Grand débat national sans la condition animale

Décidément Emmanuel Macron n'a pas l'heur de plaire à Brigitte Bardot !

Après avoir, dès ses prémices, ouvertement soutenu le mouvement des gilets jaunes, l'actrice vient de dire tout le mépris qu'elle ressent pour le grand débat national entrepris par le président de la République. «Un grand déballage de l'impuissance du gouvernement, déplore l'actrice. Je juge le grand débat national inutile!» Ce qui provoque l'ire de celle qui fait rêver les cinéphiles dans Le Mépris de Jean-Luc Godard. L'oubli de la condition animale dans les premières propositions déclarées du grand débat national qui a été lancé hier par le président de la République.

Dans une lettre ouverte publiée mardi, Brigitte Bardot ne s'embarrasse pas de nuances. «Les Français sont scandalisés, écœurés par le traitement réservé aux animaux, dernière roue du carrosse de M. Macron, alors que les autres pays sont en marche et avancent sur la condition animale, dit-elle. Sur les 34 propositions du grand débat national, aucune ne concerne la condition animale.... C'est une insulte, un mépris insupportable pour ce combat que je mène depuis 47 ans !»

L'actrice, qui avait été reçue à l'Élysée en juillet, explique attendre «l'autre rendez-vous promis par Emmanuel Macron qui prend bien moins de temps à répondre aux chasseurs et les couvrir de cadeaux». Ce qui fait dire à Brigitte Bardot que l'exécutif fait preuve à l'égard de la cause qu'elle défend d'une «lâcheté monstrueuse».

LeFigaro

Vues : 67

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de JF@ le 17 janvier 2019 à 7:19
Commentaire de JF@ le 17 janvier 2019 à 7:18

JF@

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation