Bonjour

L'association ar-image (permaculture et transition) envisage la création d'un
café associatif à limoges. Il s'agirait d'un lieu COLLECTIF de transition, d'ateliers, de
mutualisation, d 'échanges et de semences libres et partagées :

Au menu végétarien, de l'open Kitchen (cuisine partagée et en libre accès)
- thés, cafés et tisanes, smoothies et autres potions magiques bio (kefir,
kambucha, lassi, etc).
- La disco soupe du jour (mix de légumes glanés, offerts, récupérés et/ou
d'épluchures revalorisées)
- Biscuits et snacks bio...
- des plats Kdo (dépôt de 'restes' offerts)

A la carte, aussi :
- des massages bien-être, reflexologie, détente, sur place, à la demande ou sur
rdv
- les actions locales à soutenir, découvrir ou partager
- des pétitions citoyennes à signer
- des produits bios, locaux ou issus du commerce équitables (épices,
ayurvédique) pour commandes groupés
- des outils, des graines, des idées, des vêtements, des livres, du temps en
banque solidaire

Au programme des animations en partenariat, enfin :
- café repair : apprendre à réparer son électro-ménager, ses appareils
électroniques, et autres...
- pourquoi pas une épicerie solidaire ?
- des ateliers d'initiation (permaculture, yoga, tai-chi, méditation,
herboristerie, cuisine végétarienne, faire soi-même, etc...)- art et artisanat en dépôt-vente)

Il ne s'agit pas d'une entreprise à but lucratif, mais d'un lieu ouvert à tous, où chacun pourrait apporter son grain (de sel ou de folie, sa graine et son bon plan(t).

Pour l'instant, je recherche des gens, un local et, évidemment toute bonne idée, commentaire, reflexion susceptible de donner vie au projet...


si vous avez envie de participer (idées, matériel, projets, suggestions), de
commenter, de prendre part ou d'en savoir plus, n'hésitez pas à me contacter et je vous tiendrai
informés.

Severine

Vues : 594

Réponses à cette discussion

Bonjour,

Votre idée est séduisante et pose le problème de la gouvernance des structures. En effet, ce qui est programmé sur le papier en terme de rapports humains doit être soigneusement étudié afin de ne pas retomber dans le piège commun aux mouvements associatifs, à savoir une poignée d'actifs et une majorité de passifs. Difficile sur cette base de créer le consensus sur le long terme. Mais tout reste à faire n'est-ce pas?

Didier

RSS

© 2020   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation