Je m'suis chopé 500 lignes :
"Je n'dois pas parler en classe"
Ras l'bol de la discipline !
Y'en a marre c'est digoulasse !
C'est même pas moi qui parlais,
Moi j'répondais à Arthur
Qui m'demandait, en anglais,
Comment s'écrit No Future

Si on est puni pour ça
Alors je dis : 'Halte à tout ! '
Explique-moi, Papa,
C'est quand qu'on va où ?

C'est quand même un peu galère
D'aller chaque jour au chagrin
Quand t'as tell'ment d'gens sur Terre
Qui vont pointer chez "fous-rien"
'vec les d'voirs à la maison
J'fais ma s'maine de soixante heures,
Non seul'ment pour pas un rond
Mais en plus pour finir chômeur!

Veulent me gaver comme une oie
'vec des matières indigestes,
J'aurais oublié tout ça
Quand j'aurai appris tout l'reste,
Soulève un peu mon cartable,
L'est lourd comme un cheval mort,
Dix kilos d'indispensables
Théorèmes de Pythagore !
 
Si je doit m’avaler tout ça
Alors je dis : 'Halte à tout ! '
Explique-moi, Papa,
C'est quand qu'on va où ?

L'essentiel à nous apprendre
C'est l'amour des livres qui fait
Qu'tu peux voyager d'ta chambre
Autour de l'humanité,
C'est l'amour de ton prochain,
Même si c'est un beau salaud,
La haine ça n'apporte rien,
Pis elle viendra bien assez tôt

Si on nous apprend pas ça
Alors je dis : 'Halte à tout ! '
Explique-moi, Papa,
C'est quand qu'on va où ?

Quand j's'rais grande j'veux être heureuse,
Savoir dessiner un peu,
Savoir m'servir d'une perceuse,
Savoir allumer un feu,
Jouer peut-être du violoncelle,
Avoir une belle écriture,
Pour écrire des mots rebelles
A faire tomber tous les murs !
 
Si l'école permet pas ça
Alors je dis : 'Halte à tout ! '
Explique-moi, Papa,
C'est quand qu'on va où ?

Tu dis que si les élections
Ça changeait vraiment la vie,
Y a un bout d'temps, mon colon,
Qu'voter ça s'rait interdit !
Ben si l'école ça rendait
Les hommes libres et égaux,
L'gouvernement décid'rait
Qu'c'est pas bon pour les marmots!

Si tu penses un peu comme moi
Alors dis : 'Halte à tout ! '
Maintenant , Papa,
C'est quand qu'on va où ?

Vues : 94

Commenter

Vous devez être membre de Colibris pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Colibris

Commentaire de Elodie BLOT le 16 septembre 2011 à 9:09
Merci Jean-Charles. Nous avons tous à donner... il faut juste prendre le temps de s'arrêter pour regarder en soi et prendre conscience de nos infinies possibilités. Ca peut-être long, voire laborieux, mais ça en vaut la chandelle. Vive la vie !
Commentaire de Jean-Charles Martinet le 16 septembre 2011 à 9:03

pardonne ma banalité, mais toi si t'existais pas ,il faudrait t'inventer......comme tout le monde, allez

merci pour tout ce que tu donnes, Elodie, continue

Commentaire de Elodie BLOT le 16 septembre 2011 à 8:57

Je me retrouve tout à fait dans ton commentaire : j'ai montré le meilleur et le pire à cette école étriquée ( première de la classe ou cancre et clown quand je ne trouvais pas de sens à ce que l'on nous demandait...) . L'idée de planète imposée me parle bien ! C'est sans doute pour cela qu'aujourd'hui je participe activement à la création d'une école alternative à Amiens. Nous venons de déposer les statuts de l'association. Je relaterai sur mon blog les étapes de cette aventure. 

Je vais consulter le lien c/ le film que tu évoques.

Bonne journée à toi,

Elodie.

Commentaire de Mortier Jacques le 16 septembre 2011 à 8:22

J'aime beaucoup ce texte quasiment "Colibris", qui me renvoie à une appréciation qui a souvent donné la tonalité à mon livret scolaire : "Travailler et s'amuser sont deux choses différentes", qui était prémonitoire de ce que devrait être l'éducation et aussi le monde de demain "travailler en s'amusant". J'aimais tellement l'école que j'ai fait du rab et progressivement balayé tous les champs du possible : redoublement, Conseil de discipline, Prix d'Excellence, grosse mention, Grandes Ecoles, .... Et, en ce qui me concerne du moins, je suis toujours, en agrégeant les vies successives, ce que j'ai été : bien sûr l'enfant qui aime passionnément s'amuser, celui qui redouble parce qu'il n'était pas sur la même planète imposée, celui qui a eu aussi des appréciations exagérément positives, mais accueillies comme signes de reconnaissance toute ma Vie.

Par ailleurs, un film intéressant  à priori, vient de sortir avec un intitulé voisin : Et Maintenant, On Va Où ?

© 2020   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation