourrait le penser un peu hâtivement, mais bien 29 jours, c’est-à-dire la veille, puisque le double est obtenu chaque jour.

Si nous étions l’un de ces nénuphars, à quel moment aurions-nous conscience que l’on s’apprête à manquer d’espace ? Au bout du 24ème jour, 97% de la surface du lac est encore disponible et nous n’imaginons probablement pas la catastrophe qui se prépare et pourtant nous sommes à moins d’une semaine de l’extinction de l’espèce…

Et si un nénuphar particulièrement vigilant commençait à s’inquiéter le 27ème jour et lançait un programme de recherche de nouveaux espaces, et que le 29ème jour, trois nouveaux lacs étaient découverts, quadruplant ainsi l’espace disponible ? Et bien, l’espèce disparaîtrait au bout du … 32ème jour !
Texte d'A. Jacquard , L’Equation du nénuphar, Calmann-Lévy, 1998 cité dans N. Ridoux, La Décroissance pour tous, Parangon (2006).

pas drôle...:/

Voilà encore ce qu'écrivait Albert Jacquard (http://fr.wikipedia.org/wiki/Albert_Jacquard) en......2006 !!

« Sur une planète dont les dimensions et les richesses sont finies, tout processus exponentiel ne peut qu’être éphémère. La croissance de la consommation est en réalité l’équivalent d’une drogue ; la première dose crée l’euphorie mais les suivantes mènent inévitablement à la catastrophe. Prétendre résoudre un problème, par exemple le chômage, par la croissance, s’est s’enfoncer délibérément dans une impasse. » (Mon utopie, Stock, 2006).

Pour vous remonter le moral, retournez-voir la vidéo sur les va-nu-pieds...ou mieux proposez votre vidéo réconfortante préférée sur le site !

;)

Vues : 770

Réponses à cette discussion

une version plus courte et simplifiée de la même parabole...mais tout aussi explicite tirée de ce bog

http://mimiclectik.canalblog.com/archives/2012/11/22/25625324.html

Croissance exponentielle la parabole du nénuphar

C'est l'histoire d’un nénuphar qui double de surface chaque jour.  On sait qu’il occupera toute la surface de l'étang en 100 jours, mais on n’y croit guère!
Car, en observant sa croissance, on constate qu’au 90ème jour, il occupe à peine 0,1% de l’étang.
Au 95ème jour, on est tenté de dire:
" On a bien le temps, il n'occupe que 3% de l'étang ! "
Au 99ème jour il occupera 50% de l’étang, et c’est la veille du jour fatidique !
En effet, au jour 100, c'est l'asphyxie de l’étang, c'est la fin !


Appliquons cette parabole  aux bulles financières, mais aussi à l’énergie, à la démographie, à la pollution, à cette croissance que tous les politiques continuent de prôner à tout va par exemple...l’asphyxie  arrive beaucoup plus vite qu’on ne l’imagine…

RSS

© 2020   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation