Constats et Objectifs

Les programmes écologiques aux élections européennes et régionales – et le succès qu'on leur connaît – fondent un
socle de valeurs et de propositions sur lequel l'écologie politique peut se construire solidement.

L'enjeu essentiel est maintenant de faire en sorte qu'une large part de la population s'approprie ces valeurs et ces proposition dans leur vie de tous les jours et les mettent en pratique au quotidien.

Dans cette optique, les priorités pour faire vivre le projet écologiste nous paraissent être les suivantes:

  • Bâtir ensemble un projet de société durable qui fasse sens:

    • Construire le progrès social: lui redonner un contenu et un sens (au delà du pouvoir d'achat)

    • Rendre notre société plus juste (réduire les inégalités de richesse et de traitement)

    • Améliorer le « vivre-ensemble», travailler à la qualité de vie (tant matérielle que relationnelle)

  • Permettre à chacun de trouver sa place dans la société (plein emploi? revenu d'existence?)
  • Réussir à vivre la diversitécomme une richesse (travailler sur nous face aux différences qui nous heurtent)
  • Renouer les liensentre les citoyens et les politiques
  • Réduire notre empreinte écologique en améliorant notre relation à la nature

Perspectives

Etre force de propositionet moteur d'envie pour participer à la gestion de la nation


Des outils...

...de dialogues croisés entre les mouvements écologiques et la société


  • Créer un réseau collaboratif de réflexion et d'action, faiblement couplé à la structure électorale, pour permettre un fonctionnement plus souple et moins concurrentiel ; un tissu de groupes qui se créent, se dissolvent ou fusionnent en permanence. Comment ça marche?
    Voir la proposition méthodologique « La fabrique collaborative » :
    http://repdem.free.fr/mw1

  • Améliorer les processus de désignation des candidats aux élections (et la gestion des concurrences et conflits qui y sont liés)
    Voir la
    Charte de Haute Qualité Démocratique proposée par le philosophe Patrick Viveret.
    http://beija-flor.info/wakka.php?wiki=EtatsGeneraux

  • Faire évaluer les politiques et les pratiques de la démocratie par les citoyens (en s'inspirant des démarches de construction d'indicateurs de bien-être par la population).

  • « Articuler transformation personnelle, sociale et structurelle : Le plus important n’est pas la production économique mais l’organisation d’un vivre-ensemble qui réponde à la demande fondamentale de tout être humain : le désir de trouver sa place dans une histoire qui fasse sens

    Extrait du texte de définition de Beija-Flor, réseau d'associations et d'ONG, qui propose des méthodes pour améliorer la qualité relationnelles au sein des groupes et prône une transformation du monde sur la base du mieux-être.
    http://beija-flor.info

Ce texte est extrait d'une proposition faite récemment au sein d'Europe Écologie par un petit groupe de personnes constitué d'adhérents et de sympathisants.
Il m'a semblé utile de le partager au delà de tout mouvement politique et de tout prosélitisme.

Vues : 51

Commenter

Vous devez être membre de Colibris pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Colibris

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation