L'association Surfrider Foundation, qui milite pour l'environnement, vient de lancer sa grande campagne des "Initiatives océanes" !

Depuis 24 ans, l'objectif est toujours le même : sensibiliser le grand public au problème de la pollution des océans, en participant à des nettoyages de plages dans toute l'Europe. Ce combat est difficile à mener, mais il y a des raisons d'espérer.

L'interdiction des sacs plastique en France est un premier pas. Une victoire pour la Surfrider Foundation, qui la demandait depuis très longtemps. Pour Cristina Barreau, chargée de mission déchets aquatiques au sein de l’association, il y a urgence. "Chaque seconde, 206 kilos de déchets arriveraient dans les océans. On a encore trop souvent l'impression que les océans sont le dépotoir de l'activité humaine. C'est un peu loin des yeux loin du cœur : je jette, je ne vois pas, ce n'est pas grave." "Il y a de quoi être révolté", s'indigne l'ancien footballeur Bixente Lizarazu, grand amoureux de la nature et militant de l'association.

Pour Andrea Scatolero, responsable des "Initiatives océanes" à la Surfrider Foundation, "il faudrait essayer de réduire au maximum notre consommation de produits jetables. Entre 60% et 90% de ce que l'on retrouve sur les plages, le littoral ou dans les océans est du plastique à usage unique." "On trouve des trucs complètement fous, comme des urnes funéraires, un cheval de manège, un arc et des flèches, un frigo posé sur une plage", complète Cristina Barreau.

Les 192 pays côtiers de la planète produiraient chaque année près de 300 millions de tonnes de déchets qui se retrouvent dans la mer.

Granjou / Galtier

Vues : 101

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de JF@ le 11 avril 2017 à 7:33
Commentaire de JF@ le 11 avril 2017 à 7:30

© 2020   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation