« Depuis quelques années, de nombreuses personnes choisissent  un nouveau mode de vie, une nouvelle façon de jardiner, de s’entraider, de créer des réseaux, de privilégier leur qualité de vie.
Ce nouveau mode de vie s’appelle la permaculture.
Nous voulons vous faire partager cette autre façon de faire, de vivre, de penser ce  concept afin qu’il vous inspire, qu’il vous aider à créer autrement. »

Créer par Bill Mollison et david Holmgren dans les années 60 en Australie, la permaculture est une méthode de conception pour créer un environnement durable, écologiquement viable et socialement équitable.

Le terme permaculture est né de la contraction des mots « permanent » et « agriculture » ainsi que de l’expression « culture de la permanence »
Mais cela est très vite devenu la perma – culture au sens large du terme.

La permaculture est basée sur des éthiques et des principes.

Les 3 étiques :
- Prendre soin de la terre, de la nature.
- Prendre soin de l’humain (de soi et des autres).
- Partager équitablement et créer l’abondance.

Les principes :
- Observer et interagir.
- Un élément remplit plusieurs fonctions.
- Une fonction est remplie par plusieurs éléments.
- Recycler et optimiser l’énergie.
- Favoriser la diversité.
- Privilégier les petits systèmes intensifs.
- Accélérer l’évolution et la succession (résilience).
- Utiliser les ressources biologiques.
- Utiliser et valoriser l’effet de bordure.
- Planifier l’efficacité énergétique.
- Obtenir une récolte.
- Le problème est la solution.
- Tout se jardine.
La permaculture touche beaucoup de domaines comme la culture (potager, forêt comestible, compost), la gestion de l’eau et des énergies, la finance (monnaie alternative, troc), la permaculture humaine (prendre soin de soi, des autres) etc.

On retrouve tous ces éléments dans la fleur de la permaculture qui symbolisent leurs interactions pour former un tout, un concept de culture et de vie durable.

Cette interrelation entre plusieurs éléments, plusieurs fonctions est le cœur de la permaculture.
C’est ce qu’on appelle le design.
Lorsqu’un permaculteur conçoit un design, il prend en compte tous les éléments existants, souhaités et réalisables. Il les met en relation pour créer un système productif, durable tout en préservant la nature et en favorisant la biodiversité.

Il regarde la nature environnante et s’inspire de ses mécanismes naturels.

Plus qu’une méthode de jardinage, de construction, la permaculture est un mode de vie, une façon de penser et de voir les choses environnantes, une philosophie.

Un permaculteur prend en compte l’humain et la nature, il travaille avec elle et non contre elle.

Pour mettre en place son jardin, son projet, son association en bref toutes créations, il va utiliser divers techniques telles que l’agroécologie, la construction terre paille. Il va utiliser les systèmes d’échange locaux (SEL), le troc et va les mettre en interrelation plutôt que de les utiliser indépendamment.

En permaculture il n’y a pas de concurrence  mais de l’entraide, des réseaux,  une synergie de groupe.
On prend en compte l’humain et avant tout soi même, son écologie intérieure, le prendre soin de soi.
C’est ce que l’on appelle la permaculture humaine.

Dans les prochains articles nous développerons la permaculture humaine et nous vous  présenterons des créations et projets que nous mettons en place dans notre région.

Co-créons ensemble le nouveau monde !

Damien Paris
www.permapi.fr
Illustration David Holmgren - http://permacultureprinciples.com/fr/,
Écrit pour laPresseGalactique.org

Vues : 56

Commenter

Vous devez être membre de Colibris pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Colibris

© 2020   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation