Les pets bons pour lutter contre les cancers selon une étude scientifique ? Vous y avez cru ? Cela vous a fait sourire ?

Désolé de vous décevoir mais l'odeur de pet ne permettrait ni d'échapper aux cancers ni à une crise cardiaque. La source de la confusion vient d'une étude médicale, intitulée "le gaz contenu par les œufs pourris est la clé des différentes thérapies" et publiée par la revue Medical Chemistry Communications. Selon le communiqué de presse joint à l'étude, le sulfure d'hydrogène "est produit naturellement par le corps et pourrait en fait être un héros de la médecine, avec des conséquences sérieuses sur des thérapies pour plusieurs maladies". Mais à vouloir faire un bon mot, des médias, parmi lesquels Time, se sont un peu emballés.

Toujours selon l'étude, le sulfure d'hydrogène est un gaz à l'odeur répugnante "d'œufs pourris" ou de "flatulences humaines" qui peut être mortel si on l'inhale à forte dose. Le groupe de chercheurs, dirigé par Matthew Whiteman de l'université britannique d'Exeter, a créé une molécule appelée AP39 à base de d'hydrogène sulfuré. Administré en petites quantités à des cellules affectées, cette molécule contribuerait au maintien de la fonction cellulaire. Les dernières recherches indiquent que les cellules stressées traitées avec ce composé sont protégées.

Pour résumer, le sulfure d'hydrogène permet de cibler plus facilement les cellules malades. Mais d'une manière maîtrisée (à petite dose) grâce à l'AP39, la molécule créée par les chercheurs britanniques. Inutile donc d'inhaler vos flatulences ou celles de vos voisins. L'étude s'étonnait plutôt de trouver un intérêt au sulfure d'hydrogène en petites quantités alors que ce gaz est connu pour sa nocivité à forte dose.

Poirot

Vues : 519

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de JF@ le 20 juillet 2014 à 10:19

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation