Informations

Permaculture

Prendre soin de la terre et son vivant
Prendre soin des hommes
Créer son autosuffisance et un excédant à redistribuer.

Des outils

1.    Prévoir l'efficacité énergétique

2.    Emplacement relatif

3.    Circulation d'énergie

4.    Effet de bordure

5.    Chaque élément doit avoir plusieurs fonctions

6.    Chaque fonction est remplie par plusieurs éléments

7.    Travailler avec la nature plutôt que contre elle

8.    Faire le plus petit effort pour le plus grand changement

9.    Le problème est la solution

Membres : 1184
Activité la plus récente : 12 août

Forum de discussion

UNE STARTUP HAUT-SAVOYARDE AU COEUR DE L'ENVIRONNEMENT DURABLE

Bonjour à toutes et à tous !Nous sommes une jeune startup d'Allinges ayant réussi le pari de transformer de la terre stérile en véritables supports de culture ."Vous avez une conscience…Continuer

Démarrée par EDAPHOS 7 mars 2018.

Stage de Permaculture Holistique dans l'Aude (11)

Notre écolieu Tèrra de Lutz se réjouit d'accueillir le stage "Permaculture Holistique" mené par l'équipe "Méditation Naturelle" du 19 mai au 3 juin 2018. Venez nombreux !+ d'infos sur le site du…Continuer

Démarrée par Cécile Capo 4 févr. 2018.

Financement participatif du centre UnisVers? Une véritable oasis ressource en création !

Un super projet alternatif est sur le point de voir le jour : Le centre UnisVers, situé au bord du lac de Vassiviere et au sein du parc naturel du plateau des Millevaches en Limousin, lance son…Continuer

Démarrée par BERTRAND Sylvaine 31 janv. 2018.

Projet de micro ferme en permaculture 3 réponses

Bonjour,cela fait un moment que je ne mes suis pas manifestée car je n'avais pas grand chose à dire. Aujourd'hui, je suis de retour avec un projet tout à fait intéressant porté par un ami rencontré…Continuer

Démarrée par Marie G. Dernière réponse de Laurent Favia 4 oct. 2017.

Mur de commentaires

Commenter

Vous devez être membre de Permaculture pour ajouter des commentaires !

Commentaire de Jean-Fabien CHESNEL le 2 avril 2015 à 0:00

Bonjour à tous,

je vous invite à PARTICIPER AU LANCEMENT DE DEMAIN EN MAINS! Publié par Webmaster du plan esse

L’association l’Âge de Faire, membre du Collectif pour la transition citoyenne à l'instar de Bio Consom'acteurs, lancera en septembre 2015 le premier numéro de "Demain en Mains", magazine mensuel très grand public d'éducation populaire. Pour atteindre son objectif de diffusion de 300 000 exemplaires à 0.20 euro l'unité, l'Âge de Faire a besoin de 10 000 coopérateurs pour commencer. Et ces coopérateurs, c'est vous! :) C'est simple: en consacrant 6 € et un peu de temps chaque mois pour diffuser 30 magazines dans votre entourage (boite aux lettres de vos voisins, revente…), vous compterez parmi les 10 000 pionniers qui permettront la naissance d'un nouveau média totalement indépendant. "Demain en mains" a pour vocation de faire découvrir l’économie sociale, solidaire et écologique au plus grand nombre. Bio Consom'acteurs vous invite à participer à ce nouvel outil d’information, accessible à tous et à toutes! Contact : www.demain-en-mains.info

Commentaire de jef jaquier le 31 mars 2015 à 1:51

oui Gérard, je réitère ma demande.

Bonne route à tou/te/s.

Commentaire de Jean-Louis le 30 mars 2015 à 20:39

J'ai mis des nichoirs cet hiver, pour les carpocaspes je crois qu'on peut aussi mettre des bandes de glue autour du tronc? Les larves remonte du sol.

Commentaire de Moilamain le 30 mars 2015 à 19:33

Contre le carpocapse, les meilleurs régulateurs sont les oiseaux insectivores, mésange notamment. Pour les aider à venir au jardin, on peut poser des nichoirs.
Concernant la vidéos de Philip Forrer, la technique présentée fonctionne très bien. Elle consiste à enterrer de la fertilité pour cultiver dessus. Pas étonnant que ça marche quand on cultive sur un tas de fertilité. L'embêtant dans cette vidéo c'est qu'elle n'explique pas dans quel cas cela est très utile ni dans quel cas cela est une perte de temps et d'énergie d'enfouir de la fertilité.

Dans un sol fertile, pour celui qui sait gérer la fertilité, la technique est inutile. C'est ce qu'a montré et conclu Masanobu Fukuoka, dans sa rizière, pas de maladie ni de carence, une productivité énorme et son sol s'aggradait d'année en année. Et dans son verger, là où il avait enterré des troncs, il conclu après bien des années après que ça ne valait pas la peine de faire tout ce travail.

Pour choisir ce qu'on va planter dans son jardin, je pense qu'il faut faire simple : on plante ce qu'on aime, ce qu'on a envie de manger, ce qu'on trouve facilement autour de soi.

Des idées de plantes vivaces : GUIDE_Liste de 15 légumes vivaces_de Prise2Terre.pdf

Pour trouver des graines, il y a des semenciers bio, des sites internet d'échange, des trocs plantes doivent être organisé régulièrement dans toutes les régions, des clubs de jardiniers, des voisins, ne pas hésiter à parler jardin à n'importe qui, c'est un sujet très fédérateur.

Commentaire de Jean-Louis le 30 mars 2015 à 16:33

Merci isabelle et Lionel,

je suis à coté de chalon sur saone, dans mon jardin j'ai du goji (je le bouturerai à l'automne), sureau, asperge, oseille, bourrache, artichaut, poirée (elle passe l'hiver et reprend au printemps), cardon, rhubarbe, et petit fruit : cassis, framboise, groseille, myrtille (mais elle ne sont pas adaptée au sol apparemment).

... et un nid d'abeille dans une cheminée désaffectée, elles sont là depuis 4 ans.

Je vais récupérer de l'ail des ours, il y en a dans le coin.

J'ai renoncé à acheté des plants à la ferme de ste marthe, 4 à 5 euros le plant de poireau perpétuel, ça met la dizaine à 50 euros, à ce rythme là on a vite fait d'y laisser 500 euros pour un jardin!!!

C'est pour celà que je recherche plutôt des graines, ou encore des plantes sauvages.

Bien sur je met aussi des plantes annuelles, haricots, tomates ... Cette année je vais essayer de cultiver les haricots au pieds des arbres qui serviront de tuteurs.

Dans mon jardin il y a aussi des arbres fruitiers, vieux pommiers qui sont envahis de carpacaspes (si vous connaissez un moyen de lutte efficace je suis preneur), des cerisiers (l'un d'eux gomme, la aussi je suis preneur d'idées)

Les vidéos sont intéressantes. Il y a aussi celle ci

https://www.youtube.com/watch?v=Tg0_WPzd9sY

Commentaire de Isabelle Desmurs le 30 mars 2015 à 15:53

Lionel, j'ai trouvé le brocoli sauvage sur le bord d'un terrain, où il poussait à foison. J'ai donc récupéré quelque bouquets en fin de floraison que j'ai suspendu sur une branche basse d'un olivier pour le faire sécher, puis je l'ai oublié. Quand j'ai voulu récolter les graines, il était trop tard... Mais le brocoli poussait sur les buttes proches l'année d'après. Et je me suis félicitée après coup d'avoir soustrait quelques plantes de l'endroit où elles vivaient puisque depuis ils ont joué de la pelleteuse sur le terrain et je n'en vois plus. Pour l'ail et le poireau, ils étaient déjà là, j'ai seulement appris à laisser les plantes faire leur cycle complet et ainsi apprendre à les reconnaître puis à les disséminer, pareil pour la pimprenelle, le plantain et la bourrache. Voilà, en ce moment, tout sort de terre, il faudra attendre l'été pour récolter.

Commentaire de Gerard Deremetz le 30 mars 2015 à 15:21

je n'ai retiré à ce jour que des messages de Moilamain à sa demande depuis que ce groupe à été ouvert.

Commentaire de Gerard Deremetz le 30 mars 2015 à 15:10

Bonjour Jef
Mon accès à la modération pour la liberté d'expression est de retirer à la place de celui qui me le demande uniquement ce qu'il à écrit, comme si il possédait sa propre gomme pour sa propre page
De nombreux partages que tu as fait sont utile pour l'ensemble et peut être qu'il serait bien que tu continues à communiquer ton savoir.
Je ne peux pas répondre à tous par manque de savoir concernant les plantes, le jardinages. Je pense qu'il faudrait comme un aiguilleurs pour répondre aux attentes de chacun. Des outils existent. Tous cela n'est pas facile. Chacun à a faire en dehors de son PC.
Bon j'ai une gomme résistante, mais elle ne m’appartient pas. Un autre message de ta part et je ferai à regret si tu me le demandes: de te retirer, par respect
Bien à toi

Gérard.   

Commentaire de Lionel le 30 mars 2015 à 10:18

Bonjour !

Isabelle, ou as-tu récupéré des graines de brocoli, d'ail et de poireau sauvage ? Les graines sauvages m'intéressent bien... mais à part les aromatiques et les asperges sauvages je ne croise pas grand chose de comestible dans la garrigue.

Pour compléter cette réponse à Jean louis: pour les graines, il y a plusieurs possibilités d'obtenir des variétés "paysannes" dont les graines seront fertiles: l'association kokopelli notamment. J'aime bien aussi "le potager d'un curieux" à Saignon (vaucluse). Il y a d'autres fournisseurs.

Pour les plantes, cela dépend vraiment de ce que tu cherches à cultiver, de ton terrain, des transformations que tu peux y faire, du climat de chez toi...

Sinon j'en profite pour me présenter, ce que je doute d'avoir fait depuis mon inscription (désolé): a défaut de jardin, j'essaie d'appliquer une logique permaculturelle aux quelques bacs qui tiennent sur mes appuis de fenêtre, en plein centre-ville marseillais... le défi est intéressant car le choix de plantes est limité.

Commentaire de Isabelle Desmurs le 30 mars 2015 à 10:03

Bonjour Jean-Louis,

J'ai commencé mon jardin en 2011 en faisant des buttes selon la méthode d'Emilia Hazelip : https://www.youtube.com/watch?v=E7A3qEBEm6A La première année, j'ai semé de la moutarde sur les buttes fraichement faites, elles sont montées jusqu'à 2 mètres. https://www.facebook.com/photo.php?fbid=285531708196033&set=a.2... Par contre, j'ai eu du mal à trouver du mulch. Dans le Var, comme le dit Eric Escoffier, la période de pousse est courte. Du coup j'ai encore du mal à manger de façon autonome de mon jardin. Les plants que je repiquais étaient rapidement mis à mal par les gastéropodes, bien que j'y ai vu des larves de carabes très rapidement. 

Et comme je suis fainéante, que repiquer des plants me fait mal au dos, je me suis inspirée de Sepp Holzer : https://www.youtube.com/watch?v=H4t89ojYwvI 

Cet hiver (décembre), j'ai jeté sur les buttes un mélange de graines (près de 40 plantes, plus fleurs que légumes) et je constate que les buttes sont toutes vertes de variétés différentes. Je mangerai probablement des petits pois dans un ou 2 mois, et les fèves sont en fleur.

Concernant les espèces, il est difficile de te conseiller comme ça. Tout dépend de ta région et de ton climat. Tu peux observer autour de toi ce qui pousse naturellement dans les environs. Apprends à reconnaitre les espèces sauvages comestibles. Ici, par exemple j'ai récupéré des graines de brocoli sauvage dans la nature : j'en ai maintenant sur les buttes qui reviennent chaque année depuis 4 ans. De même pour l'ail et le poireau sauvage que j'accueille et disperse à plaisir. 

Et puis je plante des arbres fruitiers. L'été dernier j'ai mangé des prunes grenadine, en gardant les noyaux, je viens de replanter 6 petits pieds... Je viens de récupérer 4 bébé abricotiers au pied de mon abricotier... Il est bien de prendre en compte ce que tu plantes pour dans 5 ou 10 ans et d'y ajouter ce que tu plantes pour cette année.

Les petits fruits aussi sont les bienvenus au jardin, toutes les baies possibles, même les ronces. Le goji se bouture extrêmement facilement.

Et comme dit Eric Escoffier : ce doit être une jungle de biodiversité.

Fais des essais, observe, et écoute ton instinct.

J'ai beaucoup de graines de chou palmier, le noir de Toscane, je peux t'en envoyer si tu le veux pour commencer.

Je pense que rien ne vaudra ta propre expérience, et apprendre à faire avec la nature est la meilleure école de la patience, mais elle te fera aussi de belles surprises, j'en suis sûre. 

J'espère t'avoir aidé.

Amitiés à tous.

 
 
 

Activité la plus récente

BRUNET Isabelle a publié un statut
"Quelques photos du jardin 20 août 2019…"
Il y a 4 heures
GAWELIK Katy a publié un statut
"Pâtisson farci à la betterave (Vegan) ->…"
Il y a 4 heures
Billets de JF@
Il y a 6 heures
Événement publié par Nicole Blaizac
Miniature

Conférence La Voie du Sentir à Salle Auditorium AVE .

20 septembre 2019 de 20 à 22:30
LA VOIE DU SENTIRPar Sylvie ANDREUXCONFÉRENCE : La femme et le féminin présents au 3e millénaire.…Plus
Il y a 14 heures

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation