L’automne : qu’allons-nous pouvoir manger ?

L’automne est la saison annonçant l’arrivée d’un rude hiver et de températures peu clémentes. Pour la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), la vie s’axe autour de cinq mouvements, qui sont des cycles représentés par le bois, le feu, la terre, l’air et le métal. Chacun de ces cycles est associé à un organe mais aussi une saison :

La terre est associée à la rate et correspond aux intersaisons.
Le métal est associé au poumon et saison est l’automne.
L’eau est associée au rein et sa saison est l’hiver.
Le bois est associé au foie et sas saison est le printemps.
Le feu est associé au cœur et sa saison est l’été.

Ces cinq éléments se complètent et forment un cycle:

La terre nourrit le métal,
• Le métal nourrit l’eau,
• L’eau nourrit le bois,
• Le bois nourrit le feu,
• Le feu nourrit la terre.

Le cycle assure l’équilibre et la continuité, continuité qui est le vecteur des transformations.

En automne, la fatigue se fait plus facilement ressentir, et c’est souvent durant cette période que se manifestent les grippes, les rhumes, l’affaiblissement du système immunitaire ou encore des sursauts d’humeur.


Comment vivre alors au mieux cette saison ?

Pour la MTC ces périodes charnières sont des périodes où l’énergie s’exprime pleinement ; en automne, c’est le cycle Métal et les poumons qui fonctionnent à leur plus haut niveau, et en cas de déséquilibre, les poumons sont alors encore plus vulnérables.
La MTC propose les correspondances suivantes avec l’automne :
• Ouverture du nez.
• Augmentation des mucosités.
• Toux plus prononcée.
• Tristesse et mélancolie.
• Sensation de sécheresse.

Mais ces mouvements sont aussi des moments charnières pour le changement, vous pouvez par exemple en profiter pour ralentir votre consommation de tabac, ou encore vérifier que votre souffle est régulier et profond afin de renforcer vos poumons.

Vous pouvez renforcer votre rein en respirant profondément ; le rein étant l’organe qui sera sollicité en hiver, en procédant de la sorte vous vous préparez à accueillir la saison qui arrive.

L’organe Poumon est également associé à la peau, les poils et le sens du toucher, massages et frottements sont alors tout indiqués.


Votre alimentation pourra être modifiée selon la saison.

Pour la MTC, sont rattachés aux cinq cycles cinq saveurs :
La saveur douce correspond à l’élément Terre et à la Rate. L’Intersaison
La saveur piquante/forte correspond à l’élément Métal et au Poumon. L’Automne
La saveur salée correspond à l’élément Eau et aux Reins. L’Hiver
La saveur aigre correspond à l’élément Bois et au Foie. Le Printemps
La saveur amère correspond à l’élément Feu et au Cœur. L’Été


Donc à l’automne :
Chaque saveur permet de renforcer un organe particulier, et c’est le piquant qui nourrit le poumon. On profitera des aliments suivants en automne :

Riz, avoine, oignons, fenouil, ciboulette, coriandre, radis, choux, ail, gingembre, thym, cannelle, moutarde, poivre, câpres, pistache, peau de mandarine et d’autres aliments légèrement piquants….

Vos articulations sont également plus sensibles, profitez-en pour augmenter votre consommation de lipides (l’huile de Soja et l’huile de Colza sont particulièrement indiquées car elles réchauffent et renforcent les poumons pour la MTC). Augmentez votre consommation de légumes pour les vitamines et les minéraux qu’ils vous apporteront.

L’automne est aussi la saison des bilans, du ralentissement, la fin de l’été étant associée à la décroissance du Yang et l’expression grandissante du Yin, en début d’hiver.

Au niveau de votre sport, profitez-en pour ralentir, ou peut-être diminuer un peu l’intensité, afin de ne pas trop solliciter votre corps, la saison peut être l’occasion pour également de récupérer.

Profitez-en également pour dormir, ajoutez une heure si vous le pouvez, et sachez apprécier le changement ; ou encore faire le bilan sur l’année qui s’écoule et les saisons qui sont passées.

Attention aux excès

N’oubliez pas que le maître mot de la MTC est “L’équilibre”, par conséquent si une des 5 saveurs est mangées en quantité excessive, elle fatiguera donc l’élément et l’organe correspondant (cycle Sheng) et attaquera l’organe qu’elle devrait normalement contrôler.

• Si la saveur Amère est excessive, elle troublera l’énergie du cœur et attaquera l’énergie du poumon. Elle provoquera des brûlures d’estomac, le teint pâle et perturbera le cœur.

•Si la saveur Douce est excessive, elle troublera la rate et attaquera l’énergie des reins. Elle provoquera entre autres, des problèmes articulaires, rénaux et des fonctions digestives.

• Si la saveur Piquante/Forte est excessive, elle troublera les poumons et attaquera le foie. Elle provoquera des crampes, troubles du foie, trouble de l’énergie des méridiens (affaiblit l’organisme).

• Si la saveur Salée est excessive, elle troublera les reins et attaquera le cœur. Elle provoquera des troubles des vaisseaux sanguins (durcissement), des problèmes cardiaques et osseux ainsi que des diarrhées et œdèmes.

• Si la saveur Aigre est excessive, elle troublera le foie et attaquera la rate. Elle provoquera des troubles musculaires en raison du lien entre la rate et les muscles Des troubles du foie apparaitront également car l’excès de cette saveur amènera un surplus de fluide dans celui-ci.

En automne, je récoltai toutes mes peines et les enterrai dans mon jardin. Lorsque avril refleurit et que la terre et le printemps célébrèrent leurs noces, mon jardin fut jonché de fleurs splendides et exceptionnelles.

Vues : 174

Commenter

Vous devez être membre de Colibris pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Colibris

© 2020   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation