A écouter et faire circuler

Amitiés

Dans l’émission de daniel Mermet sur La Bas.org La Finance imaginaire La finance, mon adversaire n'a pas de visage et elle ne se présente pas aux élections". Pour le chercheur Geoffrey Geuens, cette phrase prononcée par François Hollande lors de son meeting du Bourget est emblématique du discours politique dominant qui oppose marché financier et Etat, deux entités sans chair et sans visage . Oui, la finance a un visage, oui l'Etat a un visage et c'est souvent le même ! voir Qu’est-ce que “le marché » ?, La finance a-t-elle un visage? !, Coluche, crises et présidents

 

source Euractiv Le nombre de think tanks en Europe a plus que quadruplé au cours des dernières années, et ils sont devenus plus actifs et inventifs dans la diffusion des solutions politiques auprès des décideurs. Mais ils risquent de se transformer en groupes de pression, étant confrontés à des questions de financement, d’autonomie et d’innovation.

 

Ils représentent des fédérations ou des entreprises ou exercent comme consultants indépendants en charge d'un portefeuille de plusieurs clients dont ils défendent les intérêts auprès des décideurs politiques. La journaliste Anna Grün a pu accompagner exceptionnellement quelques-uns d'entre eux, notamment Corinne Fabre, une pointure du lobbying à Paris, et Karl Jurka, consultant allemand qui, pour 650 euros de l'heure, déploie tous ses talents et contacts pour influencer les décisions du parlement allemand notamment lors de rendez-vous discrets dans le très select China club... Leur objectif : donner la bonne information à la bonne personne. Si l'avis des acteurs du monde financier et industriel évite d'être coupé de la réalité d'un pays, la manière dont il pèse sur les décisions manque cruellement de transparence selon la députée PS française Catherine Lemorton. La faute selon elle au désengagement de l'État dans les expertises publiques désormais laissées aux seuls consultants extérieurs. À tel point que souvent les intérêts privés priment sur l'intérêt général, à l'instar de la loi sur le prix du médicament votée en Allemagne : le bénéfice thérapeutique qui conditionne le remboursement sera évalué non par un comité indépendant, comme proposé en première instance, mais par le ministère, plus facile à influencer. Un amendement directement proposé par l'industrie pharmaceutique et repris tel quel par le Parlement.

 

(Allemagne, France, 2011, 27mn)
ZDF


Date de première diffusion : Mar., 12 févr. 2013, 22h09

Date(s) de rediffusion : Dimanche, 24 février 2013, 02h50
Mardi, 5 mars 2013, 11h00

 
 
 
 

En France, Veolia et Suez gèrent 80 % de l'approvisionnement en eau dans le cadre de partenariats public-privé (PPP) qui voient les communes rester propriétaires des infrastructures et déléguer l'exploitation aux entreprises privées. Mais alors que ce modèle rencontre un indéniable succès à l'étranger, de plus en plus de municipalités tentent de reprendre le contrôle de l'eau dans l'Hexagone.

(Allemagne, 2010, 75mn)
ZDF


Date de première diffusion : Mar., 12 févr. 2013, 22h38

Water Makes Money - Le Business de l'eau et ses marchands ... : durée 105 min,

Date(s) de rediffusion : Jeudi, 21 février 2013, 13h55

Thèmes : Documentaire, Géopolitique & Histoire, eau potable, Veolia, Suez

 
 

Plus besoin de faire le procès sur le gaz de schisme, les preuves ne manque pas (résumé le film Gasland et le film en VO avec sous-titres en français ( cliquez ICI en 3 partie sur Aldeah ) Gaz de Schiste gros dégâts pour la nature et la santé... blogs.mediapart.fr : « En Allemagne, le 4 avril 2011, Gemot Kalkoffen, patron du géant pétrolier Exxon Mobile » ), mais ce qui nous manque, c’est les intérêts qui se cache derrière et le contexte économique qui pousse ces multinationale a aller a l’encontre de l’intérêt général.  .! Différent citations sur les enjeux du gaz de schisme pour les industriels dans des articles de usines nouvelles, Agora vox ou des économistes, afin d’en comprendre tout les rouages..

 

Ainsi dans le communiquer Communiqués « Gaz de Schiste Provence, Gaz de schiste : les industriels ne désarment pas - Energie – Usine nouvelle « Alors que le gouvernement affiche sa volonté d’interdire l'exploitation des gaz de schiste, les groupes désireux d’expérimenter cette technologie en France s’indignent. Total, GDF Suez. ou Toréador soulignent la nécessité de s’informer sur le sous-sol de l’Hexagone, et de ne pas tuer dans l’œuf la recherche dans le domaine » et conclue par « Alors qu'un rapport d'étape doit être rendu aujourd'hui 15 avril au gouvernement, Toréador multiplie les rendez-vous d’influence auprès des ministres et des députés. Tout comme l’australien Vermillon, l’américain Schuepbach Energy, ou les Français Total et GDF Suez, rompus au lobby hexagonal. Un calcul pourrait intéresser ses interlocuteurs. En prenant l’hypothèse de 8 milliards de barils extraits des réserves du bassin parisien dans les trente prochaines années, l’Etat français mettrait la main sur 160 milliards d’euros de recettes fiscales. Il souhaiterait s’en priver ? "C’est étonnant ».

 

Dans l’article Agora Vox Nucléaire et gaz de schistes dans un modèle libéral - AgoraVox le ... pose la question « A priori l'exploitation des gaz de schiste nécessite beaucoup moins d'investissements que la filière nucléaire. En revanche l'État français ayant nationalisé le sous sol, il en tirera des revenus colossaux qui le rendent immédiatement suspect pour bien évaluer la dangerosité du procédé. Comment croire l'État qui a accumulé une dette de plus de 2000 milliards d'euros lorsque 400 à 800 milliards de revenus providentiels se profilent à l'horizon »  Le choix entre sécurité et sauvegarde de l’environnement d’un coté et  profit court terme pour état et multinationales ; le choix semble vite être fait.

La malédiction du gaz de schiste

Zamosc, en Pologne orientale : au hasard d'un tournage dans cette région rurale, Lech Kowalski rencontre en 2009 des paysans sur les terres desquels de grandes firmes américaines ont commencé à prospecter pour extraire du gaz de schiste. Fissures dans les murs des fermes, pollution des eaux, bulldozers investissant des champs à quelques dizaines de mètres des habitations... Les villageois sont inquiets. Or cette situation locale n'a rien d'anecdotique et témoigne d'un phénomène qui menace aujourd'hui toute la planète. Bradford County, aux États-Unis, est au gaz de schiste ce que l'Arabie Saoudite est au pétrole. Mais on est loin de l'image idyllique d'une "énergie non conventionnelle" propre et d'exploitation aisée que veulent donner les industriels. Dans ce petit comté du nord-est des États-Unis, le réalisateur filme des paysages dévastés et l'épuisement physique et psychologique des habitants...

Le débat sur la malédiction du gaz de schiste.

 

Vues : 92

Commenter

Vous devez être membre de Colibris pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Colibris

Activité la plus récente

Événement publié par PariSoleil
Miniature

Conte et concert de Noël à PariSoleil

25 décembre 2018 de 17 à 19
Un conte et un concert en ce jour de Noël, pour les enfants de 10 à 110 ansQuand : Samedi 25…Plus
Il y a 9 heures
Billet de Association Posidonia
Il y a 10 heures
Georgie Deq s'est joint au groupe de Gerard Deremetz
Miniature

Permaculture

Prendre soin de la terre et son vivant Prendre soin des hommes Créer son autosuffisance et un…Plus
Il y a 10 heures
Georgie Deq s'est joint au groupe de Eric Favre
Miniature

Colibris Terres Briardes 77

Bienvenue sur l’interface du groupe Local Colibris des Terres Briardes (seine et marne)  !Cet…Plus
Il y a 10 heures

© 2018   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation