Extrait du livre d'Eckart TOLLE

Prendre la responsabilité de sa vie intérieure. Quelque soit la situation, vos pensées et émotions justifiées ou non, cela ne fait aucune différence,

 Si l’Ici – maintenant est intolérable ? trois possibilités

-          vous vous retirer de la situation

-          la changer (parlez à la personne concernée en lui faisant ouvertement part de ce que vous ressentez, vous passez à l’action)

-          l’accepter totalement (vous laissez tomber la négativité que votre mental à créée par rapport à la situation)

Choisir l’une de ses trois options, et tout de suite. Puis accepter les conséquences. Sans excuses. Sans négativité. Sans pollution psychique. Gardez votre espace intérieur dégagé.

Votre choix tire son origine non pas d’une réaction, mais d’une prise de conscience, d’un discernement clair de ce qui est juste ou pas pour vous dans le moment

 

Vous pouvez dissoudre le désaccord, guérir la souffrance et dissiper l’inconscience sans faire quoi que ce soit, seulement en étant et en maintenant la fréquence vibratoire de l’intense présence.

-          observer d’abord votre réaction : défensive, agressivité, attachement à vos point de vue et opinions, besoin d’avoir raison, c’est l’énergie de l’ego. Conscientisez en la reconnaissant.

Accorder toute votre attention à l’émotion et non pas à la personne, à l’événement ou la situation qui semble l’avoir déclenché. Sentez là et non pas y réfléchir.

Concentrez votre attention sur le sentiment (ou l’émotion) qui vous habite, sachez qu’il s’agit du corps de souffrance. Accepté le fait qu’il soit là, présent comme si vous l’aviez choisi. N’y pensez pas. Ne le jugez pas. Ne l’analysez pas. Ne vous identifiez pas à lui.

-          Être très vigilant, très présent. Continuez d’être le témoin de ce qui se passe en vous. Devenez conscient non seulement de la souffrance émotionnelle, mais aussi de « celui qui observe », de l’observateur silencieux puis voyez ce qui arrive

-          lâcher-prise. Il doit s’en suivre une légèreté, une profond paix

-          regardez ce qui se passe chez l’autre. Comme vous ne donnez plus d’énergie à cette dernière en lui résistant, une véritable communication s’instaure. (arts martiaux :ne pas offrir de la résistance à la force de l’adversaire).

 

D’un autre côté, si l’action est nécessaire ou possible, vous ne réagirez plus en fonction de votre conditionnement mental, mais agirez selon votre présence consciente.

L’ego croit que votre force est dans la résistance, alors qu’en vérité la résistance vous coupe de l’Être, le seul véritable pouvoir.

Ce que l’ego ne sait pas, c’est que c’est en renonçant à la résistance, en devenant vulnérable, que vous pouvez découvrir votre véritable et essentielle invulnérabilité.

 

Vues : 340

Réponses à cette discussion

je reprends la dernière phrase du texte précité " Ce que l’ego ne sait pas..."

tu peux développer ce qui est sous-entendu par ?  "....votre véritable et essentielle invulnérabilité" 

quelque chose pour moi qui titille mes neurones comme s'il y a une incohérence dans cette phrase ou quelque chose que je n'ai pas bien compris...   MERCI d'avance

Quand Eckart Tolle parle de notre "véritable et essentielle invulnérabilité", il parle de l'Être. 

L'Être n'est pas dans le paradigme espace/temps (réservé à l'ego). L'Être est éternel (moment présent/la présence) et infini (vide mental/ l'Uni-vers) et dans cette dimension, nous sommes "invulnérable".

Mais peut-être qu'Eckart à voulu transmettre autre chose.?

ouah, je comprends mieux. En fait, il se positionne des 2 cotés

coté humain, dans la société, on (l'égo) peut se sentir vulnérable face aux humains qui l'entoure et compte tenu de la forme de compréhension humaine habituelle (formatée pour répondre aux exigences matérielles par ex)

mais si on se place du coté spirituel, (l'être en soi,  l'esprit), il rappelle par l'invulnérabilité l'aspect divin, intouchable, le point dans l'espace temps, infini, immortel, sans limite, impalpable etc...

MERCI Phil

Pour ceux qui ont envie de l'écouter...

le moment présent, à vous de voir !

 
Les funambules de la highline par France3Alpes

Très beau livre, je lis actuellement le livre de Matthieu Ricard que je conseille

"Plaidoyer pour L"altruisme" La Force de la Bienveillance. Bonne lecture

RSS

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation