Des chercheurs de l’université d’Austin au Texas ont découvert une nouvelle espèce de fourmi ayant une appétence particulière pour le matériel électronique et elle serait même en train de décimer les populations de « fourmis de feu » de la région !

 

Comme l’indique Edward LeBrun qui a assisté aux recherches : la fourmi se niche dans les circuits électroniques créant ainsi des ponts électriques entre les composants. Lorsqu’elle se fait électrocuter, elle émet une « alarme » de phéromones. Il n’en faut pas plus que ses congénères soient alertées et la rejoignent, créant plus de ponts électriques. La boucle est bouclée. D’après certains chercheurs, les plus gros nids peuvent même avoir plusieurs reines. Dans ces conditions on ne sait pas trop ce qu’il advient des machines, mais les courts-circuits ne sont jamais conseillés. Le problème est qu’elles sont particulièrement résistantes aux insecticides actuels, mais fort heureusement se déplacent lentement.

 

L’espèce a été baptisée « Fourmis folles de Raspberry » en hommage à Tom Raspberry qui a été le premier a découvrir la fourmi et a alerté les chercheurs. Son nom scientifique est Nylanderia Fulva.

 

SLT

 

Vues : 1540

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de JF@ le 19 mai 2013 à 13:32

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation