Modèle Economique Basé sur les Ressources

Informations

Modèle Economique Basé sur les Ressources

Modèle Économique Basé sur les Ressources (MEBR)

Etant à la fois membre du réseau Colibris (entreprise colibris) et du mouvement Zeitgeist, je peux dire qu'il y a beaucoup de points en commun entre le projet Transformons nos Territoires et le modèle économique basé sur les ressources.

Je vous invite donc à en débattre ici ou si vous avez des questions, nous pouvons y répondre.

Voici un résumé de ce modèle, dont vous trouverez un descriptif ici.
MEBR

Le Mouvement Zeitgeist propose que nous travaillions ensemble à la mise en place d'un modèle économique mondial basé sur les ressources, dans lequel les ressources planétaires sont reçues en tant qu'héritage comRmun de tous les habitants de la Terre. En alternative au système d'échange monétaire en place, prédominant sur les formes de gouvernements et orientations sociétales du monde entier, il s'agit d'une reconsidération de notre rapport à l'environnement et aux autres.

L'objectif de cette nouvelle conception sociale est de générer un système stimulant qui ne sera plus dirigé par des objectifs superficiels et égocentriques de richesse, de propriété et de pouvoir mais qui encouragerait plutôt les gens vers l'accomplissement de soi et la créativité, à la fois matérielle et spirituelle.

Site Web : http://www.mouvement-zeitgeist.fr/comprendre/infos/mebr
Membres : 35
Activité la plus récente : 12 oct. 2016

Modèle Économique Basé sur les Ressources (MEBR)


Le Mouvement Zeitgeist propose que nous travaillions à la mise en place d'un modèle économique mondial basé sur les ressources, dans lequel les ressources planétaires sont reçues en tant qu'héritage commun de tous les habitants de la Terre. En alternative au système d'échange monétaire en place, prédominant sur les formes de gouvernements et orientations sociétales du monde entier, il s'agit d'une reconsidération de notre rapport à l'environnement et aux autres.

Mais commençons tout d'abord par définir précisément ces termes :

  • Modèle Économique : Il s'agit, selon la première définition du dictionnaire, de l'action d'épargner, dans un sens de modération. Communément, cette épargne concerne l'argent, outil pilier du paradigme dans lequel nous vivons. Mais le fait d'épargner cet outil a des conséquences néfastes sur le comportement des individus, au détriment de la satisfaction des besoins de chacun, de la sécurité par la paix, de la qualité de l'environnement, de l'évolution de notre espèce... L'objectif est donc ici de reconsidérer cette définition de modération pour supprimer ces causes néfastes. Le terme économie vient du grec ancien : "gestion de la maison". Dans notre cas, la maison est donc la planète Terre, considérée comme le lieu de vie de tous les êtres humains mais également de tous les autres règnes existants : animal, végétal, minéral...

  • Basé sur les Ressources : Les ressources naturelles sont donc posées comme la base de notre épargne, remplaçant l'outil monétaire. Ces ressources vont de la nourriture, l'eau, l'air, jusqu'aux énergies et aux matières premières nécessaires à la production d'outils... Mais les ressources ne se limitent pas à cela. Peuvent aussi être inclues les ressources humaines qui englobent notre innovation, notre culture, notre faculté à résoudre des problèmes, notre action personnelle ou notre altruisme par le travail...

Simplement, un MEBR utilise les ressources existantes, plutôt que l'argent, pour fournir une méthode de distribution équitable de la manière la plus humaine et efficace possible. Dans un système dans lequel tous les biens et services sont mis à disposition de chacun sans l'utilisation d'argent, de crédit, de troc ou de toute autre forme de dette ou de servitude.

Afin de mieux comprendre ce modèle, considérons ceci :

si l'ensemble de l'argent dans le monde disparaissait du jour au lendemain, tandis que les terres arables, les usines, le personnel et les autres ressources étaient laissées intactes, nous pourrions construire tout ce dont nous avons besoin pour satisfaire la plupart des besoins humains.

À l'inverse, imaginons que les terres arables, usines et outils de travail, animaux, végétaux, minéraux disparaissent au fur et à mesure de la Terre... alors que l'argent se répand et prolifère de plus en plus... Pourrions-nous survivre (et vivre heureux) dans de telles circonstances ?

"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière asséchée, le dernier poisson pêché, l'homme s'apercevra que l'argent n'est pas comestible." - Proverbe indien

Au final, ce n'est donc pas l'argent qui est utile aux gens, mais plutôt la possibilité d'avoir accès à la plupart de leurs besoins sans avoir à s'inquiéter à propos de la sécurité financière ou avoir à recourir à une bureaucratie gouvernementale. Dans une économie d'abondance basée sur les ressources, l'argent deviendrait impertinent.

Le MEBR gère donc les ressources de la Terre de manière holistique : il engage une approche systémique de la société en considérant les ressources, l'environnement et les individus comme un tout. En effet, lorsque nous venons à manquer de ressources, à endommager notre environnement, ou à ne plus être en mesure d'assurer l'intégrité des individus, cela est significatif d'une incohérence et d'un dysfonctionnement de notre société dans sa globalité, ce qui la rend non-viable et non-durable à long terme.

Concrètement, cette approche engage naturellement une rationalisation de la production afin de maximiser l'utilisation des biens matériels produits et d'éviter toute pénurie tout en minimisant l'impact écologique et les pertes potentielles. De plus, elle se base sur l'automatisation et la robotisation plutôt que sur le travail humain, libérant ainsi l'humanité des travaux insignifiants et répétitifs lui permettant alors de se consacrer à la réelle satisfaction de ses besoins (épanouissement personnel, intellectuel, culturel, etc.).

L'objectif de cette nouvelle conception sociale est de générer un système stimulant qui ne sera plus dirigé par des objectifs superficiels et égocentriques de richesse, de propriété et de pouvoir mais qui encouragerait plutôt les gens vers l'accomplissement de soi et la créativité, à la fois matérielle et spirituelle.

Forum de discussion

VOTEZ POUR DONNER DES DROITS A LA PLANETE !!!! ECOCIDE. 1 réponse

CITOYENS D'EUROPE, VOTEZ POUR QUE L'ECOCIDE SE PLACE AU MEME RANG QUE LE GENOCIDE!VOTEZ POUR DONNER DES DROITS A LA PLANETE !!!! Un acte citoyen qui n'est pas une pétition mais un vote sécurisé sur…Continuer

Démarrée par Rosa Ines Villegas. Dernière réponse de Hélène Cassagnes 2 avr. 2013.

utopie du troc 7 réponses

L'idéologie économique construite pour légitimer le système actuel part d'un principe de rareté de la monnaie, toute autre rareté s'exprimant par un prix élevé. Mais ça marche plus.Je vous propose…Continuer

Démarrée par Olivier Chaussavoine. Dernière réponse de Jean Michel 21 déc. 2012.

Mur de commentaires

Commenter

Vous devez être membre de Modèle Economique Basé sur les Ressources pour ajouter des commentaires !

Commentaire de Damien 30 le 13 août 2015 à 21:47

Bonjour,

Nous sommes la Civilisation du Pétrole.

c'est le nom le plus logique que nous pouvons y donner.

le pétrole est le sang de notre civilisation.

elle est basée le plus essentiellement sur le Transport,

le transport se fait quasiment à 100% avec du pétrole, (à part le TGV qui est électrique, ou les tramways... mais c'est ridicule).

Notre Civilisation est une civilisation Mondiale.

on utilise les moteurs à explosion dans 100% des pays du monde.

pour le transport, et la distribution planétaire : des matières premières, des produits finis, des travailleurs, des consommateurs, des élèves, des éléments d'infrastructures etc...

Le Pétrole est le Capital de l'humanité.

il est Commun.

Le seul système Economique logique, est un Communisme Economique mondial, avec un Etat-Banque mondial, et une monaie qui n'est pas basée sur rien de réel (comme nos monaies virtuelles actuelles, euros, dollars, yens, yuans...), mais tout simplement des "litres de pétrole" ou "équivalent litre de pétrole".

on ne choisit pas les prix, on mesure notre consommation.

ce n'est plus une société marchande, basée sur la production-consommation donc le gaspillage (on ne doit pas apeller ça un système "Economique" puisqu'il s'agit en fait de gaspillage, le contraire donc).

avec comme monaie mondiale l' "equivalent litre de pétrole", on l'économisera...

et au lieu de nous durer 12 ans (au rythme actuel), il nous durera 2 siècle.

:-)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/retour-2015-reunions-universell...

Commentaire de LAFLEURIEL Philippe le 13 juillet 2015 à 22:38

Bonjour Thierry, bonjour à tous,

Je suis allé au bout des 36 min ... je risque d'être un tantinet acide, mais telle est ma perception ... 36 min, c'est long quand le message est aussi vide de perspectives. Quelle vision sociétale ? Quelle attention à l'environnement ? Un petit moment de lucidité sur notre responsabilité de consommateur / pays en développement, mais qui a du mal à trouver une cohérence dans le reste du discours. Y"en a marre de payer des taxes, tous pourris, on va prendre le pouvoir, et ça ira mieux ! super. Une petite dose de bonnets rouges sans les nommer pour donner la tendance. En version populiste, j'aime encore mieux Sarkozy, des fois il est drôle ... Je ne serai pas du mouvement du 14 juillet.

Commentaire de thierry le 9 juillet 2015 à 16:33

bonjour,
Mouvement du 14 juillet 2015 – Entretien avec Thierry Borne, le8 juillet.
sur infolibre, 36 mn à écouter vraiment,
http://www.agenceinfolibre.fr/mouvement-du-14-juillet-2015-entretie...

Commentaire de Jean Michel le 20 février 2015 à 11:20

Commentaire de Ecovillage AVEC le 15 mai 2014 à 16:32

Bonjour,

Dans le cadre de l'implantation d'une coopérative d'habitants de 20 à 30 logements sur un domaine de 25 hectares près de Bourbon-Lancy (71), nous recherchons un ou plusieurs agriculteurs déjà formés ou expérimentés, pour porter une création d'activités comprenant maraîchage, élevage de chèvres et brebis laitières, verger ou céréales.

 

Cette opportunité pourrait peut-être intéresser certaines personnes de vos réseaux, aussi je vous serais reconnaissante de faire suivre l'information...

 

Il reste aussi des places pour plusieurs familles, couples,  ou personnes seules...

 

Grand Merci.

 

Ange pour AVEC

www.ecovillage-projet.fr

contact@ecovillage-projet.fr

Commentaire de Sylvain ROUSSEAU le 10 juin 2013 à 11:18

bonjour,

bon, aprés lecture, j'aime bien la trame qui se dessine et les capacités réelles que peut offrir un monde ou les énergies sont misent au services de tous. Effectivement, ça revient même sûrement moins cher d'appliquer un modèle sociale de ce type plutôt que de financer les moyens de lutter contre les dérives inhérentes a l'esclavagisme, la jalousie, la soif de pouvoir et autres pathologies sclérosantes issues et perpétrées par des esprits psychopathérisés...oui je sais, j'ai aussi un correcteur d'orthographe...et plus simplement par la cupidité, l'envie de manipuler, ou s'apercevoir d'être soit plus intelligent, soit plus fort pour un(e) enfant, en combat rapproché avec l'autorité et la bonne morale imposée sur des fondement douteux pour un(e) ado..!

c'est ce qu'il manque je trouve dans cette présentation du Paradis sur Terre, l'impact des névrosés religieux, des religieux pas névrosés mais convaincu de leur vérité. je ne suis pas sur qu'il soit possible de se débarrasser aussi facilement de la face obscur de l'esprit humain, comme je ne suis pas sur qu'elle ne soit pas une nécessité pour mettre en lumière ou en relief les personnalités, ou même de se construire. cet aspect de l'évolution du petit être vers le monde des adultes avec ses phases de construction et d'affirmation de soi sont primordiales.

avec chacun ses capacités et la possibilité de les exprimer, ce qui s'apparente a des vices dans se monde actuel et ses lois, peut devenir des qualités... cette vision du monde serait un aboutissement ou l'homme n'a plus besoin d'être acculé pour trouver une solution, mais juste donner libre cour a son imaginaire, créer des nouveautés qui ne mettent pas en danger la biodiversité et la vie sur cette Planète... pour quelqu'un de construit et d'affirmé.

j'apparais comme quelqu'un de négatif a ma relecture, peut-être, mais il me semble que de ne pas prendre en compte le malaise que ressentent les enfants ou les ados serait une erreur: malgré tout l'Amour que nous leur portons, ils font des trucs parfois... limite!!! et mon p'tit loup de 4 ans, il s'entraine a faire la tronche et a froncer les sourcils... et il se prend au jeu et alors là, il se laisse embarqué dans l'affirmation de soi: c'est particulier et il a de la force et il en use! bon, il y a sûrement une explication environnementale, l'école, je sais pas, mais tout les gosses font ça, ça les aide!! non??

a vous lire

Commentaire de Sylvain ROUSSEAU le 7 juin 2013 à 13:32

bonjour,

ouais j'ai vu et je regarde Star treck.... j'adore le coté décalé et les decors d'époque!! mon auteur favori en SF est Dan Dimons, Hypérion, suivi de prés par Ayerdhal, mytale et ses suites...

a ++

Commentaire de Jean Michel le 7 juin 2013 à 12:12

Hello Sylvain,
Alors si tu aimes la SF, tu as pu remarquer le spécial Star Treck de ARTE.
Je te livre cet extrait assez évocateur et très proche de la pensée Economie basé sur les ressources.
http://www.youtube.com/watch?v=ui6g23ygov8

"The chalenge, is to improve yourself", hé hé hé.

Et puis en secret, je t'avoue que mon pseudo dans le mvt Zeitgeist est Seldon...
Tu sais Hari Seldon, dans le cycle "fondations" de Isaac Asimov...

bien à toi

Commentaire de Sylvain ROUSSEAU le 7 juin 2013 à 9:05

merci Hélène et Jean-Michel pour les idées de lecture... je ferais mon possible pour les aborder, mais ma préférence va vers la science fiction, j'y retrouve des analyses de notre système de civilisation et des futurs possibles, des mises en situation par l'esprit, des voyages...

la notion de plaisir de faire les choses est effectivement au coeur de notre discussion, et de le faire sans le sentiment de se faire exploiter, pour soit et pour partager... je vais regarder la "nouvelle de fiction" et je reviens..!!

Commentaire de Jean Michel le 6 juin 2013 à 21:03

Milles merci à vous pour alimenter la discussion.
Merci à toi Sylvain, car mettre les pieds dans le plat est idéal pour permettre une évolution des argumentations et de changer de point de vue.
En fait, dans le milieu activiste, je cite souvent Jean Yanne:
"on trouve beaucoup de gens pour sauver le monde, et jamais personnes pour descendre les poubelles".
Je crois que cela te plaira.
Je vais totalement dans ton sens, car ton texte évoque en filigrane le besoin de changement de conscience individuel.
En fait, ces fameuses taches rébarbatives, sont aussi le moyen de faire du collectif, car une tache ne nécessitant pas de compétences, peuvent être faites par tout le monde, y compris un chirurgien, le tout c'est que chacun fasse sa part.
Bien sur la technologie peut aider, mais le tout technologique est une vision horrible.
Car le plaisir de toucher la terre, ou d'éplucher des pommes de terres en parlant avec ces amis fait bien parti de ce changement, c'est cela une activité librement consentie et choisie. Ceci évoque donc le partage et la solidarité sans aucune contrepartie.
C'est en cela que les SEL, les monnaies locales, font partie de la transition, mais devrons être abandonnés, car encore une fois la notion de valorisation ou d’iniquité resurgira tôt ou tard.
Voici une petite nouvelle de fiction qui donne une idée de ce que pourrait être un monde avec l'économie basé sur les ressources, donc sans argent.

Trois jours en 2075

Au plaisir de lire vos futures réactions

 

Membres (34)

 
 
 

© 2018   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation