Une vaste tombe de l'empire Wari a été découverte par des archéologues au Pérou. C'est la première fois que de tels restes de cette civilisation, qui régna sur les Andes de l'an 600 à 1 100, sont mis au jour !

 

Au Pérou, une équipe d’archéologues péruviens et polonais a découvert une vaste tombe appartenant à l’empire Wari. Cette trouvaille permet d’en savoir plus sur cette civilisation, qui a dominé les Andes de l’an 600 à 1 100 de notre ère et dont les chercheurs savaient jusqu’à présent très peu de choses. "Pour la première fois dans l’histoire de l’archéologie du Pérou, nous avons découvert une tombe de l’empire et de la culture Wari", a déclaré le chef de l’équipe d’archéologues, Milosz Giersz.

 

Depuis des mois, ces chercheurs creusaient sur un site côtier appelé El Castillo de Huarmey, à 300 kilomètres au nord de la capitale péruvienne, Lima. Dans le mausolée qu’ils ont fouillé, ils ont trouvé des objets en or ainsi que de la céramique. Mais pour les archéologues, la plus grande richesse est sans aucun doute les 63 momies présentes dans la chambre funéraire et datant de 1300 ans. Ces dernières permettent d’en savoir plus sur la structure de la société Wari. "Le fait que la plupart des momies retrouvées soient des squelettes de femmes en position assises, entourés d'objets de grande valeur, tout cela nous conduit à penser qu'il s'agissait d'une tombe royale, et donc cela change donc notre point de vue sur le statut des femmes dans la civilisation Wari", explique ainsi l’archéologue Wieslaw Wieckoski.

 

Les historiens pensent également que la culture Wari est la première à avoir réussi à unifié les diverses tribus de la région des Andes péruviennes en un réseau complexe.

 

SLT

 

Vues : 142

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de JF@ le 29 juin 2013 à 12:55

© 2020   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation