Pourquoi les projets ont-ils tant de mal à voir le jour ?

Pourquoi les projets ont-ils tant de mal à voir le jour ? 

C’est en gros, la question posée par un colibri, sur l’un des forums, à qui je répondrai ici.

Je partage aussi cet avis, et le problème semble général. Je suis colibris depuis presque un an, et je trouve aussi, que les choses avancent très lentement. J’ai aussi du mal à convaincre parmi mes proches…

Je pense que la difficulté vient du fait que ; les raisons qui amènent les gens aux Colibris sont très diverses, et leurs aspirations toutes aussi nombreuses.

 

Pour ma part, je cherche avec ma femme, à acheter une partie d’un domaine ou d’une maison de maître avec parc, car au delà d'un certain budget, les biens ont du mal à trouver preneur en ce moment et les prix continuent de baisser. Il existe actuellement sur le marché, des tas de chateaux, demeures, centres de vacances et il sera difficile de trouver une période plus favorable tant pour le prix que par le choix. Ces biens sont souvent très grands, et divisibles en une dizaine de lots. 

L’immobilier en général à subit une baisse de 20 à 30%, alors que le neuf est toujours plus cher, et toujours plus risqué. (Qualité matériaux, malfaçons, faillites…)

 

Dans le secteur des biens d’exceptions, la baisse est encore plus impressionnante, et nous avons vu plusieurs biens, qui nous conviendraient, a des prix entre 500 et 1000€ /m²  (Pour info le neuf est entre 2500 et 4000€ le m² !)

Le nombre et le prix de ce type de bien s’explique pour plusieurs raisons ;

 

1) La fiscalité, et les frais généraux augmentant sans cesse, les propriétaires de surfaces importantes sont incités à s’en débarrasser rapidement, et beaucoup de biens se retrouvent en même temps sur le marché.

 

2) Les acheteurs de biens de plus de 500.000€ sont rares, et souvent sur la réserve en ce moment. De plus, s’il est utilisé en logement individuel, il sera cher à l’achat, à l’entretien, et très énergivore.

 

3) Beaucoup de biens à la vente, ont subis des travaux récents pour la rénovation ou l’aménagement de gîtes ou de séminaires. La crise, et l’inversion de la courbe des prix de l’’immobilier, à du en mettre en difficultés, certains propriétaires. Certains, doivent donc se retrouver à cours de trésorerie, ou à la merci de banquiers.

 

Ainsi si nous n’achetons pas ces biens, souvent en bon état, ou fraîchement rénovés ; Ils seront probablement vendus aux enchères, à des amis de nos banquiers. (Pour info, ils ont déjà fait le coup à de très nombreuses exploitations viticoles et agricoles, et je ne vois pas pourquoi ils se priveraient de recommencer)

 

En ce qui me concerne, je suis aussi très pressé d’acheter, car entre l’inflation, et le risque d’éclatement de la bulle financière, mes maigres économies fondent comme les calottes polaires.

 

Je prépare et je publierai très bientôt quelques billets sur le blog colibris, pour parler de thermique du bâtiment, et développer mon « Cahier des charges ».

 

Mais ce qui me manque le plus, (surtout quand j’en parle autour de moi), c’est un cadre juridique et des textes en exemples.

 

Le frein le plus important est que; Pour des sommes importantes, personne, n’est prêt à tester ce nouveau concept, sans garanties sérieuses, et sans possibilité de sortie.

Même si on cherche à créer une « communauté » plus humaine ; On sait tous que les circonstances, les gens, les priorités de chacun, peuvent changer, et provoquer des situations de conflits, ou des blocages qui peuvent mettre en péril un tel projet. 

 

Tous ceux à qui j’en ai parlé, sont d’accord sur le principe, mais veulent une partie privative à eux, afin qu’ils puissent vendre ou louer comme ils le veulent, mais aussi participer et s’impliquer dans le collectif, mais comme ils l’entendent, et à leur rythme.

 

Bien que la SCI paraisse la plus intéressante financièrement, beaucoup craignent un désaccord majeur qui mettrait en péril, ou bloquerai leur investissement.

Aussi, je m’oriente plutôt vers un bien, dont une partie au moins soit divisible en lots. Faire intervenir géomètre pour qu’il fasse plan et délimite des zones  « Appartements » autour des points d’eau de la maison. Des zones « Parties communes » (Couloirs, combles, escaliers, éventuellement piscine). Et enfin des zones « Collectif gérée par association ». (Jardin potager, atelier, chambres d’hôtes, salle réunion…)

 

Ainsi chacun peux acheter ou vendre son lot (Appart + Parties communes) aussi facilement qu’un appartement dans un immeuble. Chaque lot devra avoir une arrivée d’eau et d’elec avec compteur divisionnaire. La 3eme partie (Jardin potager, atelier, chambres d’hôtes, salle réunion…) sera attribuée gratuitement à une Asso 1901 crée pour l’occasion.

 

Le risque ne porte ainsi que sur la partie potagère et annexes diverses. L’association, faciliterai les adhésions, les départs, voire même les exclusions plus facilement. (Car ce dernier cas peut être très compliquée quand il s’agit aussi d’un investisseur)

 

Pour cette configuration, il me manque encore :

- Une solution pour bloquer un compromis de vente dans ces conditions.

- un règlement de copropriété type.

- Des statuts et le règlement intérieur de l’Asso.

 

C’est la partie que je maîtrise le moins, et si l’un d’entres vous à des idées, des modèles ou des exemples, ils seront bienvenus.

 

A ceux, qui comme moi hésitent, à publier quelque chose sur le site ; Je redirais cette citation de l’Abbé Pierre, qui m’a convaincu.

 

«  Il ne faut pas attendre d’être parfait pour commencer quelque chose de bien »  

Vues : 134

Commenter

Vous devez être membre de Colibris pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Colibris

Commentaire de Blanchard Serge le 30 septembre 2016 à 12:43

Bonjour

 Je ne sais ou vous en êtes dans votre projet et combien vous seriez prêt à mettre pour l'achat de cette propriété. 

Dans mon entourage je connais un couple qui cherche à vendre un bien qui l'an dernier était à vendre pour 750 000e , je ne sais s'il est toujours en vente ou s'ils ont baissé le prix. 

Ce que je sais c'est que le centre est opérationnel tout de suite, avec pas mal d'hectares, une grande salle (qui sert encore à l'accueil de mariage) et un bâtit et des petites dépendances.

Ils sont pressés pour vendre et si j'ai bien compris vous êtes pressé pour acheter.

Le lieu se situe en Vendée;

Je peux vous mettre en contact;

Mais si vous visez l'achat en collectif je ne sais comment s'organiser.

par ailleurs je connais un Monsieur capable de faire des appels de fonds, très motivé par le social;

qu'en pensez vous ?

Serge

Commentaire de Olivier Rougé le 18 septembre 2016 à 23:30

Merci Annik pour tes commentaires, constructifs.

Effectivement la Fabrique peut beaucoup aider à finaliser un projet, mais je pensais qu’il était plus facile de trouver quelques colibris, qui arrivent à s’entendre sur un projet commun, plutôt que de préparer seul  mon propre projet, et chercher ensuite, des colibris qui aient les mêmes aspirations.

Mais un premier projet assez général est certainement possible, et je vais tenter de le préparer.

Félicitation pour ton projet de boutique

Commentaire de Anouchka Sorcière de l'Océan le 8 septembre 2016 à 10:52

Bonjour Olivier

Merci pour ce témoignage tout en interrogation et préconisation. As tu tenté d'inscrire ton projet sur la Fabrique des Colibris. Un site méga fonctionnel qui permet de créer des passerelles entre des projets et des compétences.

Ici, en normandie, nous l'utilisons pour un projet de Boutique Ephémère....

Cordialement

Annik

Activité la plus récente

Billets de JF@
Il y a 1 heure
ColibrisNath a commenté l'article Un verger sauvage productif de Yves Robert.
"Bravo !"
Il y a 16 heures
Événement mis à jour par Benjamin Barralon

(69) Saint Didier au mont d'or - Introduction Jardin Forêt à Association ô jardins d'or

22 août 2020 à 10 au 23 août 2020 à 18
J'organise une introduction à la conception et à la plantation d'un jardin forêt en permaculture.…Plus
Il y a 17 heures
GAWELIK Katy a publié un statut
"Confiture ultra-rapide et allégée en sucre…"
Il y a 21 heures

© 2020   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation