Philosophie, poésie et écologie

Informations

Philosophie, poésie et écologie

Groupe de discussion sur ce que peuvent le philosophe et le poète pour l'écologie

Emplacement : Bruxelles, Paris
Membres : 24
Activité la plus récente : 31 oct. 2016

Forum de discussion

Ce groupe n'a pas encore de discussions.

Mur de commentaires

Commenter

Vous devez être membre de Philosophie, poésie et écologie pour ajouter des commentaires !

Commentaire de Ecovillage AVEC le 15 mai 2014 à 23:00

Bonjour,

Dans le cadre de l'implantation d'une coopérative d'habitants de 20 à 30 logements sur un domaine de 25 hectares près de Bourbon-Lancy (71), nous recherchons un ou plusieurs agriculteurs déjà formés ou expérimentés, pour porter une création d'activités comprenant maraîchage, élevage de chèvres et brebis laitières, verger ou céréales.

 

Cette opportunité pourrait peut-être intéresser certaines personnes de vos réseaux, aussi je vous serais reconnaissante de faire suivre l'information...

 

Il reste aussi des places pour plusieurs familles, couples,  ou personnes seules...

 

Grand Merci.

 

Ange pour AVEC

www.ecovillage-projet.fr

contact@ecovillage-projet.fr

 

Commentaire de Cylia Seebaluck Mahé le 11 août 2013 à 9:43

Fleur Fleur Fleur

de mon Ame tu es Coeur

Cylia dédicasse pour le groupe " phiphilolosoophie et poesie et écologie et Vive la Vie"

Commentaire de Kira le 18 juin 2013 à 19:04

bonsoir a tous :

nous ne perdons jamais rien de ce que nous sommes ni dans els sanglots ni dans les rires ,

nous devons simplement continuer a avancer en grande précieusement l espoir dans notre coeur et dans nos pensées

Commentaire de Jacques Mayoud le 26 avril 2013 à 13:49

"Avançons, nous n'avons rien perdu de ce qui nous fait grandir,ni l'énigme du cœur, ni la bonté des arbres, ni le vin de la colère, ni la chance d'être ensemble. Avançons encore : le feu mange l'ombre mais pas l'oiseau qui la précède." 

Jean-Pierre SIMÉON ("Un homme sans manteau")

Commentaire de Jacques Mayoud le 20 avril 2013 à 13:43

RESISTER

"Nous sommes distraits. La distraction nous empêche de voir et d'entendre en même temps et nous empêche d'atteindre au paradis. Pour ne plus être distraits il faut ramener la vie à sa base, à  ses nécessitées premières de faim, de soif, et de poésie.  Et d'attention.

Il est possible que le monde moderne soit une sorte d'entreprise anonyme de destruction de nos forces vitales sous prétexte de les exalter, de destruction de la capacité qu'on a d'être attentif, d'être rêveur, d'être lent, d'être amoureux de faire des gestes qu'on ne comprend pas, gratuits.

Il est possible que tout le monde moderne que nous avons fait lever et qui nous échappe de plus en plus soit une machine de guerre impavide, impassible, et je pense que les livres, l'écriture, la beauté la poésie certaines musiques peuvent nous ramener à nous mêmes et nous redonner des forces pour lutter contre cette sorte d'éparpillement où nous nous trouvons avec une âme déchiquetée aux quatre coins de la planète,  lancée aux chiens.

 

Je pense que la méditation,  la beauté,  la simplicité, le resserrement sur quelques phrases, sur un lien,  sur un visage, sur la vie ordinaire, tout ça nous donne des forces pour résister.

Le grand mot c'est RESISTER."

Christian Bobin

dans l'émission "Le grand entretien" de François Bunel le 12 novembre 2012.

Commentaire de Jacques Mayoud le 14 mars 2013 à 11:51

Bonjour à tous,

pour commencer à répondre à la sollicitation de Laurent,  d'une manière générale pour moi tout est lié. Je ne peux séparer philosophie et poésie, philo et écologie, écologie et poésie. Et l'écologie est pour moi aussi dans la relation aux autres, tous les Autres, intérieurs ou extérieurs : humains, objets, pensées, rêves, groupes, arbres, animaux, sentiments, cosmos, terre... Peut-être la poésie au sens large , en tant que forme d'expression, relie-t-elle tout ça. Je vous invite déjà à parcourir mon site au travers duquel je tente de faire transparaître cela, notamment en citant le travail sur le "Nous" qui traite du lien vivant.

Et pour toi, Laurent, et pour toi, Clara ?

à (pour)suivre ! Jacques.

www.jacquesmayoud.net

Commentaire de laurent delaroche le 10 mars 2013 à 11:38

Absent depuis quelques semaines, je reviens pour découvrir trois personnes sur ce groupe. Je serais heureux d'en savoir plus sur chacun de vous et de développer une discussion sur les mots qui annoncent notre groupe ...

A bientôt,

Laurent

Commentaire de Jacques Mayoud le 5 janvier 2013 à 16:57

Bonne année à nous tous, oui.

Que la nouvelle année soit belle, cela dépend de nous.

 Souhaitons-nous de savoir choisir entre ce qui pourra détruire et ce qui sera bénéfique au plus grand nombre. Souhaitons-nous de prendre notre part de responsabilité, de faire sereinement la part du colibri, de faire en sorte que ce que nous enclenchons soit à la mesure de ce que nous pouvons tenir et faire aboutir. Souhaitons-nous de prendre notre place et non celle du voisin, de marcher sur de nouveaux sentiers plutôt que sur les pieds des concurrents. Souhaitons-nous de balayer d'abord devant notre porte et d'élargir progressivement les cercles. Jardiniers et gardiens, souhaitons-nous de garder le lien  avec la terre, avec la nature et d'entretenir le bien commun. Artisans de l'à-venir, souhaitons-nous de travailler et cultiver le "Nous",  d'en récolter les fruits et de les partager avec nos semblables différents. Souhaitons-nous la joie, souhaitons-nous le rire, l'immense plaisir de partager le peu, le beau, le bon. Souhaitons-nous le courage qui évitera le pire.

Jacques Mayoud, 1er janvier 2013.

Commentaire de Jacques Mayoud le 3 décembre 2012 à 20:04

Bonjour Clara, Bonjour Laurent, 

Colibris de la Vallée du Rhône, j'écris et compose, je fréquente les écrits des philosophes et travaille l'écologie au sens large, pas seulement vis à vis de notre environnement et de notre planète, mais aussi dans le domaine de la pensée, des relations, de la musique...

OK pour aggrandir ce groupe.

Quelques sujets qui me tiennent au coeur : la simplicité, la bienveillance, la gentillesse, l'ivresse de vivre, le respect du petit...

Je travaille avec Pierre Janin sur l'élaboration d'un jeu-atelier du Nous issu d'une formation sur l'Artisanat du Nous. Le Nous au sens large, nos relations avec toutes sortes d'Autres : humains, nature, pensées, souvenirs, objets, émotions, communautés, art, livres, flocons de neige...

+ sur ce que je fais  = www.jacquesmayoud.net

 

Membres (24)

 
 
 

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation