La compagnie d'électricité gérante de la centrale de Fukushima, Tokyo Electric Power (Tepco), a subi une nouvelle perte nette gigantesque en 2012/13 à cause des indemnités faramineuses versées aux victimes de l'accident nucléaire !

 

Entre le 1er avril 2012 et le 31 mars 2013, Tepco a enregistré une perte nette de 685 milliards de yens (6,5 milliards d'euros), à peine inférieure à celle de 781 milliards déplorée lors de l'exercice précédent. Elle n'a pas diffusé de prévision pour l'exercice en cours, en raison de nombreuses incertitudes pesant sur son activité, dont le sort des sept réacteurs actuellement à l'arrêt d'une autre centrale nucléaire qu'elle exploite. Lors de l'année comptable écoulée, la compagnie chargée de l'alimentation en électricité de la mégalopole de Tokyo et de ses environs a enregistré des pertes exceptionnelles colossales, liées notamment au versement de compensations aux victimes de la pire catastrophe nucléaire depuis celle de Tchernobyl (Ukraine) en 1986.

 

Quelque 160.000 personnes ont fui leur domicile par crainte des radiations, particulièrement dans les environs de la centrale Fukushima Daiichi (220 km au nord-est de Tokyo), et des entreprises ont été ruinées par la dévastation de la région et la chute de la consommation des produits locaux. Tepco a expliqué avoir provisionné le versement de 1.161,9 milliards de yens (11 milliards d'euros) d'indemnités pour le seul exercice 2012/13. Les montants mis de côté ou versés pour ces compensations s'élèvent à 3.686,9 milliards de yens au total depuis l'accident provoqué par le tsunami du 11 mars 2011 dans le nord-est de l'archipel. Ces sommes ont été en grande partie avancées par une structure semi-étatique mise en place spécialement, mais avec un décalage comptable.

 

En 2012/13, le groupe qui a été nationalisé de facto, a reçu une aide de presque 697 milliards de yens versés par ce fonds. Il a aussi perçu d'autres gains exceptionnels liés à la vente d'immeubles ou d'actions de diverses sociétés, mais a aussi subi des pertes extraordinaires supplémentaires, provoquées par de nouvelles réparations de biens abîmés par les catastrophes de mars 2011 et les modifications de contrats d'utilisation de combustible MOX, qu'il ne peut à l'heure actuelle plus employer. Au final, sa perte nette a représenté plus du triple de sa perte d'exploitation, qui s'est certes réduit de 18,5%, à quelque 222 milliards de yens (2,1 milliards d'euros), mais est resté important du fait de l'importation massive d'hydrocarbures pour faire tourner à plein les centrales thermiques du groupe désormais privé d'énergie nucléaire.

 

Les 17 réacteurs que comptait Tepco avant la catastrophe sont en effet à l'arrêt: les 6 de la centrale accidentée Fukushima Daiichi (dont 4 sont en préparation de démantèlement), les 4 de l'autre centrale de la région, Fukushima Daini, et les 7 de la centrale de Kashiwazaki-Kariwa (centre-nord du Japon). Tepco a dû composer de surcroît avec une dépréciation du yen depuis le mois de novembre, ce qui a mécaniquement renchéri ses importations de pétrole et gaz facturées en dollars. La compagnie doit en outre faire face à d'importantes dépenses pour stabiliser Fukushima Daiichi. Le site a récemment subi plusieurs dysfonctionnements, comme des fuites d'eau très radioactive et des pannes d'électricité qui ont interrompu temporairement les systèmes de refroidissement des piscines de désactivation de combustible usé.

 

Tepco a en revanche fait état d'une augmentation de 11,7% de son chiffre d'affaires, à 5.976 milliards de yens, dopé entre autres par l'augmentation des tarifs d'électricité au Japon.

 

AFP

 

 

Vues : 42

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de Men Darna le 30 avril 2013 à 17:29

La France en tirerait-elle la leçon ? Pas sûr, vu qu'elle de la lèche à la Chine pour vendre du nucléaire...

Commentaire de JF@ le 30 avril 2013 à 14:58

Activité la plus récente

GAWELIK Katy a publié un statut
"Feuilles farcies au Houmos amélioré Vegan…"
Il y a 16 heures
Billets de JF@
Il y a 19 heures
Événements publiés par Catie Chalew
hier
Événement mis à jour par Catie Chalew

Conscience = Autonomie/ Ateliers: la Conscience au quotidien à Bagnères de Bigorre

24 mai 2019 à 14 au 11 juillet 2019 à 20
Ateliers: la Conscience au quotidien, décodage "mots et maux", relaxation consciente, marche en…Plus
hier

© 2019   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation