La «révolution climatique» d'Hollande

On peut vivre dans une immense demeure et conserver une conscience écologique forte, même à l’Elysée !

En tant que Président, François veille donc « à ne pas gaspiller d’énergie. J’ai appris à toujours éteindre les lumières quand je quitte une pièce. Et ici il y en a de nombreuses. » Voilà pour l’anecdote d’un Président qui tient à montrer l’exemple à un peu plus de deux mois du début de la Cop21, le grand rassemblement sur le climat organisé à Paris.

Dans une interview au Parisien Magazine, il livre son sentiment sur la crise écologique actuelle et la nécessité d’agir au plus vite à l’échelle internationale. « Investir dans le climat aujourd’hui, c’est prévenir les conflits de demain. C’est à Paris qu’est née la Révolution française, elle a changé le destin du monde. Faisons en sorte que dans 200 ans, on puisse dire, c’est à Paris qu’il y a eu la révolution climatique », tonne François Hollande, en prévision de l’événement mondial de décembre.

S’il n’avance pas de grandes nouveautés, il confirme sa volonté de sanctionner les pays réfractaires à un respect des règles internationales en matières d’émission de gaz à effets de serre. « Les pays qui ne respecteraient pas leurs obligations pourraient être rappelés à l’ordre lors des négociations commerciales afin qu’ils n’infligent pas au monde des conditions de compétition déloyales et, à la planète, des dégradations irréversibles. »

Encore faut-il que les Etats s’accordent sur un texte commun contraignant lors de la COP21.

SLT

Vues : 48

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de JF@ le 28 septembre 2015 à 8:06

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation