PETITION >>> Sauvons l'écosystème de Leuser, le « dernier paradis sauvage »

Une loi de la province d’Aceh menace l’écosystème de Leuser. Merci de la réviser. Il en va de la survie des tigres, orangs-outans, éléphants et rhinocéros. 

PETITION >>> https://goo.gl/V9TmPm

L’écosystème de Leuser, reconnu réserve de biosphère par l’UNESCO, est unique au monde : c’est le seul endroit où cohabitent tigres, éléphants, rhinocéros et orangs-outans. Une loi menace aujourd’hui les animaux et les Hommes qui peuplent cette luxuriante réserve naturelle. Soutenez les autochtones pour que la loi soit révisée !

Dans l’écosystème de Leuser au nord de Sumatra, l’une des réserves de biodiversité les plus importantes de la planète, la variété des espèces est à couper le souffle. Des palmiers géants prospèrent dans les forêts pluviales, tandis que les sous-bois humides abritent la Rafflesia, plus grande fleur du monde. Cette végétation tropicale compte parmi les derniers refuges des orangs-outans et des tigres d’Asie.

Ce vaste territoire sauvage de 26 000 km2 joue également un rôle crucial au niveau mondial. Ses forêts anciennes participent au cycle de l’eau, au stockage du carbone et à la régulation du climat global.

En plus de sa valeur écologique inestimable, cet écosystème abrite, nourrit et fournit en eau potable quatre millions de personnes. La préservation de leur culture et de leur mode de vie dépend directement de la sauvegarde de leur environnement.

Malgré la protection jusqu’à présent accordée à cette région par le droit indonésien, une nouvelle loi risque d’en entraîner la destruction. Un plan d’aménagement du territoire de la province autonome d’Aceh, dont dépend administrativement la plus grande partie de l’écosystème de Leuser, lui retire son statut de réserve protégée.

En conséquence, cette merveille de la nature sera bradée au plus offrant : exploitants miniers, industriels du bois, de l’huile de palme ou du papier, raseront les forêts pour les remplacer par des plantations, des mines, des routes et autres infrastructures. Si la loi est maintenue, ce serait un véritable désastre pour la planète, les communautés locales et les animaux.

Les habitants d’Aceh ont décidé de se défendre : ils exigent une protection légale de leurs irremplaçables forêts. Soutenez-les dans leurs démarches en écrivant aux décideurs !

Vues : 31

Commenter

Vous devez être membre de Colibris pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Colibris

© 2017   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation