Informations

Permaculture

Prendre soin de la terre et son vivant
Prendre soin des hommes
Créer son autosuffisance et un excédant à redistribuer.

Des outils

1.    Prévoir l'efficacité énergétique

2.    Emplacement relatif

3.    Circulation d'énergie

4.    Effet de bordure

5.    Chaque élément doit avoir plusieurs fonctions

6.    Chaque fonction est remplie par plusieurs éléments

7.    Travailler avec la nature plutôt que contre elle

8.    Faire le plus petit effort pour le plus grand changement

9.    Le problème est la solution

Membres : 1184
Activité la plus récente : 12 août

Forum de discussion

UNE STARTUP HAUT-SAVOYARDE AU COEUR DE L'ENVIRONNEMENT DURABLE

Bonjour à toutes et à tous !Nous sommes une jeune startup d'Allinges ayant réussi le pari de transformer de la terre stérile en véritables supports de culture ."Vous avez une conscience…Continuer

Démarrée par EDAPHOS 7 mars 2018.

Stage de Permaculture Holistique dans l'Aude (11)

Notre écolieu Tèrra de Lutz se réjouit d'accueillir le stage "Permaculture Holistique" mené par l'équipe "Méditation Naturelle" du 19 mai au 3 juin 2018. Venez nombreux !+ d'infos sur le site du…Continuer

Démarrée par Cécile Capo 4 févr. 2018.

Financement participatif du centre UnisVers? Une véritable oasis ressource en création !

Un super projet alternatif est sur le point de voir le jour : Le centre UnisVers, situé au bord du lac de Vassiviere et au sein du parc naturel du plateau des Millevaches en Limousin, lance son…Continuer

Démarrée par BERTRAND Sylvaine 31 janv. 2018.

Projet de micro ferme en permaculture 3 réponses

Bonjour,cela fait un moment que je ne mes suis pas manifestée car je n'avais pas grand chose à dire. Aujourd'hui, je suis de retour avec un projet tout à fait intéressant porté par un ami rencontré…Continuer

Démarrée par Marie G. Dernière réponse de Laurent Favia 4 oct. 2017.

Mur de commentaires

Commenter

Vous devez être membre de Permaculture pour ajouter des commentaires !

Commentaire de Lionel le 24 mars 2015 à 10:03

C'est rigolo l'idée des drones semeurs de "bombes à graines"... mais je suis dubitatif: on utilise des moyens un peu lourds (engins high-tech consommant pas mal d'énergie) pour "réparer les bêtises" (contrer la déforestation). Arrêter la déforestation semble plus efficient que la "réparer", d'autant plus que la biodiversité d'une forêt primaire et celle d'une forêt replantée ainsi n'auront rien à voir... et accessoirement parce qu'un arbre ne pousse pas en 2 jours.

Pour moi c'est à ranger dans le même casier que le stockage géologique du CO2, ça a un côté "fuite en avant" avec le risque qu'on se dise "on peut continuer à tout raser, vu qu'on replante !"

Par contre ça peut être intéressant pour des zones déjà sinistrées. Ca pourrait donner un bon coup de main à l'homme qui a arrêté le désert...

Commentaire de karl le 24 mars 2015 à 8:20
Commentaire de jef jaquier le 23 mars 2015 à 21:02

z'avez lu ça ? semer des forêts avec des drones

c'est fukuoka qui serait content, lui qui avait imaginé de semer des arbres par avion.

ils vont peut-être financer le projet avec kisskissbankbank ?

Commentaire de Moilamain le 22 mars 2015 à 22:01

phyto-myco-remédiation, dépollution...

Le principe est simple : augmenter le biota.

Y'a besoin de maximiser les formes de vie, d'accompagner la création d'un écosystème vivant, sain, diversifié, productif. De là, la biodiversité s'installe et des niches écologiques s'ouvrent. Ces niches seront le fruit de la pollution.

La pollution est un trop de quelque chose... mais à force de patience, la nature va inventer une forme de vie qui se nourrira de ce trop-là.

Il conviendra ensuite à l'usager du lieu de vérifier comment se transforme ou se stocke le trop, et d'agir en conséquence : la dispersion du trop.

Il existe aussi des nouvelles formes de remédiation qui demande à être exploré :

- la capacité de l'eau à générer la vie, à transporter un message, une mémoire, à reconstruire.

- la méditation, qui consiste à envoyer ses ondes alpha au biota du sol à régénérer.

Commentaire de Shabba le 22 mars 2015 à 9:43

[VIDEO] Bien né, mal né, loi et destiné (histoire de l'eugénisme)

Le lien vers la playlist : https://www.youtube.com/playlist?list=PL7B00CB36CE3F287A

Pardon, mais impossible de modifier mon précédent post. Ce reportage méritait d'être posté dans son ensemble. :-)

Commentaire de jef jaquier le 22 mars 2015 à 9:43

@julien

il y a le verre de serre qui est un verre léger et très résistant...

Commentaire de Shabba le 22 mars 2015 à 2:57

La vidéo de Pierre Henry Gouyon dont tu as posté le lien Karl est vraiment bien, merci.

Du coup, j'ai regardé toute la conférence, elle est tout aussi bien, elle remet pas mal d'idées en place.

Je voudrais, tout de même ajouter deux trois choses à cette conférence.

D'abord, en ce qui concerne Svalbard (l'arche de noë végétale), je pense, que les gens qui font cette banque de semences savent ce qu'ils font. Et que ce qu'ils font, en premier lieux, est une banque génétique qui leur permettra de trouver les génes pour leurs futures Organisme Totalement Créés.

Et, plus loin dans la conférence, à propos des résultats scientifiques de droite et de gauche, Pierre Henry Gouyon montre bien la focalisation de la droite sur le tout génétique (il y a des "en..." et des "gentilshommes"), et de la gauche, du moins il fût un temps, sur le tout environnement.

Là où je suis moins d'accord avec lui, mais c'est peut être une question de génération, c'est qu'actuellement, dans la société, c'est le déterminisme génétique qui prévôt dans les esprits. A droite, comme à gauche, et, malheureusement pas seulement. C'est toute la société qui est ainsi.

On ne regarde pas comment les gens agissent, mais ce qu'ils sont, ou paraissent être. Et l'on prétend qu'ils ont l'attitude que l'on tient à les voir avoir. Ceci est généralisé.

C'est l'eugénisme : les personnes sont censées acquérir des qualités sociales par le sang, ou plutôt par les gènes.

Il y a un chapitre sur l'eugénisme dans la conférence.

Commentaire de Shabba le 22 mars 2015 à 2:57

Quand on parle d'eugénisme, il est toujours bon de citer cet excellent reportage : Bien né, mal né, loi et destiné (histoire de l'eugénisme)

Dans lequel on voit que la France ne fût pas tant épargnée que ça par l'eugénisme politique.

Cinq handicapées (fr-2012) stérilisées déboutées par la justice européenne :

http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/12/05/cinq-handicapees-s...

En fait, toute la société est fondée la dessus, on appelle ça "reproduction sociale" pour faire sociologue. Mais c'est l'eugénisme en œuvre, quotidiennement.

Les "fils de" qui, comme par hasard, "héritent" du gène de l'acteur, du chanteur ou du sportif de leurs talentueux parents.

Décrire notre société par le terme "oligarchie", ce qu'elle est, entre autre, c'est dire qu'elle est eugéniste.

Toutes les transmissions sanguines du pouvoir sont des eugénisme politiques admis par tout le monde. "Le fils du chef méritant sera méritant, lui aussi."

Déjà le choix du chef de base a pu laisser à désirer dans certains cas. Mais le fils choyé, le fils sur qui personne n'hausse le ton, le fils à qui tout est dû par sa lignée génétique. Lui est devenu le chef, et son fils et le fils de son fils ...

Socrate était eugéniste, et dès l'antiquité il théorisait que «Il faut, selon nos principes, rendre les rapports très fréquents entre les hommes et les femmes d'élite, et très rares, au contraire, entre les sujets inférieurs de l'un et l'autre sexe. (...) Toutes ces mesures devront rester cachées, sauf aux magistrats, pour que la troupe des gardiens soit, autant que possible, exempte de discorde.» Trois exemples historiques d'eugénisme avant Galton

Ce mode de pensée est malsain, et produit des sociétés parfaitement inégalitaires, de base. Où les personnes ne font pas attention à ce qu'elles font ou à ce que les autres font, mais à ce qu'elles paraissent et à ce que les autres paraissent, croyant y détecter les bonnes et les mauvaises lignées.

Une fois identifié dans la "bonne lignée" on peut tout se permettre. Et inversement.

Et l'on arrive à ce type de "raisonnement" : "Ce qui serait choquant c'est qu'un en... se comporte comme un gentilhomme ou qu'un gentilhomme se comporte comme un en....".

Je crois que c'est une tendance naturelle de préter des caractères des parents aux enfants et que c'est même explicable, surtout pour certains caractères. Mais pas pour tous.

Et je crois que c'est contreprodutif, souvent, de juste justifier une tendance de l'animal humain et d'en faire un fondement de la société des hommes.

Biensûr que nous devons prendre en compte nos penchants, même les pires, mais pas pour les justifier sytématiquement.

Commentaire de jeanne le 21 mars 2015 à 19:35

ok :)

Commentaire de Moilamain le 21 mars 2015 à 18:09

beh non, c'est plus la peine à ce stade !

c'est surtout pour les lasagnes que c'est utile

 
 
 

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation