Emotions positives comme stratégie de changement social

......Nous avons plaidé en faveur des émotions positives comme solution à certains problèmes sociaux....Il n'existe pas de panacée, pas de remède unique aux maux de la société. Mais il existe des éléments irréfutables prouvant que la culture des émotions positives est une stratégie susceptible de contribuer directement au bonheur personnel tout en générant des façons de penser et d'agir qui tendraient à réduire nombre des problèmes du monde actuel.

Inutile de le préciser, le défi, dans le recours à cette stratégie pour surmonter les problèmes de société, c'est de comprendre comment susciter des émotions positives à grande échelle.....rehausser le niveau de bonheur moyen dans une nation........La recherche a montré qu'il existe des moyens d'élever durablement ce degré de bonheur. Par exemple, la démarche du Dalaï-Lama, impliquant des changements de conception fondamentaux est efficace. Sa méthode pour renforcer l'espoir et l'optimisme en considérant les situations sous un angle élargi- la réévaluation positive, etc.- possède aussi un domaine d'application plus vaste.Elle peut servir à réduire les émotions négatives et, de manière générale, à en cultiver de plus positives.Il existe également d'autres méthodes scientifiquement prouvées qui renforcent les émotions positives, notamment la méditation, la pratique de la gratitude, l'exercice physique. Le problème, c'est qu'il est impossible de forcer les gens à changer leur mode de pensée ou leur comportement, même s'il en résulte un plus grand bonheur pour eux-mêmes et leurs familles ,et à contribuer à une société plus heureuse, où régneraient moins de préjugés, de haine, de conflits, de violence.

Mais la culture d'une émotion positive recèle une magnifique promesse: c'est une des méthodes parmi tant d'autres à laquelle on peut recourir pour surmonter certains de nos problèmes de société ou certaines de nos difficultés planétaires.

Cela suppose un effort concerté.......pour éduquer les gens à travers les médias entre autres, sur les bienfaits des émotions positives et les stratégies pratiques permettant d'atteindre un état d'esprit plus heureux. cette façon de surmonter nos problèmes de société pourrait s'avérer plus rapide et plus efficace que le déploiement de programmes éducatifs et d'autres initiatives de prise de conscience destinés à réduire le préjugé, le racisme et la violence. Il semblerait notamment bien plus facile d'inciter les membres d'une société à adopter des pratiques qui les conduiront au bonheur et au bien-être que de les convaincre d'adopter des programmes visant à soulager divers problèmes sociaux.

Ensuite, la culture du bonheur et des émotions positives produit un effet secondaire particulier qui en fait l'instrument idéal pour qui veut amener le changement social et bâtir un monde meilleur. Des études ont en effet montrer qu'accroître le bonheur et les émotions positives pousse l'individu à se montrer plus altruiste, plus charitable, plus enclin à tendre la main à autrui et à lui venir en aide. Comme d'autres aspects caractéristiques des émotions positives, cette méthode tendrait à apporter du changement social plus rapidement que si nous tentions de traiter les problèmes de société un par un, en misant sur des méthodes qui ne modifieraient que le comportement d'un seul et unique individu.

L'autre avantage de la culture des émotions positives, c'est qu'elle conduit à des changements de pensée et de comportement et,par là même, à un plus grand bonheur. A l'inverse d'autres types de programmes d'éducation et de prise de conscience, ces changements générés par des sentiments positifs féconds devraient gagner du terrain et, en faisant boule de neige, accroître encore leur effet.

Qui plus est, les émotions positives sont contagieuses. Si certains ont besoin de déployer un effort concerté pour modifier leur conception fondamentale et développer leurs émotions positives ou leur sens du bonheur au quotidien, le degré de bonheur des autres peut s'accroître, dans une certaine mesure, seulement par le contact avec des gens heureux............

.......Cette nature contagieuse des émotions est reconnue depuis un certain temps déjà. .....("neurones miroirs")........

....des chercheurs de San-Diego et de Harvard ont découvert que la nature contagieuse du bonheur, en  se propageant dans les réseaux sociaux à la façon d'un virus, se révèle en réalité beaucoup plus profonde, étendue et durable que nous ne l'aurions imaginé. Ils se sont aperçus que l'individu qui fréquente des gens heureux au sein de son réseau social augmente radicalement ses chances de l'être lui-même.

Si vous êtes heureux, vous accroissez de 34% les chances que votre voisin de palier le soit aussi et de 24% celles de tel ou tel de vos amis- pour peu qu'il vive à moins de mille cinq cents mètres de chez vous! Et le degré de contagion dépend du type de relation et de la distance géographique qui vous sépare. En moyenne, les auteurs soulignent que toute personne heureuse, au sein d'un réseau social, augmente de 9% vos chances d'être heureux. Cela fonctionne dans les deux sens: avoir une famille ou des amis heureux dans son réseau personnel accroît les chances d'être heureux soi-même. Chose remarquable, ces universitaires ont aussi compris que le bonheur se propage dans le réseau social de la personne "jusqu'à trois degrés de séparation". Votre bonheur affectera non seulement votre ami, mais aussi un ami de votre ami, voire un ami de votre ami de votre ami- que que vous ne rencontrerez peut-être jamais, et dont vous n'entendrez peut-être jamais parler. outre la portée étendue de cet effet transmissible, sa durabilité est plus marquée qu'on ne l'avait cru de prime abord. En fait, les chercheurs estiment que les effets de ce bonheur que l'on "attrape" grâce aux autres peuvent durer jusqu'à un an! A mesure que le bonheur et les émotions positives se propagent dans les réseaux sociaux, les collectivités et les sociétés, leurs avantages collectifs se répandent et s'enracinent dans un société en même temps que leurs bienfaits personnels.........

......Ronald Inglehart, professeur au Centre d'études politiques de l'université du Michigan, a effectué des études soulignant que l'accroissement du bonheur au sein d'une population entraînera un renforcement des libertés et de la démocratie dans ce pays. Il semblerait en effet que les bienfaits du bonheur et des émotions positives soient sans pareils. Au lieu de percevoir la poursuite d'un plus grand bonheur personnel  comme le luxe égoïste de ceux qui ne se refusent rien, on pourrait avancer que si vous êtes vraiment soucieux du bien-être des autres et de la construction d'un monde meilleur, il est de votre devoir d'être heureux, ou de faire ce que vous pouvez pour l'être plus encore."                                                                                                                                    

Vues : 139

Commenter

Vous devez être membre de Colibris pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Colibris

Activité la plus récente

GAWELIK Katy a publié un statut
"Biscuits gourmands cacahuète et chocolat ->…"
Il y a 6 heures
Billet de JF@
Il y a 9 heures
Événement publié par Nicola Taylor

Taylor à Talbérou

7 août 2020 à 16 au 14 août 2020 à 18
Intro to Nature Connection - 8 Shields Institute & PermacultureTalbérou is nestled amongst…Plus
Il y a 21 heures
Nicola Taylor a publié un statut
"Intro to 8 Shields Institute & Permaculture For more information contact niki at niki@talberou.fr"
Il y a 21 heures

© 2020   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation