Épisode caniculaire précoce & durable

Météo France a placé vingt-six départements en vigilance orange à partir de mardi 30 juin, 14 heures, en raison d’un « épisode caniculaire précoce et durable » !

Le thermomètre promet de flirter avec les 40 °C dans le Sud-Ouest, d’où partira cette canicule (terme utilisé lorsque des températures très élevées, jour et nuit, durent pendant trois jours d’affilée), qui s’étendra progressivement à l’ensemble du pays. Les départements concernés sont ceux des régions Bourgogne, Ile-de-France et Limousin, ainsi que l’Ain, l’Allier, le Cher, la Dordogne, l’Indre, la Loire, le Loiret, le Lot, Lot-et-Garonne, le Puy-de-Dôme et le Rhône.

Pour faire face à cette chaleur, le gouvernement, qui a tenu une réunion interministérielle, souhaite s’assurer que « tout est bien en place et que tous les ministères sont bien mobilisés ». Ségolène Royal a promis une « mobilisation » des espaces publics climatisés afin de soulager les personnes touchées. Elle a évoqué « les galeries commerciales, les cinémas, les bibliothèques dans toutes les communes ». La ministre a appelé à être « très vigilant, car la canicule va durer jusqu’à la mi-juillet, même s’il peut y avoir de fortes variations de températures ». « Il faut se mouiller les cheveux, la tête, le corps. Dans les précédents plans canicule, on a recommandé de boire beaucoup, mais pour faire baisser la température des personnes vulnérables, enfants et personnes âgées, il faut aller jusqu’à s’envelopper dans des serviettes éponges mouillées et se placer dans un courant d’air, c’est vraiment ce qui permet d’anticiper les accidents. »

Interrogée sur la canicule de 2003, qui avait été à l’origine de près de vingt mille morts, et dont la gestion par le gouvernement avait été critiquée, Mme Royal a répondu : « Je ne crois pas que la canicule puisse avoir les mêmes conséquences que celle de 2003, car il n’y avait pas à l’époque une telle mobilisation. » Depuis 2003, un « plan national canicule » est activé chaque année, du 1er juin au 31 août, afin d’anticiper l’arrivée d’une éventuelle canicule. Son niveau 1 correspond à l’activation d’une veille saisonnière, avec la mise en œuvre d’un dispositif d’information préventive. Selon Matignon, plusieurs préfets de département devraient décider « à partir de demain » [mardi] de passer au niveau supérieur.

La France ne sera pas le seul pays touché en Europe : En Espagne et au Portugal, des températures allant jusqu’à 44 °C sont attendues dans le Sud, où les régions ont été placées en état d’alerte pour « risque extrême » ou « important ». La Belgique et l’Angleterre seront également affectées, tandis que les autres pays européens prévoient des températures plus élevées mais pas caniculaires.

LeMonde

Vues : 54

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de JF@ le 30 juin 2015 à 7:33

Activité la plus récente

Billet de JF@
Il y a 14 heures
Événement publié par ColibrisNath

"Quel avenir pour les terres du Triangle de Gonesse ?" à Villiers le bel

22 janvier 2020 de 19 à 21:30
Soirée d’information et d’échanges du 22 janvier 2020 à Villiers-le-BelDepuis l’annonce de…Plus
hier
Alain Bousquet a publié un statut
"Cycle des Conférences Forum Économique Mondial 21-24 Janvier 2020 https://technology-trust-news.org/2VY2-ZPAU-253KP41LF9/cr.aspx"
hier
GAWELIK Katy a publié un statut
"Tartinade aux haricots blancs (Vegan) ->…"
hier

© 2020   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation