Projet qui visant à défendre la réhabilitation de l'étang de Berre et sa classification en zone Ramsar (convention relative aux zones humides d'importance internationale), permettrait d'obtenir des financements supplémentaires !

 

"Je suis assez ému, d'autant que le départ se fait sur cette plage des Marettes, là où tout a commencé il y a de longues années maintenant, a lancé Gérald Fuxa, devant une trentaine de personnes, amis, bénévoles d'étang maintenant ou bien encore élus municipaux de Vitrolles et Rognac. J'espère être votre porte-parole à Strasbourg pour défendre cette cause." Une aventure humaine qu'il partagera finalement seulement avec Yves, puisque le troisième larron, Hubert, a dû renoncer en raison d'une blessure au dos.

 

Cela permettra peut-être aux deux aventuriers de bénéficier d'un petit confort supplémentaire sur le petit bateau qui traversera la bagatelle de 243 écluses, le tout sur plus de 1 000 kilomètres. "On part avec une valise chacun et on a prévu de la nourriture pour une petite semaine environ. Mais comme nous emprunterons le réseau fluvial, on pourra s'arrêter faire des courses", sourit Yves, bien décidé "à gratter l'amitié tous les soirs pour dormir chez l'habitant !" Et, dans le pire des cas, les deux amis, qui se sont connus il y a une quinzaine d'années, planteront leur tente.

 

Mais, au-delà de l'aventure humaine, il s'agit bien de défendre une cause qui tient chèrement à coeur à Gérald Fuxa, lui qui avait déjà par le passé rallié Paris à cheval ou bien encore s'était suspendu au pont de Martigues ! "Notre objectif est de faire en sorte que l'étang redevienne le plus grand aquarium d'Europe, ce qu'il était auparavant, clame Yves. On a avancé mais il y a encore beaucoup de travail à faire."

 

Tout au long de leur périple, les deux hommes iront à la rencontre de la population pour faire signer une pétition qu'ils espèrent remettre ensuite au président du Conseil de l'Europe. Une pétition qui compte déjà six cents signatures, un chiffre que Gérald Fuxa espère voir doubler d'ici à son arrivée à Strasbourg. "Nous vivons dans un monde où l'on ne parle que de morosité et de récession. Il faut redonner de l'espoir et remettre l'étang en état permettrait de donner un espoir environnemental. Certains députés européens nous écouteront peut-être et, quoi qu'il en soit, je continuerai à lever l'étendard de l'étang", assure Gérald Fuxa qui s'est donné un mois pour parvenir à ses fins car après "je serai obligé de dire stop, car j'ai des engagements professionnels."

 

Gérald et Yves ont déjà contacté les eurodéputés marseillais Jean-Luc Bennahmias et Karim Zéribi. Les deux hommes suivent visiblement le dossier de près et pourraient bien permettre au "Fada" et à son ami d'atteindre leur but.

 

http://www.etangmaintenant.fr/petition/php/index.php

 

Vues : 46

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de JF@ le 29 avril 2013 à 8:51

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation