A peine a t-on le temps de se remettre des fêtes de Noël, que c'est déjà le Réveillon du Nouvel An !

Et puis il y a la redoutable et interminable épreuve de la galette. Digestion difficile, rhume, grippe —personnellement, j'ai choisi la grippe B, en provenance du pôle Nord, transmise par les manchots par une simple poignée de mains (c'est mon côté avant-gardiste, la grippe A, n'est plus "tendance"…)— et hop ! nous voilà déjà fin janvier !
Et c'est l'heure de faire sauter les crêpes.

Même pas eu le temps de répondre aux bons vœux des amis !
Voici mes prédictions pour l'année 2010, urbi et orbi :
L'amour et la fraternité vont enfin triompher.
le règne du Pouvoir s'effrite sur ses fondations vacillantes, l'éthique arrive en courant pour le remplacer. On ne parle plus des bienfaits de l'agriculture biologique paysanne et locale, mais des ravages et de l'incohérence de l'agriculture chimique ultra-subventionnée. Qui ne le sera plus.
C'est en 2010 que se mettront en place les outils technologiques permettant aux citoyens du monde entier de prendre conscience qu'ils sont les acteurs de leurs propres vies et que l'union fait la force. "Tout seul, t'es pas grand chose. Tous ensemble… Terriens !".
Et comme le monde va décidément très vite, c'est en 2011 que ces mêmes citoyens du monde prendront possession tous ensemble et équitablement de ces outils, avec lesquels ils construiront un monde meilleur pour les générations futures, c'est-à-dire pour les enfants d'aujourd'hui.
Puis, en 2012, en décembre, nous rayeront de notre vocabulaire planétaire les mots "famine, capitalisme, libéralisme, guerre, esclavage, humiliation"… et quelques autres. Mais nous y reviendrons plus tard.
Pour finir, quelques perturbations sont à prévoir en mars et avril, un peu de neige en hiver, mais rien de grave.
Par contre, avalanches de sourires et cascades de rires en abondance !

Vues : 47

Commenter

Vous devez être membre de Colibris pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Colibris

Commentaire de Mortier Jacques le 4 février 2010 à 14:02
Cher Eric.
Tu me permettras de faire un extrait de ma 4ème émission de radio "Regards du Sud" en mai 2005 :

...rêvons européen avec tout de suite un « Regard du futur ». Projetons-nous directement un demi-siècle en amont, vers les années 2050/2055, je m’entends déjà vous dire :
Chers amis auditeurs, pour le 500ème épisode de notre émission, permettez au centenaire que je suis, d’évoquer brièvement, en ce milieu du 21ème siècle, « le monde dans lequel nous sommes ». S’il fallait résumer d’une phrase sa récente évolution, je dirais « les réalités d’aujourd’hui sont les utopies d’hier » ou encore « une révolution mondiale pacifique s’est produite ».
* Quel chemin parcouru en un demi siècle. Vous me permettrez d’avoir une pensée pour l’immense poète du 19ème siècle Victor Hugo, qui lors de l’exposition universelle de 1867, prédisait l’avènement d’une nation extraordinaire, en ces termes : « Cette nation aura pour capitale Paris et ne s’appellera point la France : elle s’appellera l’Europe. Elle s’appellera l’Europe au 20ème siècle, et aux siècles suivants, plus transfigurée encore, elle s’appellera l’Humanité ».
Eh bien, oui, chers amis, notre grand Victor, au-delà de son parisianisme partisan, était un visionnaire. Si je reprends mes archives du début du 21ème siècle, je retrouve mes propos de rêveur fou : l’histoire s’est accélérée, les germes de progrès social tous présents jadis se sont diffusés, une dynamique positive s’est développée, l’homme encore à 4 pattes s’est redressé, l’émulation des citoyens informés et d’élus politiques éclairés s’est structurée, la sagesse s’est exprimée, la science est au service de la conscience, les grands équilibres du monde se sont établis grâce à une dizaine d’ensembles régionaux : la Chine, l’Inde, les Etats-Unis d’Amérique du Nord, les Etats-Unis d’Amérique du Sud, la Russie, l’Union européenne, l’Union africaine, l’Asie du Sud Est, etc…la Nature a retrouvé sa place primordiale, la biodiversité a été sauvegardée...
Et un grand respect des derniers peuples indigènes s’est généralisé. S’il fallait résumer encore : « Nous sommes passés d’une mondialisation qualifiée alors de chaotique et de sauvage, à une mondialisation pacifiée et solidaire avec des régulations efficaces ». Les grands conflits redoutés ont pu être évités : la Corée a été réunifiée, la Chine et Taïwan se sont réconciliés, des structures de dialogue ont permis de surmonter durablement les conflits d’intérêts… la paix perpétuelle est proche, la guerre est déclarée hors-la-loi.
La séduisante théorie de la relativité d’échelle de Laurent Nottale a été confirmée et étendue aux évolutions des espèces et des sociétés humaines… les peuples se retrouvent, côte à côte, et non face à face, …les jeunes, qu’on disait sans espoir, ont compris qu’ils avaient un grand rôle à jouer et ils l’ont joué avec enthousiasme grâce aussi à la complicité de quelques sages anciens…

Deux éléments majeurs ont permis cette fulgurante mutation :
* La naissance, sur de vastes ensembles régionaux, de nouvelles unités politiques par-dessus l’Etat nation, comme celui-ci avait lentement émergé, au cours du Moyen Age, de l’ordre seigneurial.
* L’Europe, enfin puissance politique au début du 21ème siècle, avec son rêve européen solidaire qui a supplanté en douceur le rêve américain individualiste, a essaimé largement ses méthodes, ses valeurs et ses vertus pacificatrices.

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation