La communication non violente au quotidien...(fin)

Ce que je demande pour me rendre la vie plus belle

Nous avons vu de quelle façon dire ce qui se passe en nous pour inspirer la bienveillance. Ce qui exige, comme nous l'avons constaté, que nous soyons conscients de nos perceptions, de nos sentiments et de nos besoins, et capables de les formuler sans laisser entendre une seconde que l'autre a tort. Quand nos besoins ne sont pas satisfaits, l'évaluer peut s'avérer utile, mais insuffisant en soi. Pour que s'épanouisse la bienveillance, nous devons également demander des actes susceptibles de combler nos besoins. La CNV propose une façon d'exprimer ces demandes qui augmente la bonne volonté et la capacité de l'autre à nous rendre la vie plus agréable dans un esprit de bienveillance.

Le langage d'action positif

La CNV suggère que nous formulions nos demandes dans un langage qui décrit clairement les actions que nous aimerions voir mener pour que notre vie soit enrichie. Cela exige, entre autres, que nous exprimions ce que nous voulons plutôt que ce que nous ne voulons pas.

La confusion qui peut résulter des demandes exprimées sur un mode négatif est mise en évidence par l'incident qu'un colibri m'a raconté lors d'un échange où nous parlions de la CNV et des demandes claires. Trois semaines plus tôt, elle avait dit à son mari qu'elle ne voulait pas qu'il consacre autant de temps à son travail. Puis, elle se fâcha tout rouge quand il s'inscrivit à un stage de remise en forme. Elle avait exprimé ce qu'elle ne voulait pas - à savoir qu'il passe autant de temps au travail - alors qu'en réalité elle voulait qu'il accepte de passer au moins une soirée par semaine avec elle et leurs enfants.

Avec la CNV, non seulement nous demandons ce que nous voulons, mais nous le faisons en termes d'actions concrètes sans employer de formules vagues et abstraites. Ce langage d'action clair aide les autres à réagir favorablement à nos demandes.

La confusion provoquée par un langage imprécis est illustrée de façon amusante par un dessin humoristique dans lequel un homme, qui ne sait pas nager, tombe dans un lac. Il crie à son chien resté sur la rive : "Lassie, va chercher de l'aide !" L'image suivante montre le chien sur le divan d'un psychiatre.

La différence entre demander et exiger

Quand nous adressons une demande à quelqu'un en accord avec les principes de la CNV, nous désirons qu'il l'accueille non comme une exigence, une menace ou un ordre, mais comme une occasion d'exercer sa générosité. S'il répond favorablement à notre demande, il le fera mû par un élan de bienveillance et éprouvera autant de plaisir à donner que nous à recevoir. Nous voulons éviter que les autres perçoivent nos demandes comme des ordres menaçant leur autonomie. S'ils les accueillent et y cèdent comme à des exigences, leurs réactions ne seront motivées que par le ressentiment, la crainte, la culpabilité ou la honte.

Nous démontrons aux autres que nos requêtes sont bien des demandes et non des exigences lorsque nous accueillons avec empathie les sentiments et besoins qui les empêchent de faire ce que nous leur avons demandé. Cela ne veut pas dire que nous n'essayerons pas de persuader notre interlocuteur de changer d'avis, s'il a choisi dans un premier temps de ne pas satisfaire notre demande. Cela signifie que nous ne tenterons pas de la faire avant d'avoir démontré une compréhension respectueuse pour les motifs de son refus.

Pour clarifier davantage la différence entre demande et exigence, imaginons Alain disant à son amie Marianne : "Je me sens très seul, j'aimerais que tu passes la soirée avec moi." Est-ce une demande ou une exigence ? La différence ne résidant pas dans le niveau de courtoisie de la verbalisation, il peut s'agir, selon ma définition, de l'une ou de l'autre. Vous découvrirez laquelle selon la manière dont la personne qui formule la demande réagit quand l'autre n'accède pas à sa demande.

En l'occurrence, si Marianne répond : "Je suis vraiment fatiguée. Si tu as besoin de compagnie, pourrais-tu demander à quelqu'un d'autre de passer la soirée avec toi ?" et si Alain réagit en rétorquant : "Ça, c'est bien toi, toujours aussi égoïste !", je dis qu'il s'agit d'une exigence parce qu'il ne laisse à Marianne que le choix  de satisfaire sa demande ou d'être blâmée.

Plus nous interprétons un non-acquiescement comme un rejet, plus nos demandes ultérieures risquent d'être accueillies comme des exigences. Nos interprétations se transforment alors souvent en réalité, parce que plus nos demandes s'avèrent être en fait des exigences, moins les autres apprécient notre compagnie.

Exprimer de véritables demandes qui ne sont pas des exigences requiert de prendre conscience de la différence entre deux objectifs possibles : soit nous attendons simplement des autres qu'ils fassent ce que nous voulons, soit nous nous attachons au cheminement qui permet d'aboutir à un résultat.

Si notre objectif consiste à changer les autres ou à obtenir d'eux qu'ils fassent ce que nous voulons, la CNV n'est pas l'outil qui nous convient. Elle est destinée à ceux d'entre nous qui désirons que les gens ne changent ou n'accèdent à nos demandes que s'ils le font de leur plein gré et dans un esprit de bienveillance. Autrement dit, la CNV convient à ceux qui cherchent un processus pour gérer leurs relations plutôt qu'un moyen d'obtenir des autres qu'ils se conforment à leurs désirs. Quand les autres savent que nous visons avant tout la qualité de la relation - la sincérité et l'empathie - et que nous croyons que ce cheminement aboutira à la satisfaction des besoin de chacun, ils peuvent accueillir nos requêtes en toute confiance comme des demandes et non des exigences.

Vues : 192

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Activité la plus récente

Bolidoman a commenté le groupe Colibris du Val d'Oise 95 de Ng Sylvie.
"Bonjour,  Ancien colibirs de La Rochelle, après quelques année de vadrouille me…"
Il y a 11 heures
Bolidoman s'est joint au groupe de Ng Sylvie
Miniature

Colibris du Val d'Oise 95

Pour discuter/informer des différentes initiatives des colibris sur le terrain dans le Val d'OisePlus
Il y a 11 heures
Bolidoman s'est joint au groupe de Coralie Moll
Miniature

DEMOCRATIE

Réflexions, expériences d'assemblées citoyennes, rassemblement de tous les colibris prêts à…Plus
Il y a 11 heures
Henriette Gloriès a commenté le groupe LES FÊTES DE LA PAIX de Henriette Gloriès.
"Les Fêtes de la Paix L'automne avec les Fêtes de la Paix En…"
Il y a 11 heures

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation