À la 51e minute de la finale France-Croatie, alors que les Bleus mènent 2-1 contre les Croates, un groupe de streakers envahit le terrain !

Trois femmes et un homme, en costume-cravate, se sont élancés sur la pelouse du stade Loujniki de Moscou, interrompant le match pendant quelques minutes. Avant d'être rapidement interceptée et évacuée de force par les services de sécurité russe, une femme s'est approchée du prodige français Kylian Mbappé pour lui lâcher un "High Five" mythique. L'image est depuis devenue virale, d'autant plus que les streakers n'étaient nul autre que les Pussy Riot, le groupe de punk féministe russe.

Dimanche soir, les Pussy Riot ont diffusé un communiqué sur les réseaux sociaux où elles revendiquent leur "performance", intitulée "Les policiers entrent dans le jeu". Célèbre pour ses actions contestataires – ses membres ont été arrêtés en 2012 pour avoir "profané" la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou au cours d'une prière punk qui critiquait ouvertement Vladimir Poutine –, le collectif explique avoir mené cette performance pour dénoncer l’oppression politique et la censure en Russie. Elles revendiquent entre autres la fin des arrestations de manifestants ainsi que la libération des prisonniers politiques en Russie tels que le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov, condamné à 20 ans de camp par la justice russe pour "terrorisme" et "trafic d'armes".

La performance des Pussy Riot a fait le tour du monde en quelques heures, notamment grâce au "High Five" de l'un de ses membres au numéro 10 français, Kylian Mbappé. Le prodige des Bleus n'a pas hésité à taper dans les mains de la streaker lors de l'invasion du terrain, une image forte qui a rapidement était qualifiée de "symbolique" sur les réseaux.

Geny

Vues : 80

Les commentaires sont fermés pour ce billet

Commentaire de JF@ le 17 juillet 2018 à 7:08
Commentaire de JF@ le 17 juillet 2018 à 7:02

JF@

© 2018   Créé par cyril colibris.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation