Les six banques françaises les plus importantes ont réduit depuis la COP21 leur financement aux énergies renouvelables au profit des énergies fossiles, dénonce un rapport de l'ONG Oxfam publié samedi !


De 2016 à 2017, ces banques ont « réduit leurs financements à destination des énergies renouvelables d'un montant équivalent à l'augmentation de leurs financements vers les énergies fossiles », assure l'ONG dans un communiqué.

Sur cette période, les banques « ont financé les énergies fossiles à hauteur de 43 milliards d'euros, contre seulement 12 milliards d'euros aux énergies renouvelables, alors que la situation climatique exigerait d'elles qu'elles fassent au moins l'inverse », a regretté Alexandre Poidatz, porte-parole d'Oxfam France, cité dans le communiqué. « Trois ans après la COP21, les banques n'ont toujours pas pris le virage de la transition énergétique, malgré leurs beaux discours en ce sens », a-t-il ajouté.

Les six banques pointées du doigt par Oxfam sont BNP Paribas, Société Générale, Crédit Agricole, BPCE, Crédit Mutuel-CIC et la Banque Postale. Selon l'ONG, « le charbon reste encore trop prépondérant, comptant en moyenne pour 8,5% des énergies financées ».

L'étude se base sur les opérations de financements et d'investissements de ces six banques avec l'objectif de « quantifier leurs soutiens financiers aux énergies fossiles et aux énergies renouvelables de janvier 2016 à décembre 2017 », a expliqué Oxfam.

AFP

Vues : 91

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de JF@ le 25 novembre 2018 à 6:23
Commentaire de JF@ le 25 novembre 2018 à 6:22

JF@

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation