Je trouve la vidéo américaine postée sur ce groupe particulièrement culpabilisante et du coup très peu susceptible d'atteindre son but, je vous propose plutôt d'en découvrir plus sur l'histoire de cette habitude alimentaire :


Il me semble qu'après cette vidéo, et surtout après la lecture du livre "mangeur de viande", on peut se déterminer en toute connaissance de cause : sommes nous dans les mêmes conditions que nos ancêtres ? avons nous encore besoin de manger de la viande ? Qu'est-ce que cela nous apporte sur le plan de notre relation avec nos semblables ?

Marylène Patou-Mathis met bien en évidence que l'animal consommé par l'homme peut être respecté sans être sacralisé.

Je vous demande de penser à tous les éleveurs qui exercent humainement leur métier et veillent au bien-être de leur cheptel, et qui sont tout aussi affligés que les végétariens militants par les pratiques des élevages industriels.

Bien cordialement.

Vues : 405

Réponses à cette discussion

Bonjour

 

J'arrive sur ce réseau social Colibris, je découvre tout doucement. Un article sur la consommation de viande pour info :

http://goo.gl/KiUkJ

La production et la consommation mondiale de viande ne cessent d’augmenter

 

chaleureusement

 

Frédéric

bienvenu dans ce groupe

Bonjour, l'alimentation est un sujet qui m'intéresse beaucoup, mais souvent, mes réflexions restent sans réponses.

C'est une sujet super délicat, j'espère que je ne froisserai  personne avec mes questions.

la vidéo américaine me parait un peu provoc, mais elle me plait malgré tout bien, je pense important de la remettre dans le contexte américain de l'industrie animale..( ces termes sont assez choquants mais voilà) et la consommation de la viande atteint des sommets d'excès là-bas.

la vidéo ci-dessus me laisse sur ma faim car je ne trouve pas la réponse que je cherche depuis longtemps:

sur quoi se base-t-on pour nous proclamer omnivore, végétarien, carnivore, frugivore etc? 

sur une base de l'étude de notre tube digestif et autre anatomie? sur une base historique?métabolique? sur une base expérimentale?car indubitablement, biologiquement parlant, nous n'avons pas la nécessité de manger de la protéine animale pour vivre en bonne santé. Plusieurs études scientifiques arrivent à ce genre de conclusions. 

Je ne peux parler donc que de ma propre expérience. 

je suis qqn de sportif, avec de nombreuses activités, je suis une grande gourmande devant l'éternel, et j'aime fondamentalement me faire plaisir en mangeant. 

je me nourris principalement de fruits et de légumes crus, accessoirement de céréales cuites. j'adore les oléagineux.

et je suis en grande forme physique, en pleine santé. Mais il a été nécessaire de faire une sorte de sevrage pendant un mois pour réaliser à quel point mes choix alimentaires, qui étaient surtout des habitudes, m'étaient mal adaptées.

j'ai toujours eu un problème éthique pour manger un autre animal. Mais je ne considère pas que de tuer un animal pour se nourrir est un crime pour autant. Quoi que je n'apprécierais guère qu'on mange mon chat, mon chien ou mon cheval. je ne parviens pas non plus à manger du boeuf.j'ai mangé du hamster et du serpent il y a longtemps... Ce que je considère comme un crime, c'est de le faire sans aucun respect étique. les carnivores tuent leur proies, et ce ne sont pas des monstres pour autant. et certains ne sont pas très tendres. vous avez tous vus votre chat jouer avec une souris agonisante ou un oiseau terrifié... je ne me place pas au dessus des autres animaux.

Mais sachant que je ne suis pas capable de tuer de mes propres mains les animaux, sauf il y a quelques années du poisson,( en m'excusant et en remerciant tant bien que mal l'animal),je tâche d'acheter très occasionnellement la viande ( poisson c'est de la viande pour moi) chez les petits producteurs locaux. 

peut-être que l'humain, animal fort complexe, y-a-t-il des nécessités différentes dans les besoins alimentaires de chacun. il existe des théorie sur les groupes sanguins par exemple. 

bon tout ça pour en revenir à ma question,excusez mes digressions:

est-ce que qqn sait sur quoi on se base pour s'auto-classer dans les catégories de végétarien, carnivore, omnivore etc?

des liens éventuels à me proposer? d'avance merci à tous. 

(PS, je ne sais pas encore trop comment me faire des ¨amis colibris¨, alors n'hésitez pas à me solliciter...;-) )

bonjour, sans doute que la chasse et la viande ont favorisé les échanges sociétaux et l'aspect culturel des hommes mais qu'en font-ils aujourd'hui ? l'aspect des rituels symboliques des animaux mangés n'ont sans doute plus ni le même sens ni surtout la même pratique de sacrifice dont parle  Marylène. Le problème d'aujourd'hui qu'elle ne relève absolument pas sont les conditions d'incarcérations des animaux chosifiés au service des humain, les pratiques inhumaines que sont les élevages intensifs, les tortures comme le  pratique du foie gras, et tout ce qu'endurent les animaux dans le monde au service toujours des humains. Marylène relève que la défense des animaux serait peut-être disproportionnée par rapport à la défense des humains. Cela n'a rien à voir. Ce qui me choque c'est la souffrance infligée au animaux pour notre consommation et cela n'a vraiment plus rien à voir avec le paysage de l'homme préhistorique!! l'animal est devenu un simple produit de l'industrie agro alimentaire, on ne lui prête plus aucune sensibilité à la souffrance. Et même si certains éleveurs aiment leurs cheptels, ce que je veux bien croire, comment accepter les conditions d'abattages d'aujourd'hui auquel ce cheptel élevé avec amour va être confronté tout soudain ???

RSS

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation