Les moutons errent d'un pâturage à l'autre habituellement accompagnés de chiens tenant lieu de gardiens !

 

Certains bergers délaissent désormais les chiens et recourent plutôt aux lamas en tant que protecteurs des troupeaux, à l'affût des prédateurs qui rôdent. Ces animaux s'adaptent bien au milieu de vie des Alpes, s'opposent aux chiens errants et aux loups auxquels ils vouent une aversion bien connue. Leur présence auprès des moutons semble dissuader les bêtes sauvages de tenter une attaque contre ces mammifères ruminants. Les lamas effraient par leurs cris aigus, avertissant ainsi le berger d'un danger imminent. Ils impressionnent par leur poids et leur taille. Ne craignant pas de faire face aux attaquants, ils s'interposent entre eux et les membres du troupeau, prêts à ruer sur ces assaillants.

 

Un ingénieur agronome de Lausanne procéda à la substitution d'un lama à un chien pour son troupeau comptant quarante têtes. Il se félicite de cette initiative puisque le bilan fut positif. Les lamas se rendent également en des coins de pays non facilement accessibles pour les chiens. Ils se nourrissent, comme les moutons, de la végétation rencontrée et contrairement à ce qui se produit avec les chiens, aucun conflit entre les animaux ne fut noté.

 

Il importe que le pâturage soit peu étendu et le troupeau restreint. Des éleveurs professionnels doivent cependant procéder à l'élevage ainsi qu'au dressage des lamas avant qu'on ne puisse les introduire au sein d'un troupeau, mais pour l'instant, ces spécialistes se font rares en Europe.

 

SLT

 

Vues : 171

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de JF@ le 31 juillet 2013 à 8:43

Activité la plus récente

GAWELIK Katy a publié un statut
"Lutter contre malbouffe surconsommation Périco Légasse >…"
Il y a 1 heure
Billet de JF@
Il y a 2 heures
Icône de profilMarine Valette, BRANCHEREAU, Jaunr et 5 se sont joints à Colibris
Il y a 3 heures
Événements publiés par Valérie BOISNEAU
Il y a 20 heures

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation