« Il n’existe rien de constant si ce n’est le changement. » Bouddha

 

Le changement…. autrement

Sous l’effet des TIC (technologies de l’information et de la communication) et de la mondialisation, une évolution profonde s’est produite et continue de se produire au sein de notre société. Elle bouscule les organisations et l’ensembles de ses acteurs. Nous vivons tous des mutations très fortes. La globalisation a accéléré considérablement la compétition. La concurrence exerce une pression constante que se soit dans le secteur privé ou public. Au delà des nouveaux modes de vie (téléphones portables, smartphones, tablet PC, iPad, télévisions numériques, réseaux sociaux) qui symbolisent ce nouveau monde, ils apportent avec eux de nouveaux modes de relation et de communication.

Les entreprises qui réussiront le mieux sont celles qui penseront solidairement le changement des rapports sociaux internes dans l’entreprise.

Gouverner, s’organiser, manager et travailler autrement.

Aujourdh’ui dans un monde où le temps se réduit parce que la vitesse augmente, l’agilité naturelle et constante sera la garantie de s’adapter. Les PME-PMI ont donc la une opportunité de s’imposer.Mais encore faut-il que les conditions soient réunies.

La place des hommes et des femmes dans les organisations dans ce nouveau ecosystème seront centrale pour réussir les transformations. Trop d’intentions non suivies d’actions ont mis à mal la confiance nécessaire à l’engagement de tous.

Changer, c’est exister demain

La conduite du changement reste un exercice délicat. La traduction du changement se traduit sur le terrain par la remise en question de certaines valeurs de l’entreprise, de la perte de nombreux repères, de nouvelles compétences à sollicitées…Ces ruptures souvent nécessaires et indispensables mettent les salariés en situation de tension et d’effort constant pour s’adapter, et préserver leur emploi. Le stress est inévitable voir le burn out.

Le changement et l’atteinte des objectifs ne se feront pas sans l’engagement des salariés et l’engagement sans une confiance retrouvée. Redonner du sens au travail est incontournable.

L’accompagnement du dirigeant au manager, du manager au collaborateur sur le terrain est un facteur clé du succès des changements qu’il soit collectif ou individuel.

Mais comment expliquer cette écart entre le savoir exitant dans ce domaine (accompagner le changement) et ces difficultés persistantes?

Tout d’abord parce que certains aspects restent prioritaires au détriment de celui des dimensions humaines et relationnelles. Il y a là un choix stratégique à faire pour une véritable mise en oeuvre. Comme le souligne Bertrand Martin, chef d’entreprise ayant écrit un livre de témoignage avec Vincent Lenhart, « si les problèmes techniques clairement posés trouvent pléthore de compétences intellectuelles pour les résoudre, les difficultés essentielles proviennent de nous-mêmes et de nos relations avec nos semblables« .

Il faut bien se l’avoué, l’humain au regard de l’entreprise est passé de « relation » pour devenir au mieux une « ressource » et au pire un « coût ».

La second explication découle de la première. Elle réside dans le fait que malgré la multiplication des discours reconnaissant l’importance d’investir autrement et de remettre l’humain au coeur de l’entreprise, quand on y regarde de plus près, le management est de plus en plus déshumanisé et éloigné de la personne. Toutes les actions entreprises dans le sens de restaurer une communication interne relationnelle constructive restent au niveau de l’expérimentation, au tâtonnement et souvent est renvoyé aux seuls professionnels: consultants, coachs, formateurs, thérapeutes.

Qu’il puisse y avoir un corpus de connaissance conséquent, des savoir-faire éprouvés, des méthodologies fiables tout cela ne semble pas réellement trouver d’écho ni au sein des lieux d’enseignement (cursus de formation de nos élites) ni au sein des organisations.

Comprendre qu’appréhender les aspects émotionnels du changement ou encore la colère d’une population en grève, c’est se donner les moyens de repérer les stratégies de changement qui échouent, et éviter les répétition stérile.

A suivre… http://capsuccess.blogspot.fr/ 

Vues : 122

Commenter

Vous devez être membre de Colibris pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Colibris

Commentaire de Shivoham le 31 octobre 2013 à 12:04

Bonjour Catherine! Avec du retard

Lorsque tu vas sur la vidéo, tu verras à bas à droite <>obtenir le code d'intégration

Tu fais un copier et tu le colles dans l'icône vidéo (3ème icône: Média, juste en haut du cadre du commenter).

voici le code d'intégration: 

<iframe src="http://player.vimeo.com/video/57972054?title=0&amp;byline=0&amp;portrait=0&amp;color=ff6200" width="646" height="363" frameborder="0"></iframe>

Au plaisir de se croiser sur Colibri.

Commentaire de catherine niedergang le 16 juin 2013 à 21:37

Bonjour Colibris Shivoham ,

je Vous remercie de la vidéo de Frédéric Lenoir -- une découverte ; et de Votre ouverture . je suis passionnée par toutes méthodes ou outils améliorant notre communication ns Etres Humains ..

je prône la Bienveillance .

Bien A Vous   et Merci         catherine

comment intégrer cette vidéo sur ma page Svp  et Etes Vs d'accord ?

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation