Le système de refroidissement d'un réacteur non endommagé de la centrale nucléaire de Fukushima au Japon s'est temporairement arrêté jeudi !

 

Un incident qui intervient alors que la vapeur est toujours visible au-dessus du bâtiment d'une autre tranche affectée. Le dispositif de refroidissement du réacteur numéro 6, un peu à l'écart des quatre qui ont notamment été détruits par le tsunami, s'est arrêté lors d'un test. Il a été remis en service quelques heures après, a indiqué la compagnie Tepco Tokyo Electric Power (Tepco), l'exploitant du site.

 

Les ennuis sont devenus quotidiens à la centrale de Fukushima Daiichi, mise en péril par le séisme et le tsunami du 11 mars 2011 dans le nord-est de l'archipel. Quelque 3000 techniciens et ouvriers s'escriment sur le complexe pour préparer son démantèlement. Outre des fuites d'eau radioactive qui polluent l'océan Pacifique voisin, une vapeur inexpliquée s'échappe de façon intermittente depuis une semaine du bâtiment éventré du réacteur 3. "Elle était encore visible ce jeudi", a observé un porte-parole de Tepco. L'origine de cette vapeur reste inconnue.

 

Le réacteur 3 est un des trois de la centrale (sur six) dans lesquels le combustible nucléaire a fondu après le tremblement de terre et le tsunami. C'est sans doute le plus endommagé de l'ensemble, car il a aussi subi une explosion d'hydrogène qui a soufflé le toit du bâtiment mi-mars 2011, laissant une partie des installations à l'air.

 

ats

 

Vues : 27

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de JF@ le 25 juillet 2013 à 11:58

© 2020   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation