La France solidaire du lanceur d'alerte

Le ministre des Finances, Michel Sapin, a exprimé mardi sa solidarité avec le lanceur d'alerte Antoine Deltour, qui comparaît avec deux autres Français au Luxembourg dans le cadre du procès des LuxLeaks, et lui a proposé l'aide de la France !

"Vous avez cité Antoine Deltour. Je voudrais à mon tour lui dire toute notre solidarité", a affirmé le ministre à l'Assemblée nationale, en réponse à une question du député Dominique Potier (PS/Meurthe-et-Moselle). "J'ai demandé ce matin à l'ambassadeur de France au Luxembourg et au consulat général de bien vouloir l'aider si nécessaire, dans cette période difficile où il défend l'intérêt général et où pourtant il doit répondre devant une juridiction pénale au Luxembourg", a-t-il ajouté, sous les applaudissements des députés. M. Sapin a rendu un hommage appuyé à M. Deltour : "C'est grâce à lui que nous avons pu mettre fin à cette opacité qui empêchait les pays européens de connaître la situation fiscale exacte d'un certain nombre de grandes entreprises au Luxembourg", a-t-il rappelé.

Le procès des "Luxleaks" s'est ouvert mardi à Luxembourg, quelques semaines seulement après le scandale des "Panama Papers". Trois Français, dont un journaliste, ont comparu dans la matinée devant le tribunal correctionnel de Luxembourg, accusés d'avoir fait fuiter près de 30.000 pages éclairant les pratiques fiscales de grandes multinationales établies au Grand-Duché. Ils encourent jusqu'à 10 ans d'emprisonnement.

M. Deltour, 31 ans, est accusé d'avoir organisé la fuite de documents fiscaux du cabinet d'audit PricewaterhouseCoopers (PwC), pour lequel il travaillait à Luxembourg. Il a confié des documents au journaliste Edouard Perrin, lui aussi poursuivi, qui a révélé le scandale en mai 2012 dans l'émission "Cash Investigation" sur la chaîne publique française France 2.

AFP

Vues : 105

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de JF@ le 26 avril 2016 à 21:08
Commentaire de Men Darna le 26 avril 2016 à 20:56

Mais toujours pas de loi de vigilance et pourtant....

Commentaire de JF@ le 26 avril 2016 à 20:36
Commentaire de Men Darna le 26 avril 2016 à 19:28

J'ai signé cette pétition pour protéger les lanceurs d’alerte. Et vous ? 

https://act.wemove.eu/campaigns/les-lanceurs-d-alerte-en-danger

La directive sur la « protection des secrets d’affaires » menace les lanceurs d’alerte, les journalistes, les scientifiques, les syndicalistes, les employés, les citoyens... La directive sur la « protection des secrets d’affaires » menace la démocratie.

Cela ne sera pas une bataille facile : les grandes voix de l’industrie mènent un lobbying acharné depuis des années pour l’obtenir, les députés européens la soutiennent et aujourd’hui, la directive est entre les mains de nos gouvernements nationaux, qui se réuniront bientôt. Ils ne s’attendaient pas à ce que le vote au Parlement européen attire l’attention des citoyens et nous les avons mis sous pression. Nous devons leur demander de rejeter cette loi injuste maintenant, tant que nous tenons l’attention des médias.

Commentaire de JF@ le 26 avril 2016 à 19:15
Commentaire de Men Darna le 26 avril 2016 à 18:51

Déjà au courant, merci JF. Contente pour A. Deltour et les 2 autres . Julan Assange a des chances d'être reçu ? Et à propos de la loi de vigilance ? Car cela sera 1 suite logique, non ?

Ou est-ce trop demander au PS, la logique ? Oui je parle du PS, car c'est la meilleure représentation d'une gestion féodale des GPI, et autres...par le gouvernement actuel.

Commentaire de JF@ le 26 avril 2016 à 18:40

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation