« On estime qu'il reste moins de 50 grands tétras dans le massif des Vosges », se désole Françoise Preiss, chargée de mission du Groupe Tétras Vosges (GTV) !

Cette entité milite depuis 1979 pour la survie de cet animal, victime de la présence humaine et du changement climatique sur ces terres boisées. « C'est un véritable drame de voir le grand tétras menacé d'extinction dans les Vosges alors qu'il y vit depuis des millénaires », déplore Françoise Preiss. Ce gallinacé est présent en Alsace depuis la glaciation du massif Vosgien, au cours de l'ère quaternaire. L'oiseau aux caroncules rouges apprécie la quiétude et le froid de la forêt des Vosges, bouleversés depuis plusieurs décennies par le changement climatique.

« Ce volatile, dont la vision est mauvaise, profite de la neige pour apercevoir ses prédateurs. Avec la hausse des températures, il se retrouve beaucoup plus exposé aux attaques de renards ou de martres », explique la spécialiste qui ajoute : « Avec le développement de l'activité touristique et des stations de ski, le grand tétras subit une invasion de son territoire. » Sans compter la prolifération des sangliers qui détruisent les abris au sol de ces oiseaux. « Le grand tétras fait partie du patrimoine des Vosges d'Alsace. On le retrouve sur le blason de nombreux clubs sportifs ou communes du territoire », rappelle la Chargée de Mission du GTV dont l'objectif est désormais de protéger les derniers grands tétras qui subsistent au milieu des sapins millénaires. 

« Si nous limitons les activités touristiques, au moins la nuit, nous apporterons une tranquillité bénéfique aux grands tétras », espère Françoise Preiss.

ANTOINE

Vues : 53

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de JF@ le 23 février 2020 à 7:07
Commentaire de JF@ le 23 février 2020 à 7:07

JF@

© 2020   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation