Des militants couchés sur le sol, les yeux fermés, figés et drapés de satins verts, rouges ou bleu : un collectif a organisé mardi un "die-in" devant un magasin Benetton pour demander réparation après le drame du Rana Plaza, a constaté une journaliste de l'AFP !

"On a voulu symboliser les ouvriers morts au Bangladesh le 24 avril 2013. Toutes les grosses marques de vêtement ont contribué au fonds d'indemnisation, sauf Benetton qui refuse de reconnaître son implication", a expliqué Nayla Ajaltouni, coordinatrice du collectif Éthique sur l'étiquette. Une banderole avec des cercueils de toutes les couleurs à l'image de la marque de l'enseigne "United colors of Benetton" a été déployée devant la boutique parisienne, Place de l'Opéra.

On pouvait y lire "United victims of Benetton #Rana Plaza, 1.138 morts, 2.000 blessés".

AFP

Vues : 46

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de JF@ le 10 décembre 2014 à 8:30

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation