fabienne chadel assailly
  • Femme
  • la batie montgascon
  • France
  • l'envie de sortir de ce…
Partager sur Facebook Partager sur Facebook Partager
  • Billets
  • Évènements
  • Groupes (1)
  • Photos
  • Albums photo
  • Vidéos

Amis de Fabienne chadel assailly

  • ivan Bles-Gagnaire
  • Rémy68

Groupes de fabienne chadel assailly

Cadeaux reçus

Cadeau

fabienne chadel assailly n'a reçu aucun cadeau pour le moment

Offrir un cadeau

 

Page de fabienne chadel assailly

Informations concernant le profil

Quelle est votre occupation actuelle ?
greffier
Qu'est-ce qui vous amène dans le réseau des Colibris ?
l'envie de sortir de ce système d'amour du pouvoir et de l'argent
Quels centres d'intérêt, projets, aspirations, voulez-vous partager avec les autres membres ?
Justice, nature, aide, amour, paix, joie,

Mur de commentaires (7 commentaires)

Vous devez être membre de Colibris pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Colibris

Le 21 septembre 2015 à 18:49, ivan Bles-Gagnaire a dit...

Bonjour Fabienne

Je sais à quel point le tourisme est vital pour ces pays. Il faut donc tout faire pour le développer, mais il faut aussi ouvrir les yeux, et tenter de comprendre et de respecter les habitants surtout les plus démunis. Et il faut faire attention, à Mada par exemple, on arrive maintenant au point où les gens sont tellement démunis que l'insécurité se développe, et met un frein au tourisme. Si on ne peut se déplacer paisiblement en vacances, on va ailleurs... C'est ce qui se passe là-bas.

Amitiés

Le 1 septembre 2015 à 20:44, ivan Bles-Gagnaire a dit...

Bonsoir Fabienne

Alors, tu en est où de tes réflexions ? Je vois que tu as quelques échanges, cela t'amène-t-il à des décisions ?

Amitiés

Le 1 septembre 2015 à 11:35, ivan Bles-Gagnaire a dit...

Vas-y, partage tant que tu veux...

En fonction des réponses que tu auras, nous pourrons nous voir dès que possible pour envisager la suite.

Amitiés

Le 1 septembre 2015 à 11:23, ivan Bles-Gagnaire a dit...

Pour accélérer les choses, voici l'article:

Dans la grisaille actuelle, alors que nous nous trouvons confrontés à l'indifférence quasi-générale face à tant de souffrances endurées par des centaines de milliers de migrants fuyant la guerre ou la misère, voici que nous apparait une raison d'espérer. Un petit village de Lozère, Chambon le Château, accueille depuis des années un groupe de réfugiés albanais, syriens, africains, venus en famille se ressourcer après des mois d'errance à travers l'Europe. La plupart d'entre eux ont été repoussés de tous les pays où ils ont séjourné, avant de trouver accueil et solidarité dans ce petit village cévenol. Le maire, à l'origine de cette action, ne manque pas de souligner l'apport des réfugiés à l'économie et à la vie locales. Le patrimoine immobilier a pu être sauvegardé, l'école a pu maintenir ses classes, les commerces locaux bénéficient de la clientèle des migrants, que dire des nouvelles connaissances liées par la population locale, en particulier par es enfants qui bénéficient d'une ouverture sur le monde impossible sans ces circonstances exceptionnelles? Losqu'après d'interminables mois d'attente les familles obtiennent le statut de réfugiés, et donc enfin le simple droit de travailler, la plupart s'installent dans le département, ou ne s'en éloignent pas trop, pour pouvoir maintenir ces relations, et elles sont remplacées par de nouveaux arrivants. Bref, un souffle nouveau irrigue un village  qui, sans cet apport, risquerait de disparaitre comme tant d'autres en France. Il y a là une vraie leçon à retenir, et à étendre au plus vite.

Le 1 septembre 2015 à 10:59, ivan Bles-Gagnaire a dit...

Bonjour Fabienne

La semaine prochaine, je mettrai un article sur mon blog concernant un village de Lozère, dont le maire a bougé depuis quelques années, mettant à disposition de réfugiés des logements. Grâce à cela, outre l'accueil de réfugiés, est assurée pour partie la survie du village (école, commerces, ouverture sur le monde des enfants, etc...). Créer une association est certes possible, encore faut-il avoir des chances de réussite...A partir de lundi prochain, lorsque tu auras vu mon papier, et si ton intérêt persiste, je veux bien aller te voir pour envisager ce que nous pourrions faire.

Amitiés colibriesques

Ivan

Le 26 mai 2015 à 9:14, Sophie Hélis a dit...

ton discours m'a touchée je serais enchantée d'échanger avec toi

Le 14 mai 2015 à 16:02, fabienne chadel assailly a dit...

aujourd'hui j'ai "tondu" mon jardin, les anciens locataires avaient laissé en friche, j'ai passé la débroussailleuse à ma façon, pas trop ras pour laisser des fleurs aux abeilles et papillons, pas tout, je laisse une bonne partie pour les cachettes de mes filles, et contourne les fleurs, bref...une façon de tondre très perso

 
 
 

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation