C'est un fait, d'un côté un vieux système basé sur la compétition s'effondre tandis que de l'autre, les initiatives qui misent sur les coopérations et l'entraide émergent en offrant des nouveaux horizons inédits. De ce point de vue, les villes qui misent sur l'agriculture urbaine pour se mettre en marche vers l'autosuffisance alimentaire prennent l'avantage.

L'expérience montre que de transformer les gazons des HLM en jardins potagers géants et gratuits fait faire des économies d'entretien pour les espaces verts. Mais surtout, que ça rend les gens heureux car ils sont reconnectés aux autres, à la terre nourricière, et par conséquent à eux-mêmes.

Le cas des potagers sans clôture à Bayonne et à Billère avec les Incroyables Comestibles vaut le coup de s'arrêter un moment pour voir à quel point ça fonctionne et que tout le monde y gagne.

Lisez l'article du magazine 64 et dégustez. C'est à consommer sans modération, pour le cas où ça donnerait l'idée à d'autres communes de se lancer dans l'aventure de l'agriculture urbaine de 3e génération, en open-source. Servez-vous, c'est gratuit, l'abondance est le fruit du partage.

Vues : 83

Commenter

Vous devez être membre de Colibris pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Colibris

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation