Pesticides & désintoxication (Greenpeace)

Les pesticides ne sont pas bons pour l’environnement !

On les accuse de dégrader la qualité des sols et des eaux, de s’infiltrer partout, de nuire aux insectes pollinisateurs et même à nous, humains, sensibles aux perturbateurs endocriniens. Greenpeace le rappelle ce mardi dans un rapport intitulé L’Europe accro aux pesticides. Car au-delà des nuisances des produits phytosanitaires, ce qui inquiète l’organisation écolo c’est que leur utilisation ne diminue pas, au contraire. Pour y remédier, Greenpeace propose plusieurs recommandations, qu’on vous a résumées ci-dessous en trois grands points, en y adjoignant l’éclairage de Christian Huygue, directeur scientifique adjoint de l’agriculture à l’Institut national de la recherche agronomique (Inra).

1 – Changer le système

Greenpeace appelle ça « briser le cercle vicieux de l’utilisation des pesticides ». Ce cercle, Christian Huygue le reconnaît, est bien constitué : « Tout le système est organisé autour du phytosanitaire, admet le scientifique. On est dans un état d’équilibre de chacun par rapport aux autres autour d’une technique de base qui est le phytosanitaire. » Un quasi-verrouillage qui rend difficile le changement : il faut que tout bouge, sinon rien ne bouge. Par exemple, la rotation des cultures ne peut se faire que si les clients de l’agriculteur comprennent qu’il est dans l’impossibilité de livrer la même production à chaque saison. Les solutions énumérées par Greenpeace (biodiversité fonctionnelle, meilleure gestion des sols, méthodes de lutte antiparasitaires naturelles, etc.) ne sont réalisables que si tous les acteurs s’accordent pour les mettre en place.

2 – Revoir l’évaluation des risques

Dans son rapport, Greenpeace évoque deux soucis dans le système d’autorisation de mise sur le marché des produits phytosanitaires : les analyses se font sur la substance active du produit et oublie les additifs (solvants, agents de surface). Et l’effet « cocktail », né du mélange dans les champs de produits testés séparément, est mal géré. En gros, un produit validé en labo pourra avoir des effets nocifs imprévus en vrai. « Il y a dû y avoir une période où on ne regardait pas ça avec assez de vigilance, pense Christian Huygue, mais aujourd’hui on évalue le principe actif et les additifs. » L’effet cocktail, lui, « est plus compliqué à évaluer. On ne prévoit pas tous les scénarios, mais en cas d’alerte l’ensemble du système repart en étude et l’autorisation de mise sur le marché peut être retirée ».

3 – Prévoir un soutien politique et financier

Réorienter la recherche publique, arrêter de subventionner les pratiques nocives de l’agriculture industrielle, jouer sur la fiscalité pour décourager l’utilisation des pesticides : pour Greenpeace, le problème est aussi politique. Christian Huygue, lui, se veut optimiste. « La volonté politique existe », estime-t-il, tout en prévenant : « Il ne faut pas que cette volonté baisse, car les pesticides font partie des enjeux majeurs pour les années à venir. » Pour le scientifique, même si la recherche a encore du boulot, « aujourd’hui il y a beaucoup d’investissements et on se dirige clairement vers des solutions. Le système bouge, même si ce n’est jamais à la vitesse que l’on souhaiterait ». Libre à Greenpeace d’essayer d’appuyer sur l’accélérateur.

Bégasse

http://www.greenpeace.org/international/en/publications/Campaign-re...

Vues : 47

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de JF@ le 14 octobre 2015 à 9:02

Activité la plus récente

Billet de ColibrisNath
Il y a 2 heures
Gabriel Lechemin a commenté le groupe Colibris Paris de freecécile.
"Bonjour à tous, notre association écoliens www.ecoliens.org, organise un atelier de…"
Il y a 7 heures
Gabriel Lechemin s'est joint au groupe de freecécile
Miniature

Colibris Paris

Se rencontrer régulièrement entre Colibris parisiens dans des lieux conviviaux afin de nous…Plus
Il y a 7 heures
Événement publié par Gabriel Lechemin
Miniature

Écologie, et si on retrouvait la force d'agir pour la Terre ? à Forum104

14 novembre 2019 de 19 à 22
Que veut dire l’écologie pour moi ? Est-ce uniquement une somme de contraintes, de restrictions et…Plus
Il y a 7 heures

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation