Nouvelle civilisation. Etes-vous prêts ? (6ème partie - FIN)

... En nous remémorant les évènements qui se sont déroulés au cours de l’histoire, nous pouvons constater qu’il y a eu, ces cinquante dernières années, plus de progrès que durant les cinquante précédentes. Le développement va en s’accélérant tant sur le plan individuel que collectif. Tout ira de plus en plus vite et la conscience humaine se développera en suivant le même rythme. De très nombreuses institutions vont s’effondrer en raison de leurs attachements à de vieux systèmes de pensée. Les concepts inventés par nos pères ne pourront plus être maintenus. D’une manière générale, les hommes réfractaires au changement de pensée et ceux ne voulant pas se débarrasser des schémas révolus, vont se retrouver dans une impasse totale. Par contre, ceux qui souhaitent se transformer feront des expériences merveilleuses et vivront pleinement cet « âge d’or ». Ils verront se réaliser très rapidement leurs vœux puisque ceux-ci seront en plein accord avec la « volonté du Ciel ». La conscience terrestre va évoluer de façon drastique et la terre sera soumise à des phénomènes de purification que nous percevons déjà à travers les catastrophes naturelles. Nous entrons dans une crise salutaire. Il est de notre devoir de passer à l’action car le véritable péché de ce début du 21ème siècle est de renoncer à prendre ses responsabilités. Le mot « péché » signifie « séparation ». Aussi, le véritable péché constitue le fait d’être séparé de la création et de ne pas  admettre que nous sommes une partie de celle-ci.

Pour terminer ce thème, il convient de préciser que beaucoup d’entre nous, bien que favorables à ce changement de monde, pensent que nous ne sommes pas assez nombreux pour avoir un quelconque impact. Cependant, on peut se rendre compte, à travers l’histoire, que toutes les « révolutions » sont nées d’un homme ou d’un petit groupe de citoyens déterminés. Alors, par le principe, en accord avec la physique quantique, que nous sommes tous reliés les uns aux autres, il est possible de « faire pencher la balance ». A ce propos, référons-nous à l’histoire véridique du centième singe. Celle-ci relate qu’en 1952, sur l’île de Koshima, des scientifiques nourrissaient des singes avec des patates douces en les jetant dans le sable. Les singes aimaient leur goût mais détestaient le sable qui les entourait. Une jeune femelle eut l’idée de laver les patates dans un ruisseau tout près et enseigna cette nouvelle façon de procéder à sa mère et à ses proches. Peu à peu, tous les jeunes singes apprirent ainsi à laver les patates douces. Les singes adultes imitèrent leurs enfants. Certains conservèrent l’habitude de manger ces légumes avec du sable. A l’automne de 1958, 99 singes les lavaient. C’est alors qu’un matin, le 100ème apprit à son tour cette  façon de faire. L’expérience a montré que toute la tribu a été influencée par un seul singe et s’est mise à fonctionner différemment. Le plus surprenant est que cette habitude de laver les patates douces se transmit de façon inexpliquée et simultanée à des colonies de singes habitant d’autres îles.

Cette histoire montre que lorsqu’un nombre limité d’individus parvient à atteindre un niveau de conscience supérieur, il suffit d’un seul individu supplémentaire pour faire basculer ce que l’on appelle la « masse critique ».

Comme l’enseigne un proverbe chinois : « Un flocon de neige ne pèse rien, mais quand des milliers de flocons de neige s’abattent sur une branche de cerisier, alors la branche plie et casse ».

Ainsi, nous pouvons bien comprendre que le comportement individuel est fondamental pour contribuer au changement des mentalités et des mœurs de notre société.

 

 

Nous le savons.

La terre n’appartient pas à l’homme.

C’est l’homme qui appartient à la terre.

Toutes choses sont liées.

Tout ce qui arrive à la terre arrive

Aux  fils de la terre.

(Chef indien Suquamish)

 

 

 

Vues : 36

Commenter

Vous devez être membre de Colibris pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Colibris

© 2020   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation