L’Univers est un temple où ce qui en haut est comme ce qui est en bas.

 

>  Il est extraordinaire d’être vivant.
>  Comme l’absence de lumière crée l’obscurité, l’absence du bien engendre le mal.
>  La pensée a créé la rose et la prison, il y a des prisons avec des roses.
>  Le monde que notre cerveau décode a autant de réalité que les images d’un téléviseur.
>  La vérité n’est pas dans la chose écrite.

Si le texte ci-dessous vous parait emphatique oubliez le, s’il vous semble alambiqué ne prenez que ce que votre inclinaison a retenu, il n’est pas scientifique et la science n’est pas une fin en soi pas plus que ne l’est une démarche dite spirituelle.
Il essaye de mettre des passerelles avec ce qui peut sembler essentiel, avec l’unité de la vie et avec ce que l’altérité nous murmure. Nous sommes dans une période extraordinaire où tout se met en place, s’emboîte comme un puzzle, où l’information nous arrive à un rythme accéléré, si vite que notre intellect ne peut pas suivre, où l’inconnu essaye très intensément de se manifester, est-ce dans l’urgence ou parce que le temps est venu, peut être les deux.

Le terme ‘’ champ ‘’  est utilisé ci-après dans le sens de l’ensemble des valeurs que prend une grandeur physique (ou autres) en tous les points d'un espace déterminé ; il a généralement une distribution toroïdale autour de l’émetteur/récepteur.
Ces champs innombrables ont des rôles multiples comme vivifier, informer du dehors vers le dedans et vice et versa, communiquer, former, modeler, harmoniser, réparer (la maladie est d’une certaine façon une action bénéfique et une information, le mal m’a dit !), accompagner etc.. Chaque champ dirige des champs inférieurs et est le vassal d’un champ supérieur.

La particule baigne dans ses champs particuliers qui sont un sous ensemble de l’atome auquel elle est liée. L’atome a ses propres champs eux- même sous ensemble d’une molécule qui avec ses champs est un sous ensemble d’une cellule et ainsi de proche en proche le schéma se répète de l’infiniment petit vers l’infiniment grand et nous pouvons inclure dans cette perspective, l’organe, les supers organes, le corps, la famille (biologique et/ou spirituelle), l’espèce, la planète (qui possède assurément comme tout être vivant des sous ensembles), le système solaire, la galaxie (notamment la nôtre La Voie Lactée), un amas de galaxies, les supers amas de galaxies et l’Univers observable et après ... mystère.
Tout cet ensemble est l’expression de la vie, est vivant, est un grand être vivant et nous montre la Genèse de l’Univers.
Chaque champ a un axe (l’axe de révolution du tore) et donc chaque élément du tout est orienté, il semblerait que les galaxies soient orientées sensiblement toutes dans la même direction ce qui laisse la possibilité de définir un point privilégié d’observation, une direction (l’axe du monde), un but peut-être et aussi un (des) observateur(s) possible(s). Le symbole de cet imposant édifice pourrait être l’Arbre de Vie dans ses différentes déclinaisons et ses différents niveaux.

Dans les différents champs qui composent les différents niveaux se trouvent les champs individuels de conscience, le nôtre donc et celui collectif de l’espèce. Cette conscience collective est subdivisée un peu à la manière d’un disque dur avec des partitions comprenant des répertoires, des dossiers, des fichiers etc. (ceci est une image grossière). Notre conscience est donc influencée par la conscience collective de l’espèce humaine et de même nous l’influençons également. Ce que nous captons de la conscience collective est en accord (dans tous les sens du terme) avec ce que nous sommes, notre évolution ; nous ne sommes que peu influencés par un domaine qui ne nous intéresse pas mais nous captons très bien ceux pour lesquels nous avons une prédilection et notre intérêt renforce le domaine concerné. La conscience collective de l’espèce humaine est donc entre autres, façonnée par chacun d’entre nous et en retour elle nous façonne individuellement. Episodiquement des éléments nouveaux viennent alimenter le contenu de la conscience collective et crée ainsi une nouvelle subdivision - par exemple un nouveau paradigme -  et c’est un biais qui nous permet d’évoluer pour le meilleur et pour le pire, nous avons là un moyen, un levier pour modifier le cours des choses, donc à utiliser avec prudence ! Il serait illusoire de penser que les contenus sont uniquement bénéfiques. La prière dirigée en groupe ainsi que l’idéologie nazie en sont des exemples très différents.
Tous les innombrables champs sont probablement la manifestation d’un champ ultime, un champ immense, incommensurable et potentiellement porteur de tous les possibles.

L'intrication quantique (définition inspirée de Wikipédia) est un phénomène observé dans lequel l'état quantique de deux objets doit être décrit globalement, sans pouvoir considérer un objet séparé de l'autre. Lorsque deux systèmes – ou plus – sont placés dans un état intriqué, il y a des corrélations entre les propriétés physiques (et psychiques) observées des deux systèmes qui ne seraient pas présentes si l'on pouvait attribuer des propriétés individuelles à chacun des deux objets. En conséquence, même s'ils sont très éloignés, les deux systèmes ne sont pas indépendants et il faut les considérer comme un système unique. L’information intriquée est  instantanée, elle se joue du temps et des distances.

Depuis le début de l’histoire de l’Univers toute la matière qui le compose et donc celle qui est en nous ainsi que les différents champs cités plus haut et les consciences sont intriqués.
Il est donc effectif grâce à cette édification matricielle, de faire passer une information qui sera perçue par les parties accordées, évolutivement synchrones avec le message. Le un est en relation avec le tout, nous ne sommes pas séparés de la création, tout est unité, tout est dans l’unité. La télépathie, la synchronicité en particulier et les phénomènes parapsychologiques en général sont des manifestations de l’intrication. On peut se poser la question de savoir si les informations ont une source ultime.

Au cours de la genèse toujours actuelle de l’Univers, la création étant continue, des messages forts envoyés ont eu comme résultat un bond évolutif important avec comme exemples, la naissance de la vie, l’apparition de l’homme avec son gros cerveau, l’émergence de l’écriture, l’instauration de la civilisation urbaine ...  Ces évènements contrairement à ce que nous pensons généralement ne se sont pas mis en place progressivement mais dans un laps de temps très court (un bond ou un saut) eu égard aux durées cosmogoniques mises en jeu. Il est possible de concilier la théorie de Darwin avec celle de Lamarck et celle des tenants du créationnisme mais ce n’est pas important.
Il découle de tout cela que la terre n’est pour notre espèce qu’un lieu de passage car notre conscience est cosmique et notre corps non limité à son aspect matériel est un réceptacle, ces « idées » doivent orienter notre perspective ontologique, notre attention, nos intentions, nos efforts et nos actes mais notre corps est également un tabernacle et nous sommes les hôtes de la terre, nous avons le devoir de les aimer, de les respecter et dans la mesure du possible, de les aider à se réparer.
Il est important de remettre les choses à leur place, l’évolution ‘’ quasi immatérielle ‘’ actuelle de certaines branches de la science  n’est pas une finalité en soi et n’est encore et toujours mais à un niveau supérieur que de l’activité mentale mais qui aura un impact important sur l’évolution des consciences.

Dans la dynamique d’un saut évolutif, il y a déjà les prémices et les promesses du saut suivant, ce qui explique l’existence de précurseurs, dont les messages ont, malgré eux, engendrés parfois des religions (un passage nécessaire peut être) et de nouveaux savoir. Le prochain saut pourrait être entre autres,  une modification de la qualité du temps qui amènerait une mutation des propriétés de la matière inerte ou vivante et corrélativement une nouvelle conscience libérée de l’ego et/ou ... notre éradication en partie ou en totalité.
Faisons le pari, tous ensemble, que le grand Univers en ce moment a des choses eschatologiques à nous dire, tendons l’oreille, écoutons le, il ne veut que nous aider ; facilitons lui la tâche en étant simplement consciemment, intentionnellement, Humains et Vivants, de plus cet ‘’état être’’ est notre meilleure arme, très puissante, contre les influences délétères physiques et psychiques et un remède contre les maladies.  Il y a dans cette hypothétique perspective un grand danger, celui de se laisser griser par de nouvelles facultés non maitrisées ou mal utilisées notamment dans des buts égoïstes de domination, d’asservissement et d’exploitation ; bref la routine en somme. Le danger est encore plus grand si l’évolution de la science et de la technologie permettent de favoriser ou d’accélérer le processus dans un développement qui ne sera ni naturel, ni harmonieux de l’état d’ETRE mais dans le mouvement actuel de l’humanité qui sera encore et toujours d’AVOIR.
En fait il ne s’agit pas d’AVOIR une nouvelle conscience mais d’ÊTRE ce que nous sommes et de lâcher prise y compris envers notre attachement à la terre, à nos choix et à nos valeurs.

 

La vie est plus ancienne
Que toute chose vivante
Elle est libre et vigilante
Quand nous traînons nos chaînes
Nous croyons être seuls au monde
Manouches en marge de l'Univers
Mais inconscients égoïstes fiers
Nous aussi sommes dans la ronde
Nous vivons ce qui n'est que rêves
Asseyons nous, faisons la trêve
Redevenons des êtres confiants
Plus lucides que des enfants

Fraternellement,

 

PS : Un exemple de synchronicité : j’ai lu les deux livres cités ci-dessous après l’écriture du texte qui a été en conséquence un peu complété, ils me confortent dans « ce que l’intuition m’a suggéré », si leur lecture vous tente, il est préférable de les lire dans l’ordre où il sont cités.

Massimo Teodorani chez Macro Editions
        > Entanglement. L’intrication quantique des particules à la conscience.
        > David Bohm. La physique de l’infini.

Vues : 259

Commenter

Vous devez être membre de Colibris pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Colibris

© 2020   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation