A portée d’ailes …. et non à tire d’ailes comme Icare

 

 Y a-t-il d’autres Colibris à portée d’ailes ?

 

Le Net est un outil formidable plein de potentiel par sa possibilité de mise en réseau.

Cependant, j’y trouve des limites et même un risque insidieux car comme tous les outils, il pourrait se retourner contre nous.

 

Pour m’expliquer, je prendrai trois points que je nommerai : Observation, Constat, Frustration

Et en dernier quelques pistes en guise de Proposition.

 

Observation :

Lorsque je me suis inscrit sur le site, j’ai suivi docilement les consignes :

Nom, Prénom, localisation etc…

Mais je me suis rapidement aperçu que beaucoup d’entre nous semblaient ne pas jouer le jeu.

En effet, pseudo, localisation absente ou très imprécise. Dans un premier temps, j’ai considéré cela comme une démarche un peu légère, une sorte d’engagement superficiel, mais après réflexion, je me suis posé la question :

Comment ce fait-il que des personnes à priori engagées, conscientes de l’ampleur du désastre et de la nécessité absolue d’un changement de paradigme restent distantes et prudentes concernant leur identité ?

En formulant la question, on y trouve la réponse ….

 

Constat :

Au regard d’un horrible passé, si l’on considère toutes les mesures « Liberticides » adoptées et celles en projet, il est certain qu’il vaut mieux éviter de s’auto recenser en offrant une liste d’identité au RG d’un système en déclin qui ne se laissera pas mourir sans soubresaut.

 

Frustration 

Avec le Net on partage des idées, beaucoup d’idées.

On peut contacter beaucoup de personnes et même fédérer des actions efficaces.

Mais avec le Net on ne partagera jamais un café et on ne serre jamais de mains !

On ne croise pas de vrais regards et pas d’accolades fraternelles.

Tout est virtuel, filtré par les convenances et l’anonymat.

Au lieu d’avoir les yeux rougis et humides suite à des moments partagés remplis d’émoi et d’humanité lors de rencontres pleines de promesses et d’espoir, nous avons les yeux rouges et secs d’être restés trop longtemps devant nos écrans.

Chaque fois que nous fermons nos ordinateurs, le message « Voulez vous quitter le système ? » devrait résonner et nous faire profondément réagir !

Ne faisons pas comme Icare aveuglé et trop confiant planant trop haut et trop loin qui lorsque son outil fondant lui fut confisqué essuya une déconvenue fatale !

 

Proposition :

Notre mouvement se veut pacifique mais il ne doit pas être naïf pour autant !

Il faut utiliser le Net avec prudence et je propose l’idée d’indiquer uniquement nos prénoms, nos codes postaux et de ne pas diffuser nos photos.

Parenthèse : personnellement, je trouve que l’on ne devrait rien avoir à faire du faciès, du sexe, de l’âge etc…. des autres Colibris. Seul le rêve profond et la résolution des consciences à ensemencer une alternative devrait être un critère d’appréciation.    

Il est également crucial de s’organiser pour être prêt à se passer du Net dans le cas où le système moribond viendrait avec autorité à censurer (comme en Chine) ou à carrément supprimer les connections (comme en Egypte ). Je propose, grâce à nos codes postaux d’entreprendre de manières responsables des rapprochements et des rencontres physiques en créant des contacts concentriques de proximité relative. Ces différents et multiples cercles s’interconnectant à leur périphérie permettraient un fonctionnement en réseau d’un style semblable à ceux des Résistants d’autrefois.

Résistant ! Le terme est le bon car le système marchand oppresseur et anthropophage a déclaré la guerre au vivant. Les lobbies unifiés par la mondialisation ne nous feront pas de cadeau et nous savons par expérience que leur avidité et leur cruauté sont sans limite….

Face à un tel ennemi, si nous voulons conserver notre statut de non-violent, il ne nous faut pas être tiède et mou mais plus malin, plus rusé, plus ingénieux, plus inattendu, savoir rebondir, savoir se relever etc…

Pour cela nous avons notre intelligence collective ( à ne pas confondre avec celle des foules qui en est affreusement dénuée), nous avons la conscience d’un ultime et  juste combat, nous avons notre sobriété et notre solidarité, nous avons notre indignation et notre saine colère, nous avons la Nature comme alliée car nous sommes pour le Vivant.

Surtout nous n’avons pas le droit d’abandonner notre Espérance car au-delà de ce que sera notre futur ( le meilleur ou le pire ) nous devons être convaincus que tout cela a un sens.

La Nature est trop intelligente pour n’avoir aucun sens !

Cette Dernière nous a offert notre Libre Arbitre, nous avons tous en héritage un Pouvoir d’influence. Le Pouvoir de laisser notre empreinte en orientant et en modifiant la trajectoire du futur.  Le pouvoir par le choix de nos actions. Le pouvoir par le choix de nos Mots.

Ne méprisons pas ce Don en le sous-estimant.

 

Rencontre et partage :

Je n’ai personnellement pas de projet bien défini si ce n’est celui d’essayer de m’extirper d’un mode de vie absurde et aliénant afin d’offrir à nos enfants un futur humainement possible. J’envisage la création d’une sorte d’Oasis en permaculture pour subvenir à nos besoins familiaux (voir plus largement en partage avec d’autres) et de renouer avec la Nature porteuse de Vie et de pérennité au sein d’une Humanité ayant engendré un monde cruel.

Quelques uns me proposeront certainement des rencontres lors de formations, forums, stages etc….mais bien que très enrichissantes et fraternelles, ce genre de partage n’est que temporaire et les participants venus de toutes parts se séparent en dernier lieu.

Je vous invite vraiment à rechercher tous les Colibris qui sont à portée de vos ailes afin de pouvoir combler à un manquement car si la cire qui nous unit viendrait à fondre, il vaudrait mieux avoir un parachute …..

Nous dénonçons une civilisation « hors sol » mais soyons alors plus « terre à terre » dans nos relations sociales et arrêtons de planer dans la stratosphère de la modernité.

Je n’ai pas de programme, ni d’ambition particulière mise à part partager des chemins  et apprendre avec humilité au contact des autres car je sais que je ne sais rien et que vous guère plus, mais par contre j’ai la conviction qu’à plusieurs on pourrait faire bouger des montagnes.

 

Bon ! Les montagnes peuvent attendre bougeons déjà nos fesses car mon café risque de refroidir….. 

 

 

 

 

 

Vues : 41

Commenter

Vous devez être membre de Colibris pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Colibris

Commentaire de Greg le 10 février 2011 à 10:41

Bonjour,

ça y est ! un système de localisation est en place sur la page d'accueil du réseau. Pas parfait, car chacun va devoir se positionner à la main, le système ne tient pas compte des coordonnées saisies à l'inscription...

En attendant que le taux de remplissage soit correct, vous pouvez toujours me demander, je vous fournirais une liste des colibris près de chez vous.

 

A bientôt,

 

Greg

Commentaire de Sylvie le 9 février 2011 à 8:12

Merci Greg :)

Je n'ai pas encore fait le tour de Colibris !

J'en découvre tout les jours :))

Commentaire de Greg le 8 février 2011 à 14:58

Bonjour à tous,

Passer du virtuel au réel, c'est exactement ce que nous voulons faire !

Sur le site de Colibris, si vous souhaitez signer la Charte (les valeurs qui nous unissent), il vous est demandé si vous souhaitez être mis en relation avec les colibris près de chez vous, et si vous acceptez de divulguez vos coordonnées au réseau.

Ainsi, à la demande de chacun, nous pouvons fournir des listes de colibris par département, région, etc.

Jacques, tu sembles prudent sur la diffusion des coordonnées sur le Web. Je fais pour ma part confiance aux membres de ce réseau, et je ne m'inquiète pas d'être fiché comme Colibris !

Je vais explorer les possibilités du système Ning quant à la géolocalisation. Ce serait utile !

A bientôt

 

Gregory

Administrateur

Commentaire de Elodie BLOT le 8 février 2011 à 12:49

Je me retrouve tout à fait en te lisant. Passer du virtuel au réel est possible : je l'ai vécu par le biais du réseau des créatifs culturels. C'est en créant un groupe identifié "Picardie" que j'ai "trouvé" des personnes ayant des valeurs et des préoccupations communes, à moins d'une heure de route. Nous nous sommes rencontrés une première fois ( cétait génial ! ) , et une deuxième journée est déjà prévue. Pas de programme, ni d'ambition particulière non plus, juste l'envie et le besoin de partager, et les échanges se nourrissent d'eux mêmes en allant.

Commentaire de MARISKAIA le 8 février 2011 à 12:16

C'est vrai, c'est une très bonne idée la recherche par localisation des membres... je vais demander à Greg, ma référence en la matière ;-) pour ce réseau...

Dans le FORUM (onglet - au dessus) à la discussion Réseau des Colibris, il y a déjà des demandes de regroupements et pour ma part, je me suis inscrite au groupe des Colibris-Paris dans l'espoir d'une rencontre prochaine, mais je n'ai pas de nouvelles pour le moment... ça me donne l'idée de relancer la question!

Merci Jacques84290 (donc c'est ton code postal... je n'avais pas tilté) pour toutes ces bonnes questions qui sont pour une bonne part les miennes. J'habite en ville, sans jardin, et la question de la rencontre reste souvent une question d'organisation du temps. Je m'occupe de deux petits enfants et leur papa travaille en horaires décalés, donc le soir ... je suis à la maison et dans la journée ou je travaille ou les autres travaillent... bref, c'est pas simple, mais c'est possible c'est sûr!... insistons et relançons sans cesse nos demandes et un jour ça marchera!

Je ne mène pas une vie absurde de laquelle je veux m'extirper... j'assume mes choix de vie pleinement et je résiste comme je peux!!... via le réseau colibris par exemple. Ne rejetons pas tout en bloc... mais composons, composons !!♫♪♭♫♥

Commentaire de Sylvie le 8 février 2011 à 9:54

Ben, çà va pas être facile !!

Dans la zone de recherche des membres il n'y a pas la localisation... Alors pour contacter ceux qui sont dans mon coin... ?

 

Un Administrateur pourrait-il faire quelque chose pour rendre ce genre de recherche possible ? Merci

Commentaire de Sylvie le 8 février 2011 à 9:50

Bonjour,

J'aime bien ton approche :)

Je vais essayer de trouver des colibris près de chez moi sud-ouest78-limite 28 ou sud 86 !

Je connais déjà Gérard du Jardin de Vérines :)

© 2017   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation