Il faudrait que tout le monde prenne conscience des ravages que peut faire le Paysandisia Archon, qui prolifère chaque année, afin que chacun de nous fasse le nécessaire pour l'éradiquer". C'est par ces mots plutôt alarmistes qu'un spécialiste en traitement de jardins a présenté aux Sénassais le papillon ravageur des palmiers dont le retour est à craindre avec l'arrivée du printemps !

Introduit accidentellement en France en 1997, le papillon ravageur est aujourd'hui présent dans pratiquement toutes les Bouches-du-Rhône et Sénas, comme bien d'autres communes où ces espèces végétales sont très nombreuses, n'échappe pas à la règle. En réalité, c'est la larve du Paysandisia Archon qui perfore les palmes, y creuse des galeries et provoque par desséchement la mort du palmier. Si le papillon est visible à partir de juin, c'est néanmoins depuis le mois d'octobre et jusqu'à l'été suivant qu'il pond ses œufs avant que, de semaine en semaine, ses larves ne grossissent en se nourrissant des fibres tendres au cœur du palmier. Les symptômes apparaissent alors dès l'apparition des premiers beaux jours avant que le papillon ne prenne son vol destructeur durant plusieurs mois vers d'autres végétaux. Le constat est alors évident, palmes perforées puis desséchement du palmier. Ce qui entraîne sa mort en quelques jours.

Cependant, pour éradiquer dès les premiers signes d'attaque et toujours selon les professionnels, la solution est naturelle, bio et efficace à 100 % depuis un traitement par des nématodes Sc, des vers microscopiques qui parasitent et tuent les larves d'insectes vivant dans le tronc des arbres. Leur action est spécifique et respectueuse du sol et des autres insectes utiles, des cultures et des vertébrés en ne visant que les hôtes indélicats que sont les papillons destructeurs du palmier.

Un traitement simple et efficace qui consiste à mélanger les nématodes Sc (vendus en jardineries et livrés en sachets mélangés à de la poudre d'argile) à de l'eau pour ensuite pulvériser à titre préventif ou curatif sur les palmiers et autres espèces végétales à palmes. Ce traitement éradique également le Charançon rouge du Palmier.

LaProvence

Vues : 764

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de JF@ le 29 mars 2015 à 9:03

© 2020   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation