Comité de massif pour la gestion du LOUP

France Nature Environnement et ses deux fédérations régionales, Alsace Nature et Lorraine Nature Environnement, écrivent à madame la Ministre pour demander la création d’un comité de massif pour la gestion du loup !

 

« Depuis le mois de juillet 2011, la présence du loup dans le nord-est de la France est attestée avec la présence de deux individus, un mâle et une femelle, dans le massif vosgien et d'un individu solitaire présent dans la plaine lorraine. Le retour du loup dans les Vosges, prévisible mais non anticipé par les pouvoirs publics, devient à présent une donnée durable au regard de la disponibilité en proies sauvages dans le massif vosgien et l'abondance de milieux qui lui sont favorables.

 

Cette situation nécessite de prendre les dispositions permettant d’accompagner dans les meilleures conditions possibles le retour de ce prédateur afin de le rendre compatible avec les activités humaines, notamment l’élevage ovin. Etant donné la taille réduite du massif vosgien et son homogénéité, nos associations estiment qu’une gestion du loup par la voie de comités départementaux loup, comme cela est mis en place sur le reste du territoire français, n’apportera pas de solutions satisfaisantes. Aussi, nos associations ont-elles proposé à madame la Ministre la création d’un comité de massif pour la gestion du loup sous l’égide d’un préfet coordinateur, comme cela a été mis en place pour l’ours.

 

Cette proposition présente à notre sens de nombreux avantages :

- Permettre une gestion coordonnée du loup du nord au sud et de part et d’autre du massif vosgien et une organisation facilitée de la diffusion de l'information ;

- Assurer une meilleure coordination des administrations concernées et de mutualiser les moyens et les expériences acquises ;

- Coordonner les mesures de protection et d’aide apportées aux éleveurs ;

- Permettre la mise en place des mesures de protection et de soutien aux éleveurs sans attendre le choc psychologique d’une première attaque et la confirmation de l’arrivée du loup dans un nouveau secteur ;

- Proposer des formations aux éleveurs portant sur la mise en place des mesures de protection des troupeaux et l’utilisation des indispensables chiens de protection ;

- Permettre la mise en place de mesures pratiques, adaptées et opérationnelles afin d’aider véritablement les éleveurs, et procéder à des expérimentations face au particularisme de l’élevage dans les Vosges.

 

Nos associations espèrent donc que l’accueil réservé au loup dans les Vosges ne se réduira pas à la mise en place de dispositifs de tirs de défense et de prélèvement, mais que dans ce massif, l’on saura mettre en oeuvre des mesures pérennes de cohabitation. Ces mesures devront comprendre une valorisation de l’image de cet élevage de montagne, de ses productions et du travail des hommes en présence du loup mais aussi du lynx.»

 

FNE

 

Vues : 54

Commenter

Vous devez être membre de Colibris pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Colibris

Commentaire de JF@ le 26 mars 2013 à 8:40

© 2020   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation