À une époque où les libraires ont souvent du mal à affronter la concurrence en ligne (Amazon...), voici le résultat d'une étude qui pourrait les intéresser et qui nous montre au passage à quel point on est influençable de manière inconsciente.

 

Les chercheurs ont conclu que les personnes qui rentrent dans une librairie sont plus enclines à rester sur place et commencer à feuilleter les livres, puis à acheter un ou plusieurs livres, lorsque la boutique sent le chocolat. L'expérience a, on s'en doute, été réalisée en Belgique. Une librairie a diffusé, lors de la moitié du temps, un parfum chocolaté de manière très subtile. En effet, on le remarquait à peine (qu'en le sachant). On a suivi un cinquième des clients à partir du moment où le seuil était franchi. Un total de 201 personnes ont été ainsi suivies. À partir du moment où la senteur était dans l'air, les clients prenaient beaucoup plus leur temps, regardaient les titres ou parlaient avec les employés.

 

Plus spécifiquement, le temps était plus que doublé. Par ailleurs, les gens cherchaient plutôt des thèmes spécifiques comme relatifs à la nourriture (livre de cuisine) ou des romances et évitaient d'autres comme les livres d'histoire ou de suspense.

 

http://www.psmag.com/blogs/news-blog/chocolate-the-scent-that-could...

 

Vues : 118

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de JF@ le 29 juillet 2013 à 8:43

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation