Le désastre sans précédent sur lequel tout le monde ferme les yeux...

Ça y est. Il y a quelques jours, la vague de la mort a atteint l'océan Atlantique, terminant de tuer tout sur son passage et achevant, inéluctablement, la mort du Rio Doce, cinquième plus grand fleuve du Brésil. 

Assassiné dans son lit, le "fleuve doux" — c'est son nom, en français — abritait une multitude d'espèces animales, de poissons, d'insectes, de reptiles et d'amphibiens en tous genres. Il apportait aussi la vie à un bon nombre de foyers situés tout le long de ses berges, pêcheurs, agriculteurs entre autres.
 

Le 5 novembre, un barrage de déchets de minerais de fer, appartenant à la compagnie minière Samarco, cède dans l'État Brésilien du Minas Gerais. La rupture du barrage entraîne une gigantesque coulée de boues toxiques qui a littéralement submergé le village de Bento Rodrigues situé en aval, faisant au moins 13 morts.

Puis, la coulée a continué à se répandre, sans que l'on puisse l'arrêter, descendant le long du fleuve jusqu'à l'océan (650 kilomètres) , répandant la mort sur son passage.
 

 

Cette photo ci-dessous a été prise le 24 novembre 2015 à Regencia, dans l'État d'Espirito Santo.
D'autres photos et informations ici >>> http://bit.ly/2x0nhHU

Vues : 726

Commenter

Vous devez être membre de Colibris pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Colibris

Commentaire de PONCE Raphaël le 19 août 2017 à 14:30

Merci beaucoup de m'avoir averti des dysfonctionnements : j'ai corrigé la publication et le lien devrait fonctionner à présent!

Commentaire de Turc Irène le 14 août 2017 à 19:09

merci pour l'info,  par contre il n'y a pas de photo et le lien n'est pas bon - cordialement 

© 2017   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation