Les océans qui couvrent plus de 70% de la surface terrestre jouent un rôle essentiel pour la régulation thermique de notre planète !

Le problème est qu'en se réchauffant, ils se dilatent et grignotent petit à petit les régions côtières. Or, non seulement leur température globale augmente, mais elle croît aussi de plus en plus rapidement, dit une étude publiée dans un article de Nature Climate Change du 26 juin 2017. Les relevés qui couvrent une période de plus de dix ans montrent que la hausse de 2,2 millimètres par an en 1993 a bondi à 3,3 millimètres en 2014. Et cette accélération ne ferait que commencer.

Pour expliquer la hausse, les chercheurs incriminent la glace du Groenland qui fond de plus en plus vite. Ainsi en 1993, sa contribution à l'élévation du niveau des océans était de 5%. Et de 25% en 2014. La fonte des glaciers de l'Antarctique a joué aussi un rôle, mais plus modeste, précisent les auteurs. "Nous comprenons pourquoi le niveau de la mer augmente et nous sommes en train de réaliser quels éléments y contribuent", explique au Washington Post Christopher Harig, chercheur à l'université d'Arizona, coauteur de l'étude.

Précision d'importance, un autre groupe de chercheurs européens a pu déterminer une hausse du niveau était de seulement 1,1 mm par an avant 1990. Avant de grimper à 3,1 mm par an en 2012. Actuellement, la Nasa table sur un accroissement de 3,4 mm par an. Mais le point essentiel à garder à l'esprit est, comme l'explique Christopher, Harig, "qu'il ne s'agit plus d'une projection, mais d'une observation".

www.nature.com/articles/nclimate3325.epdf?referrer_access_token=mqW...

Vues : 57

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de JF@ le 28 juin 2017 à 12:42
Commentaire de JF@ le 28 juin 2017 à 12:41
Commentaire de JF@ le 28 juin 2017 à 6:53

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation