Informations

Potagers partagés

De plus en plus de potagers collectifs, souvent en ville, sont initiés pour créer du lien autour de la pratique du jardinage. 

Ce groupe a pour but de partager nos expériences dans nos régions respectives sur ce sujet.

Membres : 245
Activité la plus récente : 30 juil.

Remettre les mains dans la terre ensemble...

Il paraitrait que la recette suivante marche:

Remarquez une petite partie de sol non utilisée près de chez vous..

Mettez y une pincée de voisins plus ou moins salés!

Trouvez une poignée de graines fertiles pour amorcer la première année...

Et hop touchez du doigt l'humain, l'humus et légumes frais!

 

Ce groupe a été initié suite à l'atelier de Marta au forum des Colibris 2011 (Qui a eu lieu aux Amanins).

Il a pour but dans la bonne humeur et sans prétention de partager autour de cette recette...

Comment obtenir ou pas les autorisations d'utiliser le terrain...?

Les exemples d'organisation pratique sur la "parcelle" et de démocratie locale pour le jardin...?

Les résultats positifs ou pas sur la convivialité du quartier ou village...?

Les fruits ou légumes obtenus...?

Et toutes vos questions et réponses...

 

Si vous participez déjà à un potager partagé, si vous avez envie d'en créer un ou si juste le sujet vous intéresse, et bien viendEZ sur ce groupe pour partager ou nous lire!!!!?

Allleeeeeeeeeeeeeeeeeeeez.

Forum de discussion

Création et partage d'un jardin en permaculture/aquaponie + chantier participatif construction REGION PARISIENNE 95

Bonjour à tous,Nous sommes deux amis de 29 ans et 53 ans à travailler sur de nombreux projets d'eco-construction. Nous habitons dans le 95 à Eaubonne. Nous sommes actuellement entrain…Continuer

Démarrée par Sophie 12 mars 2016.

Création d'un potager de lotissement 3 réponses

Bonjour, nous habitons dans un lotissement de 4 maisons et 2 à construire. Ce lotissement contient des parcelles vertes communes.J'aimerai amorcer un projet de potager de lotissement pour son côté…Continuer

Balises : lotissement, partagé, potager, jardin

Démarrée par Julie Seful. Dernière réponse de Julie Seful 26 janv. 2016.

VOTEZ POUR DONNER DES DROITS A LA PLANETE !!!! ECOCIDE. 1 réponse

CITOYENS D'EUROPE,VOTEZ POUR QUE L'ECOCIDE SE PLACE AU MEME RANG QUE LE GENOCIDE!VOTEZ POUR DONNER DES DROITS A LA PLANETE !!!! Un acte citoyen qui n'est pas une pétition mais un vote sécurisé sur la…Continuer

Démarrée par Rosa Ines Villegas. Dernière réponse de Pascaline Blais 28 avr. 2013.

Demande de conseils pour débutants !

C’est fait, ça y est ! Nous sommes adhérents d’un jardin partagé qui s’ouvre rue Claude Decaen dans le 12ème arrondissement de Paris. Un vieux rêve devenu enfin réalité, il y a un reste de…Continuer

Démarrée par Nadège Grézil 15 avr. 2013.

Mur de commentaires

Commenter

Vous devez être membre de Potagers partagés pour ajouter des commentaires !

Commentaire de Jardins du Ruisseau le 30 août 2011 à 12:11
Bonjour, les jardins du ruisseau sont des jardins pédagogiques et partagés ouverts depuis 2004, nous cultivons la terre, le partage et le savoir vivre ensemble, plus de détails sur http://www.facebook.com/jardinsduruisseau
Commentaire de bakelite le 17 juillet 2011 à 17:25

ici, on s'en tient au potager familiale et l'échange d'un panier de courges "home made" contre un panier de fraises voisines ;) ou un pot de confiture d'une copine...

j'ai eu envie, tout de même, de rejoindre ce groupe. Un peu parce que le "potager familiale" n'a pas son groupe ailleurs et surtout parce qu'il y a toujours quelque chose à partager dans nos paniers...

Commentaire de Hélène le 14 juillet 2011 à 10:33
bonjour, merci de faire vivre ce groupe, ici, en Nord-Isère-Pilat, à bientôt pour ses découvertes potagères ou fruitières (voir ré-apprendre les savoirs d'antan en fabrication ou cuisine)
Commentaire de Mortier Jacques le 8 juillet 2011 à 15:53
Pour l'information des multiples lecteurs de "Potagers partagés" : l''agroécologie est une agriculture alternative à l'actuelle chimique, qui permettrait deux choses essentielles : nourrir la planète en réduisant le réchauffement climatique (le système alimentaire actuel est responsable de la moitié des émissions de gaz à effet de serre). Pour info : http://www.agrisud.org/eGuide/​index.html
Commentaire de ostaltv le 8 juillet 2011 à 10:33

Salut, je suis membre d'un verger potager partagé à montpellier, c'est le début et c'est bien bon...  important bien couvrir le sol ! quelques référencements sinon:

Commentaire de Aurélien Morin le 6 juillet 2011 à 10:58

Bonjour à tous et un grand merci David pour avoir créé ce groupe!!

Nous y voilà, Marta et moi avons initié cette table ronde colibri suite à un projet de jardin solidaire collectif que nous tentons de mettre en place à Ivry-sur-seine (94). La création de ce potager collectif réunit plusieurs objectifs fondamentaux comme l'a si bien dit Jacques :
Sécuriser une/des parcelles de terre urbaine verte et semi-naturelle au milieu du bétons et des immeubles pour en faire un exemple d' « usage » agréable, esthétique, utile et essentiel à la vie de quartier et ainsi sensibilité au besoin vital d'espaces naturels autour de sois.
La création d'un lieu de rencontre et de bien être social pour renforcer les liens, l'expression et les échanges sociaux au niveau local.
La valorisation de l'activité maraichère de proximité avec la production locale de fruits et de légumes par des techniques respectueuses de l'environnement.
L'éducation active à l'environnement et à la production vivrière par l'implication des habitants dans une activité potagère, utile et collective.
Le recyclage urbain en proposant des lieux de compostage et d'utilisation du composte pour la production potagère.
Nous insistons beaucoup sur l'implication collective et non individuelle des habitants. D'une part pour éviter de reproduire les barrières individualistes trop souvent rencontrées dans notre société, et d'autre part pour mutualiser les efforts en plantant en plus grande quantité les fruits et les légumes afin d'obtenir une production capable de « nourrir » des personnes. Qui ? La manière dont serait partagée la production n'a pas encore été décidée, mais ce point reste crucial. Plusieurs objectifs sont à étudier et nous espérons que vous pourrez tous conseillez en partageant vos expériences, merci à toi Pascal.
Le quartier d'Ivry est également en total rénovation urbaine. C'est une des dernières communes populaires autour de Paris et malheureusement prête à céder la place aux bureaux, chics immeubles et rues piétonnes du grand shopping parisien (projet Ivry confluence). Une migration douce mais fataliste de la population se prépare, car ceux qui habitent ici ne sont pas les habitants souhaitez dans cette futur architecture. C'est aussi la commune qui a déjà investie dans la prochaine construction du plus grand incinérateur d’Europe (Centre Multifilières Ivry-Paris XIII ) se ventant de bruler les poubelles de tout le sud de Paris. Ce point nous intéresse car la moitié du tonnage drainé est composé de matières organiques décomposables. Et sur un jardin, le composte favorise la fertilité des sols. Dans cette schématique de rénovation urbaine les jardins potagers ne sont pas pris en compte, ni même les espaces semi-naturels, dont quelques artefacts résistent en bord de seine, et pis, les jardins ouvriers longtemps travaillés, disposant d'une terre fertiles, seront recouverts de béton. Quoi faire ? Lorsque le jardin devrait sans aucun doute faire partie du lieu de vie de chaque habitant.
C'est pour cette raison, qu'il nous semble important d'unir nos actions locales et ainsi s'opposer à la diminution massive des espaces potagers à échelle humaine en ville ou en campagne.Pour à la fois montrer aux politiques le besoins de préserver et favoriser ces espaces et de même, aux citoyens, la nécessité voire la responsabilité d'entretenir et de faire vivre ces lieux. Un appel des « relocalisons » à déjà été lancé dans le sens de l'alimentation et la production locale « ceinture vivrière » (http://relocalisons.wordpress.com/comment-participer/ ). Je vous invite à lire leur discours.
L'action commune proposé lors de la rencontre est d'organiser une plantation massive d'arbres fruitiers dans tous les lieux propices et abandonnés des villes. Symbole de l'arbre mais aussi du fruit qui nourrit, car nos platanes, tilleuls et prunus sans cerise n'ont qu'une vertu décorative.
Où et quand ? Chacun dans sa région et pourquoi pas pendant la semaine de la solidarité internationale (http://www.lasemaine.org/ ). Le dicton dit « A la Sainte Catherine, tout bois prend racine » (24 novembre), cependant la semaine de la solidarité c'est du 12-20 novembre. Une semaine c'est bien, ça nous laisse le temps de creuser un trou et ce sera parfait pour l'évènement. Planter des arbres mais aussi des boutures. N'oublions pas que la France n'a pas qu'un seul climat et la plantation dépend surtout de la nature du sol. Et rien n’empêche réitérer l'affaire tous l'hiver jusqu'en mars, la solidarité comme la plantation.

Qu'en pensez-vous ?
A bientôt,
Aurélien
Commentaire de Dujardin Richard le 4 juillet 2011 à 13:15

Bonjour,

Je participe au "jardin partagé" de l'association "Regain de l'Esterel", nous cultivons en bio-dynamie une parcelle de 1500m2 sur la commune des Adrets de l'Esterel, un terrain dont nous avons la disponibilité en échange de l'entretien,du démontage d'anciennes serres, du débroussaillement des alentours du potager.Cette initiative a débuté il y a trois ans, et quelques dizaines de familles ont déjà participé à tout les travaux de maraichages, dans la bonne humeur et la convivialité.

Le lien du site pour vous faire une idée de nos différentes actions.

http://regaindelesterel.canalblog.com/

Bonne continuation au groupe

Richard

 

 

Commentaire de Fettweis Pascale le 3 juillet 2011 à 19:24

Bonjour,

je participe au jardin partagé de Barvaux.

C'est un terrain prêté par une Communauté de Pères Oblats, qui, vu leur âge, ne savent plus entretenir toute leur propriété et qui nous ont proposé leur terrain . Nous étions en contact avec eux via le Resto du Coeur du coin.

Les parcelles sont donc destinées d'abord aux bénéficiaires du Resto qui souhaitent cultiver un bout de terre. Puis d'autres amateurs sont arrivés aussi, qui vivent en appartement et qui "rêvaient" d'un bout de jardin ... Nous sommes en partenariat et collaboration avec  un service communal " Plan de Cohésion Sociale"(PCS) (optique d'encourager des liens sociaux et de sensibiliser à la santé via alimentation saine et exercices physiques) , ainsi que avec une institution qui  gère une école spécialisée  (jeunes en difficultés et handicapés) et un centre de jour pour adultes handicapés...

Ce jardin, quoique modeste, a de grandes ambitions !!  :-)

Il y a aussi un groupe d'enfants qui a une petite parcelle ...

La grande parcelle collective est gérée par l'école et le centre de jour pour handicapés. Une autre parcelle collective est fréquentée par des gens "de passage", ou qui veulent "essayer" ...  Les légumes récoltés sont partagés et aussi utilisés au Bar à soupe et aux ateliers culinaires développés par ailleurs à la Maison Citoyenne.  Les autres parcelles sont familiales/individuelles ; mais des échanges et des coups de main sont encouragés !

Cela fait un peu plus de 1 an que ce projet a commencé ...

On tâtonne encore un peu ...

Projet basé essentiellement sur du bénévolat et du partenariat pour la gestion globale.

Toutefois, l'école, le centre de jour, les ateliers pour enfants ou du PCS fréquentent ce lieu avec un groupe encadré par des profs ou éducateurs, ou animateurs  dans le cadre de leur travail.

 

Ce genre de jardin existe peu à peu un peu partout...  Signe des temps ...!

Bien à vous

Pascale

Commentaire de Fettweis Pascale le 2 juillet 2011 à 22:58
Commentaire de Mortier Jacques le 2 juillet 2011 à 8:52
Salut David. Longue vie à ce groupe, que je rejoins immédiatement, car il est initié en Béarn, mais il concerne tout le monde. Ce groupe invite au partage et met en synergie trois atouts majeurs : la nature en ville retissant une relation essentielle perdue, la création de liens, qui est le chemin, le bonheur et la caractéristique du monde de demain, et le jardinage qui est la porte d'entrée vers une agriculture alternative, levier majeur, prioritaire et incontournable pour avancer en permettant à chacun de manger à sa faim. Bon vent à ce groupe.
 

Membres (244)

 
 
 

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation