Opposée à l’implantation d’un restaurant McDonald’s sur son territoire, la municipalité de Dolus-d’Oléron (Charente-Maritime) s’apprête mardi à servir son premier repas 100 % végétarien à ses écoliers !

« Cette opération sera renouvelée tous les derniers mardis du mois dans le cadre du passage à 50 % de produits bio, locaux et de saison à la cantine », détaille le maire du village, Grégory Gendre. Alors que l’Assemblée nationale vient de donner son feu vert à « l’expérimentation », durant 2 ans, et « au moins une fois par semaine » d’un repas végétarien dans les cantines, la commune oléronaise poursuit son combat contre la malbouffe sur fond de bataille judiciaire contre l’enseigne américaine.


Hasard du calendrier : la cour d’appel de Bordeaux se penchera jeudi sur le refus catégorique de Dolus-d’Oléron de délivrer un permis de construire à McDonald’s, et ce depuis 2014. « L’enjeu, ici, c’est bien ce que l’on met dans l’assiette, affirme Grégory Gendre. C’est le sens de l’histoire. » L’initiative devrait rapidement monter en puissance et, « si cela fonctionne bien », devenir hebdomadaire.

Selon l’élu, ce projet recevrait un accueil favorable de la part des parents d’élèves. Pour autant, Grégory Gendre sait qu’il devra faire preuve de pédagogie : « Les questions liées à la cantine peuvent facilement crisper, il ne faut pas aller plus vite que la musique. »

Paillot

Vues : 105

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de JF@ le 27 septembre 2018 à 6:45
Commentaire de JF@ le 27 septembre 2018 à 6:44

JF@

© 2020   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation