Une « bosse » d'eau, un gonflement océanique (« swell » en anglais), se rapproche des côtes françaises en provenance du Groenland. Il transporte assez d'eau pour provoquer des vagues de huit à neuf mètres !

 

Formé par une dépression très creuse à moins de 960 Hectopascals qui ne se comble pas durant sa traversée de l'Atlantique nord, ce gonflement de l'océan épouse cette baisse de pression. On l'appelle « onde de tempête » et une telle bosse accompagne tous les dépressions et cyclones. Celui-ci aura d'ailleurs l'importance d'un cyclone même si les vents associés seront beaucoup moins violents. Le niveau de l'océan, en effet, résulte de la pression atmosphérique moyenne, et toute baisse de pression fait monter le niveau de l'eau.

 

L'onde a atteint les côtes françaises dans la soirée du dimanche 27 octobre 2013, avec un maximum dans la journée de lundi. Aucun mouillage n'est à l'abri des vagues et plusieurs ports pourraient arriver à saturation. Mercredi le phénomène aura pris fin.

 

Il faut noter cependant que les faibles coefficients de marée empêcheront les vagues de dépasser dix mètres.

 

SLT

 

Vues : 60

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de JF@ le 29 octobre 2013 à 10:13

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation