Mutations (Slugs) - Une série B réjouissante !

Source : L'indigné

 

 

Dans la ligné des découverte des films d'horreurs, d'épouvantes de triller et de science fictions abordé avec "Message caché des films " d'horreurs ou d'épouvantes

 

 
 
  
 des risques accrus de contamination radioactive, rapporte l'agence de presse Kyodo. L'association des pêcheurs de Soma et Futaba (préfecture

de Fukushima, dans le nord-est de l'archipel) avait recommencé en juin à prendre quelques variétés de poissons et à effectuer des contrôles avant de les vendre si leur niveau de contamination était inférieur aux limites légales en vigueur au Japon.

Mais compte tenu des récents aveux de nouvelles fuites radioactives en mer en provenance de la centrale de Fukushima Daiichi, mise à mal par le séisme du 11 mars 2011, ces pêcheurs ont décidé de cesser leur activité dans les environs à compter du 1er septembre. Le 22 août, l'opérateur Tokyo Electric Power (Tepco) a estimé à 30 000 milliards de becquerels la quantité d'éléments radioactifs (césium et strontium) contenus dans les eaux souterraines qui se déversent dans l'océan Pacifique depuis mai 2011. La veille, l'Autorité de régulation du nucléaire avait qualifié d'"incident grave" le déversement dans le Pacifique de 300 tonnes d'eau contaminée d'un réservoir défectueux. 
 
 

FUKUSHIMA : Mémoire pour l'Avenir  Ajouté par JF@ le 5 septembre   : Google a publié mercredi de nouvelles vues de rues des villes et des villages du nord-est du Japon abandonnés après l'accident nucléaire de Fukushima en mars 2011 !

 

Ces zones sont désignées par les autorités comme inhabitables pour des années en raison des niveaux élevés de radioactivité. Via un site appelé "Mirai no kioku" (Mémoire pour l'avenir), le géant américain de l'internet offre grâce à son outil "Street View" des images de douze agglomérations désertées de la préfecture de Fukushima, dont les cités de Futaba et Okuma, à la frontière desquelles se trouve la centrale ravagée Fukushima Daiichi. Google a également publié des photos des zones évacuées d'Iitate, Katsurao, Kawauchi, Naraha, Hirono et Minamisoma, toutes dans la préfecture de Fukushima. Il ajouterera prochainement des photos de Kawamata, Tamura et Tomioka, "les prises de vues étant en cours", a expliqué un porte-parole de Google.

 

Les nouvelles vues montres des maisons effondrées, des routes défoncées et autres dégâts provoqués par le tremblement de terre et le tsunami dans Futaba, a proximité du complexe atomique. Le groupe américain utilise pour ce faire un véhicule spécial géolocalisé équipé d'une caméra, sous de strictes conditions de réalisation pour protéger ses personnels de la radioactivité ambiante.

 

Les nouvelles vues peuvent en partie être comparées avec celles des mêmes lieux avant le drame. Google avait inauguré cette balade virtuelle dans les villes-fantômes en mars avec la visite de la cité évacuée de Namie, effectuée à la demande des autorités locales.

Vues : 13

 

Partiellement relancée depuis juin dernier au large de Fukushima, la pêche sera de nouveau stoppée début septembre à cause des risques accrus de contamination radioactive, rapporte l'agence de presse Kyodo.
 

 

 

Le film d'horreur ( Zombie, , sorcière, loup garou, slasher, survival, horreur, vampires, bizarre, fantastique, zombies, féérie...) peut autant etre vu comme un moyen de se faire peur a moindre frais, une franche déconnade ( Shaun Of The Dead ), un moyen de réflechir par des moyens détourner aux peurs, problèmes politiques, sociaux, économiques, religieux qui varient avec le temps. Diary of the Dead

 

D'où vient cet attrait pour le cinéma d'horreur ? Dans pouvoir de l'horreur, essai sur l'abjection (Kristeva, 1980), l'auteure raisonne en terme de religion (interdits sociaux, morale...). Le cinéma d'épouvante serait un exutoire de notre mal être. C'est en tout cas ce que pense Thomas Michaud lorsqu'il évoque les films de zombie, en 2009, dans Zombification du monde (Michaud, 2009) : il raisonne, quant à lui, en terme de sociologie et dit que les films de zombies connaissent du succès dans différents cas : pendant et après la guerre, le génocide des juifs a laissé des traces sur les écrans de cinéma, les zombies reflétaient le monstre, le corps sans âme, que la population ne voulait pas (re)devenir. Pendant la guerre froide, les zombies représentaient les communistes, l'ennemi qui s'infiltre et qui infecte. Dans les années 1980, les zombies évoquaient la propagation du sida. Aujourd'hui, c'est la peur des islamistes, mais également celle du vieillissement de la population

 

Parallèlement, et de façon plutôt cocasse, cette peur presque panique d'une montée de violence, est réutilisée de manière suggestive dans certains films récents qui mettent en scènes les peurs modernes (violence à outrance, sexualité débridée, enlèvement, trahison des nouvelles technologies...). Ces films utilisent et véhiculent des légendes urbaines traditionnelles ou modernes.

 

Sortie le 26 septembre 2012 :
www.touscobayes-lefilm.comAfficher la suite

 


 

une photo de InfoOGM.

 
Ce que ça dit (cette nouvelle étude), c’est qu’il faut remettre en question le système d’homologation des OGM, qui est inadéquat >> Christine Gingras, agronome et Présidente de Vigilance OGM

 

 

 

 

Jean-Marc Ayrault " n'hésite pas à envisager " l'interdiction des OGM , quel courage !! mais il devrait l'interdire ce jour même au vu de l'étude publié et attendre les conclusions des contre études pour revoir sa position
 
 
 
 
la photo de Le Nouvel Observateur.
 
INFOGRAPHIE Les OGM en France et dans le monde : on en est où ? >> http://bit.ly/OZ1ZOj 
 

 

 

The Bay - Wikipédia : The Bay est un faux documentaire d'horreur américain de Barry Levinson sorti en 2012. La petite ville côtière de Chesapeake Bay doit sa prospérité à l'élément aquatique. Lorsque deux biologistes français relèvent un affolant niveau de toxicité de l'eau et tentent d'alerter le maire, ce dernier refuse de semer la panique dans sa paisible cité. Inaction fatale, puisqu'une épidémie mortelle ne tarde pas à se répandre, qui voit les habitants se transformer en hôtes de parasites mutants, tandis que Cheaspeake Bay sombre dans l'horreur.Wikipédia .  Bande annonce VOstFR

 

 
DP/30 @ TIFF: The Bay, director Barry Levinson - YouTube :  Critique du capitalisme consumérisme ou les intéréts privés priment sur la sécurité environnemementale et sanitaire

 

Wikipedia : ( français ) Slugs, muerte viscosa is a 1988 American horror film based on the novel Slugs by Shaun Hutson.

affiche du film

A rural town becomes prey to a strain of black slugs spawned from toxic waste dumping. It is up to the local health inspector to stop them. People are dying mysteriously and gruesomely. Only health worker Mike Brady has a possible solution, but his theory of killer slugs is laughed at by the authorities. Only when the body count begins to rise and a slug expert begins snooping around does it begin to appear as though Mike might be right.

 

Une petite ville des Etats-Unis est le théâtre de décès étranges. Les services sanitaires envoient sur place Mike Brady, un de leurs agents, afin d'épauler le shérif local. Ce qui ne devait être qu'une enquête de routine tourne au cauchemars, les victimes ayant été partiellement dévorées. Au vu des analyses, Brady émet une hypothèse jugée farfelue: les victimes auraient été tuées par des limaces mangeuses de chair humaine...

slugs 1/4  : , 2/4 , 3/4 , 4/4 : Slugs - Vortice D'orrore ita completo - YouTube :
 

Même si certains points du scénario restent classiques, ce qui rend le sens du film somme toute banal, nous ne pouvons que vanter l’imagination de l’oeuvre originelle : le roman Slugs de Shaun Hutson. Il est clair que l’on aurait pu rêver mieux que l’éternelle catastrophe écologique (Black Sheep, Snakes,...) pour justifier la mutation des limaces, mais nous nous en contentons amplement au vu du spectacle offert !

 

"Slugs:The Movie" (1988) - YouTube :

 

A voir aussi :

 

Message caché des films " d'horreurs ou d'épouvantes" - l'indigné

 

Fright Night : dans la série des films de vampires intelligent et s...

 

OGM : vers une alerte mondiale ? , ETATS-UNIS – Un soja OGM autorisé questionne l’équivalence en subst... par Eric MEUNIER, 30 juin 2010 , EUROPE – Autorisation des OGM à la culture : la Commission fait-ell... par Anne FURET, Eric MEUNIER, 4 juin 2010

Vues : 141

Commenter

Vous devez être membre de Colibris pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Colibris

Activité la plus récente

ColibrisNath a commenté le groupe Colibris Paris de freecécile.
"Collecte de jouets d'occasion - Paris 2"
Il y a 15 heures
Billets de JF@
Il y a 21 heures
Événement publié par Marc Farré

Aux arbres citoyen.nes ! à Espace Roguet

1 décembre 2019 de 10 à 18
Le groupe local Greenpeace Toulouse dans le cadre de la campagne « Forêt » co-organise avec la MJC…Plus
hier
GAWELIK Katy a publié un statut
"Que mangent vos enfants dans les cantines ? -> https://recettes-saines-et-gourmandes.com/mangent-enfants-cantines/"
hier

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation